Rolo to the rescue – Megadrive

3

Après Super Skidmarks, je déballe un autre jeu que j’ai eu pour mon anniversaire : Rolo to the rescue. C’est un jeu de plateforme sorti en 1992 exclusivement sur Megadrive, développé par Vectordean et édité par Electronic Arts, avec un éléphant tout mignon comme personnage principal. Vu le character design, reste à savoir si on est sur un jeu exclusivement pour les gosses ou si ce jeu apporte du challenge pour les joueurs de tout niveaux.

rolo

Ah ouais, avec Rollo en héros, ce jeu aurait eu une autre gueule, avec de la violence et du sang partouuuuuut !!!!

Au pays de Rolo, on serait presque dans le monde des Bisounours, si le méchant McSmiley n’avait pas décidé de venir mettre son grain de sel…

Histoire de Rolo

Rolo est un petit éléphant qui a été capturé pour être emmené au cirque McSmiley. Arraché à sa mère et contraint d’exécuter des tours pour l’odieux maître des anneaux, Rolo a heureusement réussi à s’échapper, mais doit maintenant retrouver le chemin de son foyer.

En chemin, Rolo a rencontré de nombreux autres animaux également capturés pour travailler au cirque McSmiley et enfermés dans des cages. Pris de pitié pour eux, Rolo a voulu les libérer. Mais il n’est pas parvenu à ouvrir les cages car il n’avait pas la bonne clé – que seul McSmiley détient.

Rolo s’est donc mis à la recherche de McSmiley pour lui prendre les clés. Les animaux qu’il fait sortir des cages deviennent ses amis. Mais le trajet va être long et difficile pour le petit éléphant. Il devra monter aux arbres, chercher des grottes secrètes, trouver son chemin à travers de vieilles mines à l’atmosphère terrifiante et traverser des rapides. Le jeu comprend quatre grandes régions appelées des Terrains et qu’il doit explorer : la forêt, le désert, les canyons et le terrain du cirque. Il existe une région supplémentaire, mais c’est une surprise. Ce n’est que lorsque Rolo aura libéré tous ses amis et résolu toutes les énigmes qu’il retrouvera le chemin de sa maison.

(extraits de la notice du jeu)

mcsmiley-rolo-to-the-rescue-megadrive

La première chose à faire dans un niveau est de trouver McSmiley pour lui voler la clé des cages !

Rien de bien transcendant donc du côté du scénario ! On peut même remarquer quelques similitudes avec l’histoire du très connu Dumbo… Il faudra donc délivrer tous les amis de Rolo emprisonnés dans les niveaux pour pouvoir continuer l’aventure.

Gameplay

Un peu à la manière de Super Mario Bros 3, on accède aux différents niveaux en se déplaçant sur une carte, mais petite particularité, il faut trouver les pièces de puzzle dans les niveaux pour compléter sa carte et avoir accès à de nouvelles zones. On gagne une pièce de puzzle quand on a libéré tous les amis de Rolo d’un niveau mais il y aussi des pièces cachées dans les niveaux et il faudra utiliser les différentes compétences des amis de Rolo pour réussir à la trouver. Mais avant cela, la première chose à faire dans un niveau, c’est de trouver McSmiley et lui sauter dessus pour lui dérober la clé des cages des amis de Rolo de ce niveau.

tumblr_inline_o3uhnfhpr21s5ihu7_540

La carte du monde se complètera au fur et à mesure que vous trouverez des pièces de puzzle dans les niveaux.

Au niveau des contrôles, rien de bien compliqué, le bouton A permet de courir plus vite et le bouton B de sauter. On déplace le personnage avec le pavé directionnel. Le bouton Start permet d’accéder à l’écran de sélection qui permet de choisir quel personnage on déplacera (Rolo ou l’un de ses amis déjà délivré dans le niveau). Chaque personnage a des capacités propres : les lapins sautent plus haut que les autres personnages, les écureuils peuvent escalader les parois, les castors peuvent se déplacer dans l’eau et les taupes creusent la terre friable des parois pour faire des galeries et ainsi accéder à de nouveaux espaces. Quand on contrôle Rolo, les animaux le suivent, par contre, quand on contrôle un de ses amis, on part seul et Rolo reste sur place avec les autres animaux.

rolo-amis

Rolo peut emmener avec lui 3 animaux maximum, qui le suivront ou pourront grimper sur son dos dès qu’il les aura délivrés de leur cage. Ces animaux sont importants à la fois pour leurs caractéristiques propres, mais aussi car ils servent de protection à Rolo. En effet, si ce dernier se fait toucher par un ennemi, c’est un de ses compagnons qui absorbera le choc et qui s’enfuira ensuite. Si Rolo est touché alors qu’il n’a plus de compagnon, on perd une vie et on recommence au début du niveau. On est dans un jeu de plateformes avec quelques phases de recherche à base de réflexion, un peu comme The Lost Vikings, sorti à la même époque. Il ne faut pas se leurrer, si on est un brin observateur, on trouve rapidement ce qu’il faut faire. La difficulté résidera plus dans certains passages où il faut sauter de plateforme en plateforme (avec le lapin par exemple, qui saute très haut et donc qui a un saut difficile à doser en longueur). Mais avec un peu d’entraînement, rien d’infranchissable !

Les ennemis sont peu variés entre les classiques méchants animaux ou insectes (vautours, chenilles, abeilles…), quelques humains (des cracheurs de flammes mais aussi des bûcherons, avec une tronçonneuse qui ressemble  à s’y méprendre à Mr Patate !) ainsi que quelques objets à éviter (bombes ambulantes ou pièges à ours volants).

36291

J’vous l’avais dit que ce bûcheron avait une tronçonneuse un peu bizarre ! C’est qu’il en a une grosse en plus…

Au niveau des items, il y en a différentes sortes. Tout d’abords, il y a les aspirateurs, qui permettent à Rolo d’utiliser sa trompe pour aspirer des objets et les éjecter à l’endroit désiré. Ensuite, il y a des rochers trampolines qui permettent à nos héros de rebondir dessus pour atteindre des zones surélevées (objet souvent associé à l’aspirateur, on s’en doute bien), la limonade, qui permet d’asperger ses ennemis et le réservoir à hélium, qui gonfle Rolo comme un gros ballon, ce qui lui permet de s’élever dans les airs. Enfin, des machines à laver sont cachées dans certains niveaux et permettent à Rolo de rétrécir, telle Alice au pays des Merveilles, et d’avoir accès à de nouvelles zones.

Chaque zone a son boss et évidemment McSmiley est le boss de fin. Pour ma part, ces boss sont les seuls moments de challenge qu’offre le jeu. Et encore… Une fois qu’on a compris le principe et qu’on a choppé le bon timing pour sauter sur le boss et/ou l’éviter suivant les situations, c’est du tout cuit. J’avoue, j’ai quand même usé pas mal de vies dessus…

38994-rolo_to_the_rescue_usa_europe-1459629957

Le premier boss tentera de vous assommer avec ses grosses boules…

Technique

Les graphismes sont plutôt corrects. On a droit à de mignons personnages, les couleurs utilisées sont chatoyantes, les décors sympathiques, mais tout ça manque quand même cruellement de diversité. Dans une même zone, tu trouves les mêmes éléments, c’est juste qu’ils sont agencés autrement. Les graphistes du jeu sont Leavon Archer et Sean Nicholls. Ils ont également travaillé sur les graphismes de jeux comme The Aquatic Games ou James Pond 2 et 3.

Côté musique, c’est la débandade ! On a le thème principal décliné en différentes versions selon le monde exploré. Ce n’est pas mauvais mais alors (trop) vite répétitif. Ahhhhhh !

les différentes versions Megadrive

version GENESIS

version GENESIS

rolo-to-the-rescue-europe

version Megadrive PAL

rolo

version Megadrive PAL édition EA Classics

zouzouzourescuedaisakusen-md-jp

version Megadrive Jap

Conclusion

Dans la lignée des jeux 8-16bits, Rolo est un jeu de plateforme sans système de sauvegarde. Pour arriver au bout de l’aventure, il faudra « die and retry ». D’ailleurs, une fois vos 3 vies perdues, sachez que vous aurez encore 3 chances supplémentaires avant d’avoir un Game Over en bonne et due forme. Mais il y a tellement de vies (pas tellement) cachées qui trainassent au fil des niveaux que franchement, il faudrait être une véritable quiche pour ne pas finir le jeu (on obtient aussi une vie supplémentaire tous les millions de points). Certes, les boss demandent un peu plus de challenge, mais une fois les mécanismes d’attaques compris, il suffit d’un peu d’entraînement pour acquérir le bon timing et s’en défaire.

Le jeu jouit d’une soixantaine de niveaux répartis sur 5 zones, une fois que vous connaissez les différentes stratégies des boss et que vous maîtrisez les déplacements périlleux, il vous faudra environ 1h pour plier le jeu (pour les meilleurs). Pour y parvenir, ça demande quand même de l’entraînement.

Un petit regret d’ailleurs qui concerne votre progression, ce n’est qu’une fois le Game Over que vous connaîtrez votre % d’avancement dans le jeu.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

77%
77%
 Sympatoche ! mais enfantin

Rolo to the rescue est un jeu de plateforme plein de charmes, à commencer par des personnages tout mignons. Le système de caractéristiques propres à chaque personnage est bien pensé. Le système des pièces de puzzle permet une avancée non linéaire. Un reproche toutefois : la difficulté n'est pas très élevée, et seuls les boss vous donneront du fil à retordre.

Ce jeu est parfait pour les fans de plateforme. A éviter pour les joueurs allergiques au design enfantin.

  • Scénario/Ambiance
    7.5
  • Gameplay
    9
  • Graphismes
    7.4
  • Musiques / Sons
    6.5
  • Intérêt général
    8
  • Notes des internautes (0 Votes)
    0
Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Nana de 31 ans n'ayant plus quitté l'univers des jeux vidéo depuis son 7ème anniversaire, avec la réception d'un pack gameboy avec Tetris et Kirby ! Plutôt attirée par l'univers Nintendo au départ, par la suite a succombé aux charmes de la PS1 avec son lot de RPG. Genres de prédilection : la plateforme et les jeux de rythmes

3 commentaires

  1. Jeu que j’ai découvert cet été car c’est vrai qu’on le trouve pour pas cher sur le net. Ton test le décrit très bien et je suis de ton avis à son propos! Un petit jeu sympa à découvrir sur notre MD chérie!

Lâche un com' ou une insulte