Le Full Set NES : by Scaravagor !

20

 

Bonjour Scaravagor ! Et merci d’avoir répondu à Gangeekstyle !

 

Peux-tu te présenter ?

J’ai 37 ans, je bosse dans le secteur de la production audiovisuelle.

Mon histoire avec les jeux vidéo a commencé à Noël 1982. Mon tout nouveau beau-père m’a offert, j’imagine pour acheter mon affection, et sans que je n’aie rien sollicité, une Atari VCS 2600. Il l’avait acheté d’occasion avec 6 jeux en loose.

Ce fût une claque pour moi ! Je ne concevais alors pas qu’une TV puisse devenir un autre monde. Mon premier jeu sur console fût Defender.

Ayant choppé le virus, j’ai eu un parcours similaire à beaucoup de ceux de mon âge durant les années 80 : les jeux LCD qu’on me prêtait à l’école, CPC 6128 en 1986, NES en janvier 88, Amiga 500, PC Engine, Megadrive JAP, Game Boy, Super Famicom, salles d’arcades enfumées…

Je n’ai jamais été amateur de micro-informatique, taper « RUN: XXX » pour lancer un jeu m’a toujours gonflé. Avec le recul, on peut considérer que j’ai été un joueur « hardcore » sur console pendant 5/6 ans. Ensuite j’ai quasiment arrêté les jeux vidéo au moment où la 3D est arrivée avec la PS1 (hormis un coup de cœur pour la Dreamcast quelque années après).

 

Depuis quand as-tu commencé à collectionner les jeux vidéo ?

Tout a commencé au début de l’année 2001, à l’occasion d’un cadeau d’anniversaire d’amis d’enfance. Pour le délire, ils m’ont offert une NES, avec Super Mario Bros et surtout un accessoire incomplet qui m’était inconnu : le Laserscope de Konami. A la même époque, je découvre « iBazar » et tape « Tetris ». Cool, je l’achète 20 francs.

Puis je récupère sur NES les titres que j’avais appréciés étant gamin. Puis je me dis que c’est quand même mieux de les avoir complet. Puis je découvre que des jeux NES PAL ne sont jamais sortis en France. Puis, puis….

Je n’avais alors pas conscience que les mécanismes « structurant » la mentalité du collectionneur se mettaient en place. L’ancien gamer disparaissait pour devenir un collectionneur.

 

Aujourd’hui, beaucoup connaisse ton pseudo grâce au très convoité Full Set Nes. Pourquoi cette console plutôt qu’une autre ?

Ha ha ! Je ne pense pas que mon pseudo soit très connu hormis quelques fous comme vous ! D’autant que je participe peu à la vie des forums que je fréquente. Je manque de temps et je ne suis ni un débatteur, ni prosélyte dans l’âme.

J’ai choisi la NES car après mûre réflexion et une profonde introspection (!), c’est la machine qui m’a fait découvrir de nouveaux gameplay, une facilité d’utilisation et du fun en multi-joueurs ! Ce gameplay était magnifié par la manette qui elle aussi fût une grosse révélation. Je n’avais jamais aimé les joysticks, et Nintendo m’a amené la manette quasi parfaite.

La NES m’a ouvert aux possibilités qu’offraient les jeux vidéo.  J’avais 11 ans à l’époque, cela a dû y contribuer.

A mes débuts dans le « retro-gaming » (ce terme n’existait pas et je ne l’ai jamais vécu comme une mode) je suis parti dans une folie multiplateforme : j’ai acheté en quelques années des dizaines de machines et des centaines de jeux, particulièrement sur NES, PC Engine et Neo Geo AES. Puis début 2007 j’ai tout arrêté pour disons : raison personnelle. Tout est resté presque 5 ans à dormir dans une cave. Il y a un an et demi j’ai eu besoin d’argent. J’ai revendu énormément de choses mais je n’ai pas touché à la NES.

Je me suis alors aperçu qu’il me manquait une vingtaine de jeux pour atteindre le set. Ce qui n’avait jamais été un objectif en est finalement devenu un.

 

Quel est la définition d’un Full Set pour toi ?

Avoir un exemplaire complet (boite, notice) de chaque jeu sur une machine donnée et une zone donnée. Et en bon état bien entendu. 😉 C’est le full set de base. Ensuite on peut s’attaquer aux variations de boites et autres perversions de collectionneurs.

 

Combien de temps cela t’a-t-il pris pour réunir la totalité des éléments ?

Difficile à dire car je n’ai pas eu conscience pendant longtemps de faire le set. Et je collectionnais sur différentes plateformes. Disons que ma période active de collectionneur est de 5/6 ans. Elle n’est pas finie.

 

Peux-tu nous en dire plus ? Combien de jeux sont sorti sur le support en version européenne ? Combien d’exclusivité hors France ?

Tout d’abord il conviendra de distinguer les jeux NES Européens (zone PAL) en 2 parties :

–          PAL A (UK, Italie et Australie)

–          PAL B (les autres pays Européens dont la France)

Je recense un total de 348 jeux PAL B. Ce décompte inclus les éditions « classic serie » et les 2 Gyromite (normal et big box). A cela s’ajoute 8 jeux qui n’existent qu’en PAL A.

Un centaine de titres PAL ne sont jamais sortis en France.

A cela s’ajoute les jeux au format « smallbox » édités en Allemagne, Espagne et Scandinavie.

 

Quels sont pour toi, aujourd’hui, les pièces les plus difficiles à trouver ?

L’intérêt du full set PAL est, à mon sens, de devoir chercher des jeux qui n’ont jamais été édité en France.

Il s’avère que la plupart des titres les plus rares sont Espagnols et Scandinaves. Il y a quelques titres particulièrement rares et dont les prix en 2013 deviennent déraisonnables :

–          Phantom Air Mission
–          Flintstones 2 Surprise at Dinosaur Peak
–          Snowboard Challenge
–          3 en 1 version “boite”
–          Ultimate Air Combat
–          Captain America
–          Mr Gimmick
–          Donkey Kong Classics version “smallbox”

Et ensuite une bonne grosse vingtaine de titres très peu courants.

Je parle de jeux complets et en bon état. Pour certains même la version loose est difficilement trouvable.

 

Qu’elle est la pièce qui te tient le plus à cœur ? Celle dont tu es le plus fier ?

Là j’hésite… il y en a plusieurs ! ^^

Disons l’une de mes dernières acquisitions que je voulais depuis longtemps : Donkey Kong 1 en version ASD. C’était le premier jeu NES que j’ai eu en même temps que la console. Je n’avais pas du tout accroché et l’avais échangé moins de 15 jours après contre Tennis !

 

Comment expliques-tu cette inflation qu’a connue le jeu vidéo en termes de prix, et en particulier sur la Nes ?

Je ne suis pas sûr de l’expliquer. En 12 ans, et après mon break de presque 5 ans, j’ai constaté que les prix sont devenus dingues pour certains titres.

Plusieurs paramètres rentrent en jeux : nostalgie de trentenaires CSP+, effet de mode, spéculation, lassitude envers les jeux « current  gen », …

Je vois maintenant que des gars de moins de 25 ans s’y mettent. C’est un micro phénomène que je vois plutôt se tasser dans le futur. Mais sincèrement je n’ai pas de visibilité sur plusieurs années.

Pour la NES, et Nintendo en général, cela est dû:

–          Aura de la marque et de ses personnages emblématiques.
–          Nintendo est toujours en activité
–          La matière des boites : le carton.

Trouver un jeu en très bon état 25 ans après sa sortie contribue à la spéculation sur les titres.

Commencer un set NES (ou SNES) en 2013, à moins d’être financièrement très à l’aise, me paraît être l’Everest à gravir. Je n’ai du escalader que le mont Blanc. ^^

 

N’as-tu d’ailleurs jamais était tenté de tout revendre une fois le Full terminé ?

J’ai remarqué que des  « full setters » ont revendu après avoir atteint leur objectif. Peut-être s’agit-il là du syndrome du fantasme : une fois réalisé, l’engouement retombe. Ou tout simplement de cruel besoin d’argent.

Pour l’instant je n’ai absolument pas l’intention de le revendre. Seul un réel besoin d’argent pour quelque chose de très important (acheter un organe à un réseau albanais par exemple) me ferait revendre.

 

As-tu réellement terminé ta quête, ou te manque-t-il encore des éléments à trouver ou upgrader ?

C’est la recherche perpétuelle qui entretien la passion. J’ai encore de nombreux objectifs non atteint.

En ce moment je recherche les variations majeures de boites PAL. J’ai aussi en ligne de mire le set de « smallbox » (40 titres).

J’aimerais aussi étoffer mes jeux Asia, Honk-Kong et Korean. Sans parler de pas mal de titres US qui me branchent sur les 677 officiellement licenciés (je n’en n’ai qu’une soixantaine). Pas mal de non licenciés me font également de l’œil.

Sans parler de certains hardwares…

Quest will never end !

 

Quels sont tes objectifs futurs en termes de collection ? Un nouveau projet ?

La NES m’occupe à plein temps et j’ai fait le choix de m’y consacrer monomaniaquement.

Ok, j’avoue que la Master System me titille. Mais je tiens bon.

 

Passes-tu beaucoup de temps à jouer ? Si oui sur quel(s) support(s) ?

Je joue très peu ! En général sur mon téléphone et ma fidèle GBA SP dans les transports en commun.

Avec mon fils (9 ans) nous nous faisons quelques sessions NES le week-end. 1h30 max car il a le profil d’un futur « hardcore gamer » et je préfère ne pas accentuer ce trait chez lui.

 

Que penses-tu du phénomène Retro-Gaming à l’heure actuelle ?

Honnêtement je n’en pense pas grand-chose. Ma démarche de collectionneur est très personnelle, pour ne pas dire intime.

Le retro-gaming était sûrement inévitable. Après presque 40 ans de démocratisation de cet ex nouveau média et ses développements techniques exponentiels il est logique que l’on regarde en arrière.

Hormis l’aspect « trendy » je fais l’analogie avec le cinéma : un bon film reste éternellement un bon film. « Metropolis » de Fritz Lang est un chef d’œuvre absolu qui a + de 85 ans. Cela s’applique  parfaitement aux jeux vidéo.

 

 

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à toutes ces questions, et merci pour les photos qui vont suivre.

Grâce à Scaravagor, ceux qui le souhaite vont pouvoir parcourir 17 photos représentant l’intégralité du Full Set NES PAL.

Parmi les jeux se trouve également des doublons pour cause de versions différentes (sceaux, ASD, Pal B, Pal A, …)

Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

20 commentaires

  1. Parfait article. Je me suis régalé à le lire. J’aimerais bien avoir une belle collection NES comme celle là. Pour la peine on va te mettre la misère samedi Amigo.

    Merci pour cette article les gars vous me faites kiffer dès le matin !

  2. Et moi ça m’a fait plaisir de le présenter et d’en parler. J’ai l’impression d’être moins sauvage!

    Bises à tous 🙂

  3. Merci à toi Scaravagor d’avoir partagé tout ça avec nous ! C’est pas tout les 4 matins qu’on peut trouver une série complète de photos présentant le Full Set PAL ! Du coup j’ai gentillement stocké tout ça dans mes photos persos, et ça va bien m’aider ! 😉

  4. yep très cool cette présentation, les réponses de scara sont intéressantes ! je suis juste déçu qu’il n’y ait pas la photo du donkey kong 1 ASD 😀

    • danke Pstylez.
      Pour la photo du DK1 elle arrivera quand j’aurais récupéré le dernier ASD (Slalom) qu’il me manque pour boucler le set.
      D’ailleurs si tu le croises… 🙂

      • héhé si je le croises je me le prendrai oué 😀
        c’est aussi un de ceux qui me manque en ASD avec Urban Champion, Donkey Kong 3, Volley Ball et Popeye !

  5. Si t’es motivé Scara, tu peux me faire une photo de la boite du DK1 ASD, je l’a rajouterai. Et si t’es super motivé, tu peux même me faire une photo des 8 boites que t’as cité comme difficile à trouver ! Comme ça je changerai les petites vignettes qui rendent moyennement. 😉

    • Je suis motivé!! par contre vu ma réactivité il va falloir attendre un peu… (par contre je n’ai hélas pas le DK classics smallbox).

  6. Ouai mais non sa collec est pas top franchement, j’ai déjà vu mieux chez un quinquagénaire…(dzzz)
    Bon ok jplaisantes mais Scara c’est le Padré du jeu Nes en france, même si les jeunes (de 30ans, que je suis) l’aident encore à paufiner et bichoner sa collection comme il se doit. (merci captain et arme fatale)

    Skool le beau gosse, celui qui est à la base de ces belles pièces et le fournisseur « officiel » de Scara,
    Slalom ASD est en route (maybe, maybe not ^^).

    • Hé l’ami skool!

      « celui qui est à la base de ces belles pièces »: tu abuses quand même là 😀
      mais pour le captain tu m’a bien rendu service 😉

      kisses

  7. Aahah je suis surtout fier d’avoir apporter une pierre à l’édifice ^^. (c’est tellement bon de se la donner en public moi aussi je veux en être! x)

  8. Hello Scara,

    Bravo pour cette interview, j’ai appris pas mal de truc en nes, à cette epoqué j’etais sur la concurrente la Master System,
    mais je jouais à la Nes, chez mon cousin, les deux ambiances etaient différentes mais tout aussi plaisante.

    @ très bientôt

  9. merci à Ivankaiser de m’avoir envoyé ce lien, je l’ai mis dans mes marques pages, il me sera très utile dans ma démarche de full set, bien que j’en suis encore bien loin (je n’ai QUE environ 200 jeux complets sur la nes)
    En tout cas, je le redis, je te félicite Scaravagor pour ta magnifique collection 😉

  10. Pingback: Hardware NES : la quête de l’infini » Gangeek Style

  11. Rip Scara’
    Quelle tristesse de te savoir parti si vite. Et quelle douleur de ne pouvoir t’envoyer un 1up…
    J’ai adoré nos échanges autour de cette passion commune.
    Condoléances, courage et meilleures pensees aux tiens.

Lâche un com' ou une insulte