Bishi Bashi Special – PS1

1

Connaissez-vous Bishi Bashi ? Non ? Grossière erreur qui va j’espère être réparée aujourd’hui à la lecture de notre test du jeu PS1 Bishi Bashi Special.

Bishi Bashi

Bishi Bashi Special est un jeu PS1 développé par Konami proposant une compilation de mini-jeux d’arcade de la licence Bishi Bashi. La version européenne de la galette PS1 est sortie en 2000 et comprend les 2 jeux PS1 de la licence Bishi Bashi sortis au Japon (Bishi Bashi Special, sorti en 1998 et Bishi Bashi Special 2, sorti en 1999), reprenant eux-même les jeux d’arcade de différentes bornes : Bishi Bashi Champ (1996), Super Bishi Bashi Champ et Handle Champ (1998), Hyper Bishi Bashi Champ et Gachaga Champ (1999).

Borne Super Bishi Bashi Champ, jouable à 3.

Il existe également un troisième volume de Bishi Bashi sur PS1 sortie exclusivement au Japon.

Gameplay

Bishi Bashi Special nous propose 94 mini-jeux avec des gameplay bien différents. Les épreuves sont courtes et se déroulent en majorité en moins de 30 secondes. Il y en a pour tous les goûts : jeux de rapidité à la Track & Field, casse-tête, jeu de course, de shoot, de rythme, flipper, casse-briques…  Konami nous sert le tout avec une touche d’humour japonaise typée manga ainsi que quelques parodies de ses propres jeux comme Dance Dance Revolution, Guitar Freaks, Track & Field ou encore Lethal Enforcers. Un petit exemple pour la route : dans le jeu Hyper Pie Throw !, le but du jeu est de faire un lancer le plus loin possible. Sauf qu’on n’est pas au lancer de javelot mais au lancer de tarte à la crème, se substituant habilement au plus traditionnel bouquet de la mariée ! Délirant, non ?

La plupart des jeux sont très simples à jouer. En effet, les versions arcade se jouent avec trois boutons, un rouge, un vert, un bleu. Le gameplay a été modifié pour s’adapter à la manette PlayStation mais l’espacement entre les différentes touches étant réduit, ce n’est pas toujours très ergonomique comme par exemple dans le jeu de karaté où il faut parfois appuyer en même temps sur les touches carré, croix et rond.

Avant chaque mini-jeu, un écran vous donne les instructions rapidement.

Certains jeux gardent le concept des 3 couleurs, le rouge correspondant à la touche rond, le vert correspondant à la touche triangle et le bleu à la croix. D’autres jeux se jouent avec le carré, la croix et le rond correspondant chacun à leur position à gauche, au milieu et à droite. D’autres encore utilisent en plus les touches directionnelles. Pour certains jeux, il faudra combiner à la fois touches directionnelles et les autres touches à cause de l’impossibilité d’appuyer côté directionnel sur haut et bas en même temps par exemple. Certains jeux sont également compatibles avec le stick analogique. Si vous jouez à Bishi Bashi Special sur votre PS3, n’oubliez pas de passer votre manette de numérique en analogique sinon les sticks ne seront pas pris en charge !!

Avant chaque mini-jeu, un écran vous donne les instructions (on peut toutefois le zapper si on connait déjà).  Il n’y a rien de compliqué. Pratique pour jouer avec tout un chacun.

 

Retrouvez la liste de tous les jeux en spoiler.

Voulez vous en savoir plus ? Voir

La base d’un party-game est bien entendu le multi-joueur. Bishi Bashi Special vous propose des parties endiablées à 2 joueurs, il est même possible de jouer simultanément à 3 avec un Multi Tap. On peut également jouer jusqu’à 8 joueurs dans un tournoi via un système d’élimination en arbre, mais en jouant en 1 contre 1 à chaque fois. Bishi Bashi Special est toutefois largement jouable seul car on peut régler la difficulté et donc augmenter le niveau du concurrent joué par l’IA.

un mode tournoi permet de s’affronter jusqu’à 8 joueurs

Technique

On ne peut pas dire que les mini-jeux contenus dans Bishi Bashi Special soient beaux, c’est même le contraire la plupart du temps mais dans ce genre de jeu, là n’est pas l’essentiel. Les jeux contenus dans la partie Hyper Bishi Bashi sont un peu plus récents et proposent une palette de couleurs plus pétantes. Les mini-jeux issus du Gachaga Champ sont typés manga et sont plus attrayant pour les yeux que les vieux jeux contenus dans la compil Super Bishi Bashi.

Les jeux issus de la compilation Super Bishi Bashi sont particulièrement laid, heureusement que le fun l’emporte !

Ce que je surkiff dans ce jeu, ce sont les bruitages excessifs, dommage d’ailleurs que le titre des mini-jeux parlés (même plutôt criés) ait disparu dans la version console car ça donne un côté vraiment excitant et délirant à la version arcade.

Des écrans « titre du mini-jeu » péchus !

Conclusion

Bishi Bashi Special est un party-game très fun à jouer à 2. Comme tous les party-game, c’est beaucoup moins sympa d’y jouer seul. Mais on peut toutefois quand même se défouler car on peut régler le mode de difficulté (à moins que vous n’aimiez pas du tout le challenge).

Les mini-jeux proposés sont très variés et rapides, permettant des parties assez rythmées. L’humour est omniprésent dans les mini-jeux de Bishi Bashi. On a vraiment de la chance que Bishi Bashi Special soit sorti sur notre territoire. C’est une vrai pépite à partager avec ses amis, même non joueurs tellement le gameplay est simple.

Bishi Bashi Special est un jeu peu courant et méconnu en France, il se trouve encore assez facilement en Europe pour moins de 30€.

80%
80%
 Psychédélique !

Bishi Bashi Special est un très bon party game. Les mini-jeux proposés sont nombreux et simples à assimiler. Cette galette vous promet des heures de rigolades lors de soirées entre amis 🙂

  • Ambiance
    10
  • Gameplay
    7.5
  • Graphismes
    5.5
  • Musique/Sons
    7
  • Intérêt Général
    10
  • Notes des internautes (0 Votes)
    0
Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Nana de 32 ans n'ayant plus quitté l'univers des jeux vidéo depuis son 7ème anniversaire, avec la réception d'un pack gameboy avec Tetris et Kirby ! Plutôt attirée par l'univers Nintendo au départ, par la suite a succombé aux charmes de la PS1 avec son lot de RPG. Genres de prédilection : la plateforme et les jeux de rythme

Un commentaire

  1. Pingback: Bishi Bashi Special – Vlog retrogaming

Lâche un com' ou une insulte