Kingdom Death : Golden Smoke Knight.

9

 Je suis à fond sur le Kingdom Death Monster 1.5. Je suis en vacances, du coup j’ai trouvé le temps de terminer le Golden Smoke Knight. J’en ai profité pour écrire un résumé des étapes pour peindre le Golden Smoke Knight sans prise de tête.

Le Speed Painting du Golden Smoke Knight !

#1 Préparation de la figurine.  Dans un premier temps, je vous conseille de laver le Golden Smoke Knight avec de l’eau et du liquide vaisselle pour enlever le gras du démoulage. C’est vraiment par sécurité. Vous devez enlever les lignes de moulage sur la figurine avec le couteau de précision. La figurine est de très bonne qualité, vous n’aurez aucun problème à cette étape !

Collage des parties du Golden Smoke Knight. J’ai ajouté du greenstuff pour avoir un raccord parfait. Il manque carrément 5mm entre la cape et l’épaule.

Dans un premier temps, il faut placer son green stuff.

Ensuite il faut étaler le greenstuff avec votre outil de sculpture.

Lisser la matière avec un pinceau gomme pour avoir un raccord parfait.

Avec une pince à épiler, je tire la matière pour faire de gros volumes de fourrures.

Avec le couteau de mon outil de sculpture, je sculpte les petits poils en appuyant avec le tranchant. Ensuite, il faut identifier et boucher toutes les jonctions. Je bouche les petites jonctions à la colle forte.

Collez la figurine sur un support. J’ai un socle Citadel pour avoir une lumière vraiment fixe. A la fin, je la collerai sur un socle transparent.

#2 Sous-couchage de la figurine : j’apprête la figurine en blanc avec une bombe Citadel. Ensuite je cherche d’éventuels défauts pour les corriger.  Sur cette photo, on constate que j’ai oublié un raccord que je m’empresse de boucher à la colle forte.

#3 Peinture de la couleur de base au pinceau. je pose les couleurs principales à l’arrache en gardant la lumière fluo des flammes.  Dans un premier temps, je fais un fondu dans le frais, avec de la peinture fluo Daler Rowney.

Ensuite je fonce le bout des flammes avec du Flame Red FW Daler Rowney.

Puis je fonce le bout des flammes avec du noir FW Daler Rowney mélangé avec du Flame Red Fw Daler Rowney.

Pour fusionner le tout, je passe du Fluorescent Red Fw Daler Rowney sur l’ensemble des flammes.

J’utilise du Greatcoat Grey P3 pour la fourrure, la poignée du marteau et le tissu. Sur l’armure de notre Golden Smoke Knight et sur le marteau, je passe du BloodStone P3.

#4 Passage d’un lavis Agrax Earthshade Citadel sur toute la figurine, sauf les flammes. Il faut bien enlever au pinceau les excès de peinture. Pendant le séchage, vous devez vous assurer que l’Agrax se dépose de façon cohérente dans les zones d’ombres. Une fois sèche, la figurine sera plus lisible et vous serez en mesure d’identifier les détails et les endroits à mettre en valeur. 

#5 Revenir sur les volumes  :  Il faut revenir sur les plaques d’armure avec avec l’encre blanche FW Daler Rowney pour dessiner les lumières. Je fonce certains endroits avec l’encre noire FW Daler Rowney. Je monte les lumières avec du blanc Prince August 951.

J’ai mis en valeur le point focal du Golden Smoke Knight :  le visage. J’ai monté au blanc avec du blanc prince August 951 certaines zones.  Il faut bien démarquer les zones avec l’encre noire Fw Daler Rowney pour que le point focal soit lisible.

j’écrase mon noir, blanc et bistre avec de l’encre Process Yellow FW Daler Rowney pour obtenir un effet Golden Smoke Knight. La surface va se mettre à briller. N’en tenez pas compte, à la fin nous passerons du vernis Mat pour avoir un aspect mat et uniforme. 

Ensuite je mélange du Flame RED FW Daler Rowney avec du Process Cyan FW Daler Rowney pour avoir une encre violette. J’avais la flemme de sortir mon pot. Je passe en lavis mon mélange sur les zones sombres pour que le jaune soit plus contrasté. Je monte les lumières avec du blanc Prince August 951 par transparence et ensuite je glace avec mon jaune.

J’applique cette technique sur toutes les zones de l’armure. Je vous conseille de travailler des petites zones, mais de façon pair. Genre les bras ensemble, les jambes ensemble etc. Voici mes étapes.

Je monte les lumières avec du blanc Prince August 951 par transparence sur les flammes pour avoir plus de volume.  Ensuite je glace uniquement les zones blanches  avec du Fluorescent Yellow FW Daler Rowney.

Pour la fourrure, j’ai travaillé avec le blanc prince August 951 et l’encre blanche Fw Daler Rowney en brossage à sec. Ensuite j’ai mis du Skorne Red P3 liquide dans les creux.

j’ai travaillé le marteau comme les zones d’amure, mais en beaucoup moins contrasté pour simuler de l’usure.

Pour le manche, j’ai travaillé ça comme l’armure du Butcher, à savoir des lavis bleus Rowney Fw Daler Rowney et quelques traces d’usure pour donner du volume. J’ai placé quelques lumières avec le blanc prince August 951.

J’affine les détails. Je passe les jonctions en noir. Je travaille la fourrure des bras comme l’armure. Je passe un lavis à l’encre bleue Rowney Fw Daler Rowney dans les creux marrons pour faire ressortir le tout.

#6 Finalisation : Je passe un coup de vernis mat Sennelier.

Je colle notre Golden Smoke Knight sur son socle et c’est fini !

Conclusion

Je me suis fait vraiment plaisir avec ce Golden Smoke Knight. J’ai vraiment hâte de poser mes pinceaux sur les autres monstres de cette monstrueuse boite! C’est un jeu vraiment luxueux !  Vivement la suite.

A bientôt pour un prochain article Kingdom Death !

Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Collectionneur matérialiste, petit joueur, rageman ascendant crevardman, Lutador. Un pigeon parmi les vautours.

9 commentaires

  1. C’est bluffant, bravo 🙂

    Est ce que tu envisages de faire une vidéo « pas à pas » un de ces jours ?

    Existe-t-il quelque part un glossaire des termes techniques; j’ai du mal à associer le geste au résultat …

    Et bonne année à tous !

  2. Merci, que j’ai lu religieusement bien sûr 🙂

    Ce que je veux dire c’est que pour un profane comme moi: « monter les lumières avec du blanc », « monter au blanc », « écraser mon noir, blanc et bistre avec de l’encre », « passer en lavis mon mélange »,  » glacer avec mon jaune » reste très obscur …
    Si je vois bien le résultat (et quel résultat !), les techniques restent un peu mystérieuses … Je me demandais si je pouvais trouver quelque chose de plus didactique (« La peinture pour les nuls » ?) quelque part …

    Voili voilou, bonne journée 🙂

    • Pour te donner une idée, une peinture du genre pour un concours c’est entre 60 et 100 heures. Là j’ai peint ça en 12 heures réparties sur 5 jours.

Lâche un com' ou une insulte