Zombicide : Abominarat Black Plague

2

Après l’Abominotaur pour le jeu Zombicide, c’est au tour de l’Abominarat de passer sous mes pinceaux. Ce tutoriel vous propose le minimum syndical pour avoir une figurine qui tient la route sur une table de jeu. Cet article impose l’utilisation d’un aérographe. Si vous n’en possédez pas, nous vous proposerons une solution alternative qui sera plus longue.

L’abominarat représente un défi pour moi : réussir à le rendre sinistre malgré l’utilisation de beaucoup de jaune. C’était une très bonne surprise de gagner cette figurine à la fin de la campagne Kickstarter.

BP_Abominarat

N’oubliez pas de lire les précédents tutoriels du site :

Pour les survivants :  Peindre les survivants de Zombicide rapidement ! 

Pour les zombies :  Peindre les zombies de Zombicide rapidement ! 

Pour l’Abominotaur : Abominotaur !

abominarat-0

Le matériel

  • Un tube de Super Glue liquide et tube de colle forte
  • Une bombe de sous-couche blanche et  une de chair zombie
  • En plus de vos peintures, il faut du Blood For The Blood God Citadel (pour le sang) et de l’Agrax Earthshade Citadel (pour les effets et les lavis) des encres FW Daler Rowney, et du blanc Prince August.
  • De la Patafix
  • Du vernis mat et brillant acrylique en pot.
  • Une brosse à dent
  • Un support pour coller votre Abominarat pour pulvériser votre peinture.
  • Un aérographe (pas obligatoire)
  • Du Milliput

La marche à suivre pour peindre l’Abominarat !

#1 Ébarber la figurine. L’abominarat est tellement gros, qu’il ne tient pas sur mes socles transparents, du coup je le laisse sur son socle. Il est important de bien ébarber la figurine pour qu’elle soit réussie.

1

#2 Tremper la figurine dans de l’eau avec du liquide vaisselle. Cette étape est importante si en main vous sentez qu’il reste du produit de démoulage. Mon Abominarat était bien gras, du coup je l’ai nettoyé pour être certain que la sous-couche accroche bien.

2

#3 Boucher les trous. Avec de la Super Glue liquide, je bouche les trous dus au pré-montage. Ensuite, je bouche les trous du dos avec du Milliput.

34

#4 Coller l’Abominarat sur votre support avec la patafix. Il ne s’envolera pas quand vous passerez un coup de bombe.

5

#5 Sous-coucher l’Abominarat. Je sous-couche la figurine en blanc avec une bombe Citadel.

6

#6 Ébarber les zones oubliées. Après la sous-couche, vous allez vous apercevoir qu’il y a énormément de lignes de moulage qui se baladent sur l’Abominarat.

7

#7 Passer la couleur de base. Je passe une couche de Skeleton Bone de chez Army Painter.

8

#8 Couleurs secondaires.  Je peins en Battlefield Brown P3 les poils. J’apprête en Khardic Flesh P3 la queue, les oreilles et la bouche.

9

#9 Mettre en valeur les volumes. Je passe du Nuln Oil Citadel sur les poils. J’effectue des lavis de rouge et de jaune FW Daler Rowney sur les zones nécrosées et la bouche. Je passe du Reikland Fleshshade Citadel sur la queue et les oreilles. Je fais un lavis d’Agrax Earthshade Citadel sur le reste du corps.

10

#10 Fondre les couches avec votre aérographe. Je dépose un voile de Bubonic Brown Citadel pour unifier les couches. Je passe du  Bleached Bone Citadel sur les zones qui prennent la lumière. Pour finir, je pose du Thamar Black P3 en dégradé sur les pointes. 

11

Si vous n’avez pas un aérographe, vous devez uniquement faire la peau au pinceau avec le Layer Played One Flesh. Dans ce cas là, jusqu’à la fin du séchage, il faut enlever les surplus de peinture qui se mettent dans les creux.

#11 Glacer la figurine. Je passe au pinceau du jaune FW Daler Rowney sur les cloques. Je fais pareil avec de l’encre noire FW Daler Rowney sur les griffes, les yeux et les creux profonds. Je passe des glacis de Thornwood Green P3 pour donner du volume à la peau. Je mets du Wash noir Game Color sur les poils.

12

#12 Contraster la peau. Je tire du blanc Prince August avec deux pinceaux (un pour poser le blanc pur et le second pour l’estomper). Je continue de glacer au Thornwood Green P3 pour donner du volume à la peau.

13

#13 Finitions.  Je fonce les yeux avec du Sanguine Base P3. Je peins les globes avec du Khardic Flesh P3.  J’éclaircis les yeux avec du Midlund Flesh P3 puis du blanc Prince August.

Je marque les dents avec du Bubonic Brown Citadel et les détails de la bouche  avec du Purple Pink Citadel. Je passe du Morrow White p3 sur les dents pour les faire ressortir. Je passe de l’encre rouge et jaune FW Daler Rowney sur les furoncles et les blessures pour donner du volume. J’éclaircis les furoncles avec du blanc Prince August. Ensuite, je les glace avec du jaune FW Daler Rowney.

14

#14 Autres Finitions. Je passe du Underbelly Blue P3 sur les plaques d’armure de l’Abominarat. Ensuite, je passe par dessus un lavis de Wash noir Game Color. Une fois sec, je tire du blanc Prince August pour créer du volume et donner de la lumière à ces plaques.

Je fais un point noir pour la pupille. Pour simuler un éclat de lumière, je mets une pointe de blanc Prince August dedans.

Avec de l’encre noire Fw Daler rowney, j’effectue un surlignage entre les plaques, les poils et la peau.  J’éclaircis les poils avec du blanc Prince August et du Morrow White p3.

Je passe du Reikland Fleshshade Citadel dans les creux de la queue. Toujours sur la queue, je passe de l’encre rouge et jaune FW Daler Rowney sur les furoncles et les blessures pour donner du volume. J’éclaircis les furoncles avec du blanc Prince August. Ensuite, je les glace avec du jaune FW Daler Rowney.

15

#15 Le socle. Comme je ne peux pas coller l’Abominarat sur un socle transparent, je décide de garder celui de base. Je colle du sable à certains endroits avec de la Super Glue pour donner un peu de volume. J’effectue des fondus dans le frais en tirant vers le vert pour bien mettre en valeur le rouge du monstre. Je peins le contour en noir.

16

#16 Le vernis. Je passe du vernis mat Prince August au pinceau pour donner un aspect uniforme à la figurine. Ensuite je passe, au pinceau toujours, du vernis Brillant Prince August sur toutes les zones visqueuses (les cloques, les furoncles, les yeux…).

17

#17 Les détails. Je simule de la bave dans la bouche avec de la colle forte UHU. Je colle quelques touffes d’herbes Army Painter sur le socle. Je colle des poils de brosse à dent sur les griffes de sa main gauche pour simuler du sang.

18

#18 Passer du God for the God Blood Citadel à certains endroits pour simuler du sang. Avec cette peinture, vous allez simuler le sang frais. Pour les gouttes au bout de la main gauche : je mets un surplus de peinture. Une fois sec, je coupe avec des ciseaux le surplus de poils en dessous de la goutte.

Je finis en mettant du noir brillant Prince August sur les pointes qui sortent de notre monstre.

19

Notre Abominarat est terminé ! Voilà le résultat final !

abominarat-3abominarat-0abominarat-4 abominarat-2 abominarat-5abominarat-1

Conclusion

Normalement vous avez fini votre Abominarat. Le but est d’avoir des textures sympathiques qui soient propres aussi bien de près que de loin. J’espère que le tutoriel est clair. N’hésitez pas à nous poser vos questions dans les commentaires ou sur le forum.

Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Collectionneur matérialiste, petit joueur, rageman ascendant crevardman, Lutador. Un pigeon parmi les vautours.

2 commentaires

  1. Franchement, j’aime bien lire les tutos mais au final j’en utilise aucun, mais là ca deboite et je vais certainement repiquer quelques aides.

    J’étais parti pour me faire une armée à la con dans un jeu, question de se motiver à peindre plein de trucs en plastique , mais tu me donne sacrément envie de m’attaquer à ces pieces car ta peinture les met en valeur.

  2. Le résultat est vraiment top, les pustules sont très réussies !
    Juste un détail, le contraste entre le blanc et la pupille n’est peut-être pas assez marqué.
    ça colle avec le dessin original mais je trouve que le rat a un regard assez vide.

    Je vais essayé de suivre le tuto et de faire pareil avec mon Abominarat… c’est pas gagné.

Lâche un com' ou une insulte