Les plus grands méchants des Jeux Vidéo

3

Le bien contre le mal, les petits contre les grands, les gentils contre les méchants… toute histoire est basée sur des antagonismes. En effet, qu’est-ce qu’on s’ennuierait dans un monde où tout se passe bien ? Je me rappelle encore cette citation de Voltaire dans Candide « Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. » Ce qu’il faut savoir, c’est que Voltaire se moquait du méliorisme prôné par Leibniz. Allez, on n’est pas là pour philosopher, ici, on va tenter de trouver les plus grands méchants des Jeux Vidéo. On ne parlera que succinctement des faux méchants que sont Bowser ou Wario par exemple pour s’intéresser aux vrais méchants, ceux qui ont réellement un mauvais fond.

Voir aussi mon dossier sur les génies scientifiques : méchants VS gentils

Attention, je préfère vous prévenir, ce dossier contient de nombreux spoilers alors restez sur vos gardes 🙂

Les faux méchants des Jeux Vidéo

Les faux méchants sont des méchants persévérants mais totalement dénués de charisme.

Le plus grand faux méchant est sans doute Bowser. Crée en 1985 au Japon par Shigeru Miyamoto, il est baptisé “Koopa” au pays du soleil levant. Ce n’est que dans le reste du monde que son nom sera transformé en Bowser. Bowser est souvent présenté comme un être naïf et idiot. Dans certains jeux, il s’allie même aux gentils.

Bowser est le roi des Koopas Troopas, espèce qui regroupe des tortues de différentes couleurs (les plus connus sont bien évidemment les rouges et les vertes, mais il en existe beaucoup d’autres). Il est muni d’une carapace verte. Ces premiers éléments nous feraient dire que c’est une tortue. Mais sa carapace est dotée d’une multitude de piquants et il crache du feu. On pencherait donc pour un dragon. Mais il n’a pas d’ailes et ne peut pas voler. Les origines de Bowser restent donc bien mystérieuses. Bowser est-il un hybride issue de l’amour de ces 2 espèces ?

S’il on en croit son créateur, Bowser aurait été inspiré d’un bœuf, comme en atteste les 2 cornes dont sa tête est affublée. En effet, Miyamoto aimait bien le roi taureau du dessin animé Alakazan le petit singe.

Bowser n’est pas véritablement méchant, il se contente de kidnapper inlassablement la princesse Peach et échoue à chaque fois lamentablement, ses plans étant déjoués par Mario.

200px-Yoshibowser

Certaines personnes disent que Wario est le cousin de Mario. Cependant, ce n’est qu’une rumeur liée au fait qu’il ressemble beaucoup au plombier, il n’y a aucune information officielle émanant de Nintendo sur ce sujet.

Wario fait à peu près la même taille que Mario mais est beaucoup plus enrobé. Il porte une salopette violette (tiens tiens, c’est la couleur qui est donnée par le mélange du bleu et du rouge, les couleurs de Mario) sur une chemise jaune et a des chaussures vertes. Alors que le plombier arbore une moustache avec de belles courbes, celle de son homologue antagoniste est en zigzag, caractérisant bien son excentricité ! Il a un gros nez rose, assez disgracieux et des oreilles pointues (Maman Wario a dû trop les lui tirer !). Wario porte l’initiale W sur sa casquette, qui rappelle un M retourné. En japonais, Wario est un dérivé de “warui” qui signifie “mauvais, méchant”. Tout est donc fait pour opposer radicalement Wario et Mario !

Concernant Waluigi, rival de Luigi, malgré des ressemblances, nous savons de manière certaine que ce n’est pas le frère de Wario, comme on peut le constater dans Mario & Sonic aux JO d’hiver.

Wario est le principal ennemi de Mario après Bowser. Mais est-il aussi méchant qu’il parait ? Absolutely not ! S’il est du mauvais côté de la barrière, c’est surtout à cause de sa cupidité maladive ! Rappelez-vous ! Dans Super Mario Land 2 sur Game Boy, où il apparaît pour la première fois, c’est lui qui gardait les six pièces d’or dans son château. Il est donc plus à voir comme un rival de Mario qu’un ennemi.

ob_eb92795255a52e57909eaaeb8024d600_wario-tresor-jpg

Le Dr Ivo Robotnik est plus connu au niveau mondial sous le nom de Dr Eggman à cause de son corps en forme d’œuf. A l’origine, le scientifique, doté d’un incroyable QI de 300 (il est donc loin d’être bête), n’avait pas un mauvais fond. On en apprend plus sur ses origines dans le comics américain, où le sympathique Dr Ovi Kintobor œuvrait pour le bien de la planète. Il avait même recueilli le petit Sonic qu’il rendit encore plus rapide, le faisant dépasser la vitesse du son (c’est ainsi qu’il devint bleu), soit un peu plus de 1224 km/h. Lors d’une expérience où Ovi manipulait des Émeraudes du Chaos, une explosion le fit fusionner avec un œuf pourri et les pierres précieuses contenant de l’énergie maléfique, ce qui le rendit fou et transforma odieusement son corps. Il choisit alors de changer de nom en inversant les lettres de son véritable nom pour prendre un nouveau départ dans le monde des ténèbres.

kintobor-eggman

Afin d’harmoniser les noms de ses personnages dans le monde, Sega décide de remplacer le nom de Robotnik, utilisé en Europe et en Amérique par celui d’Eggman, utilisé au Japon. Ceci pris effet dans les jeux à partir de Sonic Adventure sur Dreamcast.

eggman-evolution

Ce sont les Émeraudes du Chaos qui l’ont rendu fou. Depuis cet accident, Eggman n’a plus qu’une chose en tête : conquérir le monde en asservissant la population grâce à ses nombreuses inventions robotiques comme le Death Egg, une station spatiale de combat possédant 2 immenses canons à ultrasons ou Metal Sonic, un robot à l’effigie du hérisson qu’il déteste pourtant plus que tout au monde !

Les vrais méchants des Jeux Vidéo

les créatures

Les méchantes créatures ont vraiment de quoi nous foutre bien les chocottes ! La plus emblématique au cinéma est certainement l’horrible Alien. Alors bien sûr, on pense tout de suite à l’Alien d’Alien: Isolation côté jeux vidéo. C’est Hans Ruedi Giger, plasticien et graphiste suisse qui créera l’alien et son vaisseau pour le film de Ridley Scott Alien, le 8ème passager, sorti en 1979. Niveau personnalité, on ne peut pas dire que les Aliens soient foncièrement méchants. Si l’Alien est une créature plutôt agressive, c’est qu’il adopte un comportement d’auto-défense face à l’inconnu. Il agit par instinct de survie et fait tout pour se reproduire. Il chasse l’homme pour qu’il serve d’hôte pour la ponte d’un facehugger qui fixera un embryon par le biais de son appendice qu’il aura préalablement inséré dans la gorge de son hôte. Après une petite période d’incubation arrive le moment le plus remarquable du cycle de vie. En effet, une fois que l’embryon a atteint une taille suffisante, il veut sortir du corps de l’hôte, il perfore donc la cage thoracique du malheureux, le tuant ainsi dans d’atroces souffrances. Ça vous dit ?

alien-isolation-

Portant un nom en hommage à Ridley Scott ayant beaucoup inspiré les développeurs de Metroid, Ridley est l’ennemi juré de Samus (il a tué ses parents ainsi que tous les habitants de K2-L en détruisant cette planète). C’est un dragon extraterrestre, pirate de l’espace et bras droit de Mother Brain (il est d’ailleurs responsable de sa résurrection dans Super Metroid). A chaque fois vaincu par Samus, il est ressuscité par les pirates qui lui ajoutent des gadgets robotiques, ce qui le rend de plus en plus fort. Ridley est une brute, il se sert de sa force et de son corps dans ses combats contre Samus.

Ridley_zerom

Quant à Mother Brain, bien qu’elle soit incapable de se battre dans sa forme originelle, c’est la chef des pirates de l’espace. Pour l’anecdote, Mother Brain était le surnom donné au PDG de Nintendo dans les années 70 Hiroshi Yamauchi, qui dirigeait la firme d’une main de fer. Mother Brain est un cerveau cybernétique gigantesque d’environ 2m de diamètre, elle est très intelligente (vu la taille de son cerveau, heureusement d’ailleurs !) et c’est elle qui planifie les actions des pirates. Dans Super Metroid (lire notre test), elle aura un corps robotisé afin de se battre contre Samus.

Dans le manga Metroid, on apprend que Mother Brain aurait été crée par les Chozo sur la planète Zèbes pour les aider à administrer leur planète. Elle se retourna contre ses créateurs lors de l’invasion de Zèbes par les pirates de l’espace et Ridley, voyant leur potentiel.

Toru Osawa, game designer de Mother Brain, voulait initialement que cette dernière ressemble à une vieille femme vivant dans un appartement mais son design a été retravaillé par Tomomi Yamane, qui voulait en faire une créature monstrueuse.

Mother_Brain_(Metroid_NES)

Dans les jeux de shoot’em up, c’est souvent de vilaines créatures extraterrestres que nous traquons. Dans la saga R-Type, les créatures adverses, les Bydo, sont pourtant le fruit d’une création génétique faite par l’Homme afin d’être utilisés comme arme biologique. Ennemi emblématique, nous citerons Dobkeratops, un boss récurent de la série. Ce nom sonne un peu comme celui d’un dinosaure, mais il n’en est rien.

dobkeratops

Si Dobkeratops ressemble à Alien (tête allongée, longue colonne vertébrale se terminant par une queue), ce n’est pas un hasard, les artworks de H. R. Ginger, le créateur d’Alien ayant largement inspiré les designers de R-Type. L’ apparence de ce boss diffèrera selon le jeu.

Passons maintenant à une créature très orgueilleuse, le tentacule pourpre, issu de l’univers du cultissime point’n click Maniac Mansion (dont le second épisode est Day of the Tentacule). Si son aspect peut faire sourire, le tentacule pourpre n’est pas pour autant sympathique. Il haït tout particulièrement son créateur, le Docteur Edison. Il est accompagné du tentacule vert, qui le suit indubitablement.

Dans l’intro de Day of the Tentacule, tentacule pourpre va avaler des déchets hautement toxiques sortant du laboratoire d’Edison malgré les avertissements de son ami vert. Il se sent d’un coup plus fort, plus intelligent, plus agressif mais surtout, deux bras lui poussent. C’est alors qu’il va crier une phrase devenue culte dans le jeu : « Take on the World ! » suivie d’un coup de tonnerre. S’il veut contrôler le monde, c’est pour se venger de la race humaine.

tentacule_pourpre_

Les manipulations génétiques des hommes pour fabriquer des armes biologiques permettent la création de créatures immondes, à la force décuplée et aux aptitudes extraordinaires. Ainsi, dans Resident Evil 3 (ainsi que dans Resident Evil: The Umbrella Chronicles, Resident Evil Gun Survivor 2 et Resident Evil: Opération Raccoon City), les héros ont à faire à Nemesis, crée dans un laboratoire français par Umbrella Europe en faisant des modifications génétiques sur un mercenaire. Nemesis est un mutant infecté par une variante du virus T mais qui a pu conserver une partie de ses capacités intellectuelles et surtout, qui est capable de suivre des ordres. Ce virus provoque d’importantes mutations mais permet la régénération rapide des blessures. Dans la mythologie grecque, Nemesis est la déesse de la juste colère ou encore de la vengeance divine.

Nemesis a pour mission d’éliminer tous les membres du S.T.A.R.S.. Ce monstre a une carrure vraiment imposante, contrairement aux zombies, il peut courir, s’exprimer, ouvrir les portes et manipuler des armes mais surtout, il est invincible et donc, pendant tout le jeu, on ne pourra que l’assommer après d’intenses combats. Nemesis mute et prend différentes formes dans le jeu. Dans sa seconde forme, il a une main tentaculaire qu’il utilise comme un fouet. Dans sa dernière forme, il a complètement perdu sa forme humaine et se déplace maintenant à 4 pattes, possède d’énormes tentacules et peut cracher de l’acide.

Un p’tit bisou ?

resident_evil_31

On a vu que des créatures monstrueuses pouvaient prendre vie grâce à des manipulations génétiques mais quand des monstres sont directement issus de l’imagination de l’homme, tout est possible. Ainsi, Pyramid Head vient de l’inconscient de James, le personnage principal du jeu Silent Hill 2. C’est un être très violent, on le voit d’ailleurs très agressif dans des scènes suggérant l’acte sexuel avec des mannequins. Il torture les autres créatures de Silent Hill.

Masahiro Ito, le designer de Pyramid Head, voulait créer un monstre au visage caché : « Mon idée de base en créant les monstres de Silent Hill 2 était de leur donner quelque chose d’humain de telle sorte qu’au premier coup d’œil, le joueur puisse croire qu’il s’agit d’un homme. Et puis ensuite j’ai fait en sorte que cette humanité soit brisée.« 

Pyramid Head a un corps humain musclé, il est vêtu d’une sorte de tablier blanc tâché de sang faisant penser à celui d’un boucher et porte des gants en plastique. Il est armé d’une longue épée à la Cloud Strife (ce doit d’ailleurs être plutôt un grand couteau) qu’il aime faire grincer sur le sol lorsqu’il se déplace . C’est le signal pour le joueur qu’il faut se cacher rapidement, c’est aussi une montée en stress et en angoisse. Par la suite, il sera muni d’une lance. Pyramid Head ne parle pas mais gémit. Mais l’élément qui fait qu’on le distingue des autres créatures : son casque pyramidal cachant sa tête, où les angles tranchants symbolisent la douleur et la souffrance. Et ce qu’il y a sous ce casque ? Nul ne le sait, à chacun de se faire sa propre image aussi hideuse soit elle, l’imagination n’a pas de limite…

Concernant l’apparence de Pyramid Head, James a pu s’inspirer d’un tableau qu’il a vu lors d’une précédente visite à Silent Hill, où un bourreau portant un casque pyramidal et la tenue traditionnelle de la secte de Vastiel punissait les criminels, il y a longtemps.

On le sait, Silent Hill attire les âmes en peine et cristallise les peurs. Dans Silent Hill 2, on n’affronte jamais réellement Pyramid Head, il nous traque lentement mais sûrement, et on se contente de fuir. Pyramid Head est une créature invincible qui ne peut se neutraliser que par elle-même, une fois qu’elle n’a plus lieu d’être vu que c’est une création de l’inconscient de James, et que ce dernier reconnaît enfin avoir tué sa femme pour abréger ses souffrances dans le final du jeu.

pyramid head

Ezechiel Pregzt, qui apparaît dans Alone in the Dark, est un puissant sorcier mort-vivant. L’intrigue du jeu est inspirée des nouvelles fantastiques de H.P. Lovecraft (dont Cthulhu). On combat deux fois Ezechiel Pregzt dans le jeu, la première fois sous forme de goule pirate et la seconde fois comme esprit piégé dans un arbre capable de lancer des boules de feu.

Quelques années après avoir renoncé à la piraterie, Pregzt fait construire le manoir Derceto (avec de longs et sinueux sous-terrains) au XIXème siècle sur un domaine acquis en Louisiane pour y cacher son immense trésor. Il est alors connu sous le nom d’Eliah Pickfort. Son manoir sera brûlé à la fin de la guerre civile américaine lorsque le sorcier a tenté de posséder le corps du capitaine Norton, alors accueilli dans le manoir le temps du réapprovisionnement de ses troupes. Depuis ce temps, l’esprit d’Ezechiel Pregzt reste piégé dans l’arbre au pied duquel il est enterré, dans un sous-terrain situé sous son manoir.

En 1875, le manoir Derceto est reconstruit selon les plans d’origine par Howard Hartwood, malgré les rumeurs de zone hantée par les esprits maléfiques, son intention étant bien entendu de fouiller les catacombes à la recherche du trésor du pirate. Pregzt trouve ainsi le pouvoir de hanter la maison en contrôlant de nombreux monstres et est capable d’entrer en possession des personnes se trouvant dans son domaine. Howard Hartwood mourut sans jamais trouver le trésor de Pregzt. Son fils, Jérémy, hérita du manoir et se lança dans la traduction des nombreux manuscrits disponibles dans la bibliothèque de Derceto. Il se mit alors à souffrir d’insomnie et à faire des cauchemars, convaincu que sa demeure était hantée par des pouvoirs obscurs. Il finira par se suicider en 1924 en se pendant dans le grenier, en tout cas c’est ce que le rapport de Police précisera après une courte enquête. La nièce de Jérémy demandera alors à Edward Carnby, un détective privé, de récupérer un piano rare afin de le vendre à un riche client. Et c’est là que commence le jeu Alone in the Dark, quand le détective (ou la nièce, au choix), arrive dans le manoir et se retrouve piégé à l’intérieur. Le but du jeu : sortir de ces pièces plongées dans le noir où il faut vous éclairer à la bougie ! Toute une ambiance !

AITD1-Pregzt

Les créatures mortes-vivantes ont beaucoup inspiré les scénaristes de jeux vidéo. Ainsi, LeChuck, le principal antagoniste des Monkey Island, est un capitaine pirate mort-vivant portant barbe et chapeau à tête de mort. Il changera de forme au cours des différents épisodes, passant par fantôme, zombie, démon de feu ou encore géant de pierre. C’est un être cruel et sans pitié, capable de torturer ou de sacrifier ses sbires pour arriver à ses fins.

LeChuck aurait été, de son vivant, le plus grand pirate des Caraïbes. Son point faible était son amour inconditionnel pour Elaine Marley, le gouverneur de l’île de Mêlée. Alors, quand cette dernière lui dit d’aller au diable quand LeChuck lui déclara sa flamme, il n’eut de cesse de trouver un moyen pour qu’elle accepte de devenir sa femme. Il chercha donc un immense trésor pour elle, ce qui conduit à sa mort. Mais son esprit revint d’entre les morts pour venir hanter les mers à la conquête de sa dulcinée. De nombreuses victimes furent tuées, devinrent des squelettes et furent contraintes de rejoindre son équipage de morts-vivants…

LeChuck

Créature des enfers, Diablo, de la série de jeux éponymes, est un démon semant le désespoir et la mort sur Sanctuaire avec ses frères Méphisto et Baal.

Entendez et écoutez les vérités suivantes, car elles sont le dernier héritage des Horadrims. Il y a près de trois cent ans, les trois princes majeurs des Enfers arrivèrent mystérieusement sur notre monde. Les trois frères ravagèrent les pays orientaux pendant des décennies, tandis que l’humanité, prise au dépourvue, tremblait dans leur ombre. Notre ordre, les Horadrims, fut alors créé par un groupe de magiciens pour chasser et mettre les trois démons hors d’état de nuire pour toujours.

Les premiers Horadrims réussirent à capturer deux d’entre eux à l’aide de puissants objets magiques, les pierres d’âme, et les enterrèrent profondément sous les déserts orientaux. Le troisième démon évita la capture et s’enfuit vers l’ouest, avec de nombreux Horadrims aux trousses. Le troisième démon, celui que l’on appelle Diablo, le Seigneur de la Terreur, fût finalement capturé et son essence emprisonnée dans une pierre d’âme qui fût enterrée dans ce labyrinthe.

Prenez garde à ce que la pierre d’âme ne soit pas découverte par un infidèle. Si Diablo devait être relâché, sa faiblesse l’obligerait à s’emparer d’un corps qu’il pourrait aisément contrôler, peut-être celui d’un vieillard ou celui d’un enfant. Ou le fils unique du roi, Albrecht…

Extraits du guide de Diablo

Coincé dans sa pierre d’âme, Diablo réussira tout de même à pervertir l’esprit de l’archevêque Lazare grâce à ses pouvoirs psychiques et à prendre possession du corps d’Albrecht, le fils du roi Leoric, devenu fou. Le héros parviendra à la fin du jeu à remettre Diablo dans sa pierre d’âme en se plantant cette pierre dans le front, devenant lui-même prisonnier de la pierre d’âme. Malgré ses nobles intentions, dans Diablo II, on apprendra que l’aventurier ayant vaincu Diablo est possédé par le démon. Sous le nom de rôdeur noir, il part à la recherche des 2 frères de Diablo afin de les libérer. Bref, à chaque fois, on se débarrasse de Diablo et des siens mais ils arrivent toujours à revenir, comme ce sera le cas dans Diablo III.

Diablo_3D_render2

Autre démon, Firebrand (ou Red Arremer), dans la série Ghosts’n Goblins est une gargouille démoniaque, rapide, pouvant cracher du feu et capable de voler, ce qui en fait un adversaire redoutable. Firebrand sera si charismatique auprès des joueurs qu’il aura droit à sa propre série de jeux (Gargoyle’s Quest, Gargoyle’s Quest II et Demon’s Crest).

UltimateRA

Les méchants des jeux vidéo pour enfants ont une allure certainement moins glauque et un esprit moins perverti que ceux des jeux vidéo pour adulte, ils n’en restent pas moins redoutable, à l’image de Mr. Dark, l’ennemi principal du premier Rayman. Comme le héros du jeu, il n’a pas de membres. Il porte une longue cape et un chapeau sombres pour camoufler son identité. C’est un sorcier très rusé et maléfique qui observe la progression de son ennemi du haut d’une colline. Il lance des sorts afin d’entraver votre avancée : invocation de Bad Rayman, inversion de vos mouvements, course incontrôlée, vol du poing télescopique, en plus de sorts plus traditionnels liés au feu ou la foudre.

320px-Mr_Dark_binoculars

A la fin du jeu, Mr. Dark est capable de se transformer en boss hybride pour affronter Rayman, en prenant différents éléments des 5 boss précédents. Dans la version Jaguar du jeu, on voit passer le sorcier à un certain moment des crédits, suivi du message « A bientôt… » ce qui voudrait dire qu’il a réussi à s’échapper à la fin du combat. Peut-être que Mr. Dark est en train de nous observer et qu’il attend le moment opportun pour réapparaître…

Outre le premier épisode de Rayman, Mr. Dark est apparu dans la version Game Boy Color et dans les épisodes éducatifs. Il aurait du reprendre du service pour Rayman Origins (le premier trailer le mentionnait et on trouve même sur la B.O. de la version collector la musique du combat final) dont l’histoire se passe antérieurement au premier Rayman mais finalement, le scénario fut changé et dans le niveau où on est sensé le retrouver, c’est en fait un ptizetre dont l’aspect est bien différent. En effet, depuis Rayman 2, les développeurs avaient décidé de faire de l’aspect démembré de Rayman une caractéristique propre à Rayman et aux membres de son espèce. Donc plutôt de lui ajouter des membres, comme cela a été fait pour la fée Bétilla, Mr. Dark a été remplacé par le magicien, originalement de la même espèce que Rayman mais qui a changé d’espèce à partir d’Origins. Un beau méli-mélo pas toujours très apprécié des fans de Rayman…

ganon610

Nous terminerons notre tour des créatures les plus méchantes des Jeux vidéo avec Ganon dans les jeux The legend of Zelda. Sous sa forme humaine, il s’appelle Ganondorf et c’est le roi des Gerudos, un peuple de voleuses (d’ailleurs, c’est le roi par naissance car il ne naît qu’un seul homme dans ce peuple tous les 100 ans.). Il ne vit que dans l’optique de devenir le maître du monde, son unique but. C’est un sorcier manipulateur et fin tacticien qui n’hésite pas à retourner sa veste pour parvenir à ses fins. Si Ganondorf peut se transformer en créature, c’est grâce à la Triforce de la force.

les hommes

Un nom qui revient souvent quand on pose la question aux gamers de qui est le plus grand des méchants des Jeux Vidéo, c’est Sephiroth de Final Fantasy VII (notre test). Est-ce l’aura du jeu qui fait de lui ce grand méchant ? C’est vrai que Sephiroth est très charismatique et a vraiment du style. Au départ, il était sans doute le meilleur élément du SOLDAT, la force de combat d’élite de la Shinra. Il est très puissant, intelligent, beau et fait preuve d’un grand professionnalisme. Pourtant, ce jeune homme qui avait tout pour réussir va sombrer dans une folie irréversible…

J’ai inclus Sephiroth dans les hommes, pourtant, c’est le fruit d’une création génétique d’un laboratoire pour le compte de la Shinra. Il a été crée à partir de cellules de Jenova, une entité extraterrestre dont l’objectif est de détruire toute forme de vie et d’anéantir les planètes sur lesquelles elle se trouve. Sephiroth sombrera du côté obscur dès qu’il découvrit véritablement son origine. Il mettra même le feu à un village par pure folie destructrice.

Sephiroth-FFVIIArt

Sephiroth, tout de noir vêtu, avec une longue chevelure grise argentée, est armé d’un odachi, longue et fine épée nommée Masamune (l’un des plus grands forgerons japonais). Son nom vient du judaïsme, où les dix sephiroth contenus dans l’Arbre de vie représentent les attributs crées par Dieu et les moyens qu’il a de se manifester. Son nom n’a pas été choisi par hasard, Sephiroth ayant pour objectif ultime de devenir un Dieu en utilisant la force vivante de la planète.

Nous allons rester dans l’univers FF pour notre prochain vilain : Kefka Palazzo de Final Fantasy VI. On est loin de la sobriété de Sephiroth puisque Kefka porte des habits très colorés, principalement de jaune et de rouge avec des motifs rayés et à pois. Son visage est maquillé en blanc avec des motifs rouges et  jaunes autour des yeux. Cet accoutrement rappelle celui d’un clown. Kefka est pourtant loin d’être un bouffon et est présenté comme un grand psychopathe. On pourrait peut-être rapproché sa personnalité à celle du Joker dans Batman. Le personnage de Kefka Palazzo a été dessiné par Yoshitaka Amano.

Kefka_Palazzo

Kefka est le bras droit de l’Empereur Gestahl. Il possède des pouvoirs magiques qu’il a acquis lors d’une expérimentation pour devenir le premier chevalier Magitek, c’est à ce moment qu’il a perdu l’esprit à cause d’un processus non finalisé. Kefka devient alors un être très cruel, manipulateur et destructeur, il est aussi très fourbe et est un adepte du nihilisme (négation de toutes valeurs ou croyances). Ne parvenant pas à s’emparer par la force du royaume de Doma, il empoisonna la rivière pour tuer tous les occupants (à l’exception de Cyan Garamonde). Kefka est vraiment prêt à tout pour parvenir à ses fins. Mais ce qui est le plus caractéristique du bonhomme : son rire sadique !

Si on s’intéresse à l’origine du nom de ce méchant, en catalan Pallasso signifie clown. Quant à Kefka, en hébreu ça peut vouloir dire rapide, intelligent, cultivé ou encore prétentieux. On peut également faire le rapprochement avec Franz Kafka, écrivain tchèque connu pour sa nouvelle La Métamorphose et pour ses œuvres caractérisées par une atmosphère cauchemardesque.

Dans un tout autre registre, parlons maintenant de Psycho Mantis, l’un des plus grands spécialistes de télépathie et de psychokinésie au monde dans Metal Gear Solid (notre test de la version Gamecube). C’est un adversaire redoutable puisqu’il est capable de lire dans vos pensées et de déplacer des objets par sa force mentale. Dans la réalité du joueur, cela se traduit par la vibration de la manette mais aussi des révélations sur les jeux Konami (ou Nintendo sur le remake Gamecube) auxquels nous avions joué (par le biais de la carte mémoire, malin !) rendant à sa phrase  » Je lis en toi comme dans un livre ouvert  » tout son sens. Psycho Mantis a aussi des dons pyrokinétiques (il brûlera tout un village dans sa jeunesse pour tuer son père qui le haïssait parce que sa femme n’avait pas survécu à l’accouchement de son fils). Il aurait rejoint l’unité Fox Hound afin de tuer le plus de gens possible pour se venger de l’humanité.

Beaucoup de joueurs se sont cassés les dents sur ce boss. En effet, Kojima avait conçu un tour de passe-passe très ingénieux afin de berner les joueurs. Psycho Mantis, grâce à ses facultés télépathiques exceptionnelles, anticipait tous vos mouvements. Pour arriver à le vaincre, il fallait brancher la manette sur le second port pour qu’il ne puisse plus prévoir vos actions. Avant de mourir, Psycho Mantis fournira à Snake le lieu de l’emplacement de Metal Gear.

metal-gear-solid-1-psycho-mantis-img-s-01

« Je n’ai pas une définition concrète sur ce que devrait être un boss. Je recherche simplement à faire quelque chose d’excitant. Quand j’ai pensé à détruire le quatrième mur, j’ai trouvé qu’il serait vraiment sympa d’en faire un boss. Encore aujourd’hui, je pense de la même manière.

À l’époque, beaucoup de joueurs avaient cette notion préconçue selon laquelle le jeu vidéo devait se limiter dans cette boîte, dans votre salon. Se limiter à l’écran. Je me suis demandé pourquoi il n’en serait pas autrement ? Pourquoi n’étendons-nous pas le jeu au-delà de la télévision, dans notre salon, dans cet espace visible ? C’est ainsi que des idées comme l’indication du Codec derrière la boîte du jeu, ou les mouvements de la manette sont nés. C’est ainsi que j’ai eu l’idée de Psycho Mantis.

Mon approche a toujours consisté à observer la technologie qui m’est disponible pour l’appliquer dans les jeux, dans la mesure où elle dépasse les frontières traditionnelles. Avec du recul, aujourd’hui beaucoup de personnes parlent en bien du numéro du Codec derrière la boite ou de l’affrontement contre Psycho Mantis. Les joueurs en ont un excellent souvenir et me félicitent pour cela. Mais à l’époque, beaucoup de joueurs étaient en rogne contre moi, et ils me disaient que ce n’était pas ainsi que l’on faisait un jeu. C’était également le cas dans mon équipe ! Mais en réalité, j’étais très fier d’être critiqué pour cela. J’aime faire des choses différentes des autres. C’est un point que je ne changerai jamais, et j’espère que vous attendez de moi des choses encore plus excitantes !»

Interview de Kojima pour le site Metalgearsolid.be

Nous allons maintenant nous intéresser à un personnage très sombre et froid, Lan Di, le rival de Ryo Hazuki dans les Shenmue. Son vrai nom est Longsun Zhao. C’est un des 4 leaders de l’organisation mafieuse chinoise Chi You Men qui a pour but occulte de rassembler deux miroirs, celui du Dragon et celui du Phoenix afin de ressusciter un dragon légendaire qui dévorera le monde. Il a tué le père de Ryo sous ses yeux pour récupérer le miroir du Dragon, et aussi pour venger la mort de son père qu’apparemment Iwao aurait tué dans le passé. Il pratique un art martial chinois ancestral, le  « Tiger Swallow Style » qui serait un style évolué du Hu Yuan Quan que son père maîtrisait et qu’il aurait amélioré. Lan Di est un redoutable adversaire qui, en plus de la technique héritée de son père, a développé de nouvelles capacités par soif de vengeance.

Lan_di_2

Dans Skies of Arcadia (voir notre test), Galcian est le Commandant Suprême de L’Armada Impériale valuane. C’est un personnage très arrogant qui ne s’intéresse qu’au pouvoir qu’il peut obtenir. Galcian est très intelligent, dangereux et manipulateur.

Galcian (Skies of Arcadia)m

Ramirez est le bras droit de Galcian. Grâce à son dévouement aveugle et ses connaissances des Cristaux de Lune, Ramirez sera rapidement promu au grade d’Amiral puis Vice-Capitaine de l’armada impériale. Jeune et ambitieux, c’est un être particulièrement froid et cruel.

Ramirez n’était pourtant pas foncièrement méchant de prime abord. Il avait même plutôt un bon fond puisqu’il avait infiltré l’empire valuan dans le but de rapporter les Cristaux de Lune aux Anciens afin d’empêcher Valua de réveiller les Gigas pour dominer le monde. Il avait été rapidement repéré et distingué grâce à ses talents d’épéiste dans l’escadron de l’Amiral Mendoza, qu’il tua par la suite. Son successeur, Galcian, le prit sous son aile, décelant chez lui de grandes connaissances sur les Cristaux de Lune. D’ailleurs, ce dernier, avide de pouvoir, se gardera bien d’informer l’Impératrice du savoir de son protégé.

Au contact de la classe supérieure de Valua, il finit par avoir l’impression que les habitants n’étaient intéressé que par la valeur des choses et étaient très superficiels. Ramirez perdit espoir en l’humanité et se dévoua corps et âme pour Galcian, qu’il admirait pour sa puissance et son désintéressement de la flatterie et de l’or. Quand son « maître » fut tué, il devint fou et réclama vengeance auprès de tous les habitants d’Arcadia. En représailles, il tentera d’appeler les Pluies de Destruction sur tous les continents et fusionnera avec le Giga Zélos. Un peu mégalo le minot ! Finalement, ne s’est-il pas fait duper par Galcian et n’est-il  pas simplement que son faire-valoir?

Ramirez (Skies of Arcadia)m

On ne peut parler de méchants sans citer au moins un nom de nazis. Dans la série Wolfenstein, le Général Wilhelm Strasse, aussi appelé Deathshead (ou le Boucher en VF), combat pour les forces armées allemandes durant la Seconde Guerre Mondiale. C’est aussi un redoutable scientifique qui a fait grandement avancer la technologie militaire allemande en créant de supers soldats. Si bien que dans The New Order, on se retrouve dans une réalité alternative où c’est l’Allemagne qui a gagné la guerre…

Le général Strasse est un être impitoyable dépourvu de moralité, ce qui se reflète dans ses expériences sur l’être humain : il ne se soucie pas du tout de ce qui peut arriver au sujet, tant que les résultats sont favorables. Il n’aime pas l’échec. Il se délecte de la souffrance des autres.

Concernant le nom du général, on peut faire le parallèle avec la Wilhelmstraße qui est une rue située à Berlin où se concentrait un grand nombre d’administrations du Troisième Reich.

wilhelm-deathshead-strasses-wolfenstein-the-new-order-game-hd-1920x1080

M. Bison est le chef de l’organisation criminelle Shadaloo qu’il dirige depuis une base secrète en Thaïlande. On retrouve certains membres de Shadaloo dans les jeux Street Fighter : Vega, Balrog, Juli et Juni. M. Bison a d’incroyables dons de télékinésie et a d’incroyables attaques comme le Psycho Crusher. C’est lui qui organise le tournoi Street Fighter II.

Le design de Bison a été crée par Akira Yasuda, qui s’est inspiré d’un personnage issu d’un livre fantastique, un militaire doté de pouvoirs surnaturels, Yasunori Kato. Ce dernier a également inspiré le Général Washizaki, un des méchants du manga Riki-Oh qui ressemble lui-aussi beaucoup à Bison. On ne peut nier aussi l’inspiration nazie, avec le crâne présent sur la casquette, la Sieg Rune sur la ceinture de Bison ainsi que la couleur de son uniforme.

M. Bison a beau incarner la parfaite caricature du dictateur, il n’en reste pas moins un méchant très puissant grâce à ses pouvoirs.

Mbison-hdstance

Capcom a préféré échanger les noms de ses personnages lors de la sortie du jeu en occident, de peur d’être attaqué en justice par le sulfureux boxeur Mike Tyson pour ressemblance de son nom avec M.Bison le boxeur du jeu. De plus, ce dernier a été dépeint comme un personnage impoli délinquant et déloyal (il n’y a qu’à regarder une de ses attaques de Super Street Fighter IV où il marche sur le pied de son adversaire, geste interdit en boxe).

Du coup, petit méli-mélo des noms des personnages du jeu entre version japonaise et versions US/européenne. Quel boxon !

changement-noms-personnages-street-fighter-II-m.-bison-vega-balrog

On notera aussi une apparition dans le film animé “Les mondes de Ralph” au sein des méchants anonymes aux côtés d’Eggman et Bowser. Il est également au casting de certains films Street Fighter, dont le plus marquant est sans doute Street Fighter II : le film avec Jean-Claude Van Damme. Totalement aware !

Autre figure emblématique d’une organisation criminelle, Mr X, de la saga Street of Rage, reste un personnage très mystérieux, à la tête du Syndicat du crime local. On ne connaît pas sa véritable identité, mais c’est le genre de criminel à être toujours bien habillé (et sûrement bien entouré si vous voyez ce que je veux dire). Il est armé d’une mitraillette et n’hésitera pas à vous frapper avec si vous êtes au corps à corps.

Le premier Street of Rage comporte 2 fins alternatives, si dans la première, on bat Mr. X, la seconde fin se débloque en mode 2 joueurs, avec un seul des 2 joueurs répondant par OUI à la question du boss de le rejoindre en tant que bras droit. En mode 1 joueur, si on (ou si les 2 joueurs en mode 2 joueurs) répond(ent) OUI, alors le boss actionne un levier et on se retrouve 2 niveaux auparavant. Très futé !

Dans Street of Rage 2, Mr X kidnappe un des héros du premier épisode, Adam, pour se venger et envoie ses hommes à la reconquête de la ville, environ un an après les évènements du premier opus. En ce qui concerne Street of Rage 3, le scénario diffère entre les versions japonaise et américaine/européenne. Ainsi, dans la version américaine/européenne, Mr X fonde la société RoboCy Corporation afin de servir de couverture à ses activités mafieuses. Avec l’aide du Dr Dahm, il crée des robots clones afin de remplacer tous les personnes influentes de la ville. Des bombes sont placées dans la ville afin d’occuper les forces de l’ordre. Le Dr Zan, un cyborg travaillant pour RoboCy, découvre les sombres intentions de Mr X et avertit Blaze. Dans la version japonaise, le Syndicat récupère une grosse quantité d’un élément radioactif, le Rakushin. Mr X a l’intention de provoquer une guerre mondiale afin de faire de la contrebande de matériel. Il fait enlever le Général Petrov, qui était contre l’utilisation du Rakushin et envoie son bras droit déguisé, Shiva, prendre sa place et ordonner la guerre tandis qu’il place des bombes remplies de Rakushin partout dans le monde. Le Dr Zan avertit Blaze du complot de Mr X. Quand les héros sauvent le Général Petrov, celui-ci leur révèle que c’est Zan qui est le véritable créateur du Rakushin, mais qu’il n’avait pas de mauvaises intentions sur son utilisation. Dans les deux versions, le boss final est Robot Y (Neo X dans la version jap), un robot contrôlé par le cerveau de Mr X, qui est maintenu en vie dans une sorte d’aquarium qui sera cassé à la fin du combat.

evil2

Geese Howard est également à la tête d’une organisation criminelle locale (à South Town) dans Fatal Fury et The king of Fighters. Il a eu une enfance difficile, son père, un terroriste autrichien les ayant abandonnés lui et sa mère à sa naissance. Vivant dans la pauvreté, il ne pourra sauver sa mère malade. Geese Howard se mettra alors à chercher son père en Europe et découvrira qu’il s’appelle Rudolph Krauser Von Stroheim. Quand il eut 15 ans, il essaya de l’assassiner mais fut arrêter par son demi-frère Wolfgang Krauser. Il a essayé de se débarrasser de sa colère grâce à la religion, mais là encore, ce fut un fiasco, n’arrivant pas à chasser la honte de son échec. Il choisira alors de devenir le plus puissant possible afin de pouvoir se venger.

Geese suivra les cours d’arts martiaux à l’école Hakkyokuseiken avec Jeff Bogard, sous la tutelle de Tung Fu Rue. C’est à cette époque qu’il commença à construire son réseau mafieux, en donnant des pots de vin. Tung Fu Rue sentit la mauvaise influence gangrener dans l’esprit de Geese, ainsi, il décida de ne pas lui enseigner les techniques secrètes de son école, lui préférant Jeff, ce qui bien évidemment mit Geese très en colère. Pour se venger, il tuera Jeff Bogard. Devenu le patron de la pègre locale en gravissant petit à petit les échelons du crime, il se fera construire une immense tour qui deviendra son quartier général et organisera le tournoi King of Fighters.

geese-howard

Autre sorte de méchants vraiment redoutable parce que complètement psychopathe, les tueurs en série. On peut ainsi nommer SKX (pour Serial Killer X) dans Condemned et Condemned II. Sa véritable identité est Leland Vanhorn, c’est le neveu de Malcolm Vanhorn, l’ami du héros du jeu Ethan Thomas. Ce tueur en série a une véritable aura de fascination puisqu’il tue d’autres tueurs en série sur lesquels a enquêté Ethan. Mais en plus, pour les tuer, il utilise leurs propres techniques.

condemned leland vanhorn

SKX incarne vraiment un méchant très violent et sanguinaire. A la fin du premier épisode, on peut choisir de le tuer ou de l’épargner (sauf que SKX se suicidera en se collant une balle dans la gorge). Pourtant, ce personnage reviendra dans le second épisode. Son visage aura une énorme cicatrice sur la joue, la balle qu’il s’est tirée ayant fait de gros dégâts. Il sera chauve avec un grand X  gravé sur le front.

9-SKX

Autre tueur en série, Lazlo Valentin, alias professeur PYG dans Batman : Arkham Knight. Il massacre ses victimes et leur met un masque sur la tête. Ensuite, il les suspend dans la ville comme des décorations de Noël. C’est un ancien patron de cirque bas de gamme qui à la suite d’un traumatisme inconnu, ou par un sens du spectacle poussé jusqu’à son paroxysme, est devenu un trafiquant de narcotiques qui profite de son commerce pour définir ce qu’est la beauté. Pyg est schizophrène et obsédé par le fait de rendre les gens parfaits, via une transformation faisant d’eux des Dollotron, véritables poupées vivantes victime de lavage de cerveau et désormais à ses ordres. (découvrez d’autres méchants cochons dans mon dossier sur les jeux de cochons)

pyg-batman

Passons maintenant à un profil bien différent des autres méchants que nous avons pu rencontrer jusqu’à maintenant. Dans Apollo Justice : Ace Attorney, Kristoph Gavin est un brillant avocat à la longue chevelure blonde qui est aussi énigmatique qu’il est élégant, à la tête du cabinet Gavin & co. C’est le mentor de l’avocat débutant Apollo Justice.

Visiblement très imbu de sa personne, Kristoph Gavin a été véritablement vexé de ne pas avoir été choisi par un client suite à une partie de poker, ce dernier préférant engager son concurrent Phoenix Wright, qu’il trouvait plus digne de confiance. Pour se venger de cet affront, il fomente un plan machiavélique pour faire radier Phoenix Wright du barreau en lui faisant présenter une preuve falsifiée lors d’un procès et en en informant son frère qui était le procureur de ce procès en question.

kristoph gavin

Sept ans plus tard, pendant la première affaire d’Apollo Justice : Ace Attorney, son poulain Apollo défend Phoenix Wright, l’ancien avocat devenu joueur de Poker et pianiste suite à sa radiation du barreau, accusé d’avoir assassiner un homme (qui s’avérera être son ancien client sept ans plus tôt, vous suivez ?). Lors du procès, Phoenix Wright affirmera que Kristoph était présent sur la scène du crime la nuit du meurtre. Après enquête pour trouver la vérité, Gavin sera reconnu coupable. Ce ne sera pas un coup d’essai puisqu’on apprendra par la suite que Gavin avait également tué un autre homme, Drew Misham, la personne qui avait falsifié la preuve ayant provoqué la radiation du barreau de Phoenix Wright.

Kristoph Gavin est un méchant redoutable car il est très intelligent et car ayant un ego surdimensionné, il fait preuve de grande confiance en lui et a une posture très intimidante. Il ne perdra son calme que quand ses crimes seront exposés au grand jour.

Décidément, ce sujet manque d’éléments féminins, pourtant, nous, les femmes, nous sommes réputées pour vous casser les couilles à vous, les hommes. Nous allons donc étudier le cas d’ Alma Wade, dans le FPS horrifique F.E.A.R. (pour First Encounter Assault Recon, une unité d’élite). Ce n’est même pas une adulte mais une enfant qui, très tôt, sera menée au laboratoire à cause de ses pouvoirs psychiques. Elle est également très sensible aux émotions négatives des gens.

Alma_Wade_Project_Origin

Alma Wade dans F.E.A.R. 2 Project Origin

Arlan Wade, le père d’Alma, est un scientifique travaillant pour Armacham Technology Corporation sur un projet de soldats génétiquement améliorés. Il aura l’idée d’utiliser l’ADN de sa fille pour créer des soldats contrôlés télépathiquement. A l’âge de 8 ans, Alma est donc placée dans un coma artificiel afin que son matériel génétique soit utilisé pour des expériences, dans le but de créer un embryon doté des mêmes capacités psychiques que celle de la petite fille. Six ans plus tard, un embryon est prêt. Il est décidé qu’il serait plus viable s’il était porté par Alma elle-même, alors âgée de 15 ans, Arlan Wade doutant que les dons télépathiques soient uniquement une question d’hérédité. Toujours plongée dans le coma depuis ses 8 ans, Alma va pourtant se réveiller pour réclamer son enfant à sa naissance.

Les moyens utilisés pour la faire taire sont atroces… Les expériences tentées sur son enfant (le premier prototype) sont un échec, il ne possède pas de pouvoirs télépathiques aussi développés que ceux de sa mère. Les scientifiques d’ATC ne se démontent pas pour autant et décident de créer un être directement conçu à partir d’Alma, Paxton Fettel (le deuxième prototype), une sorte de clone. Beaucoup plus prometteur, il possède les dons télépathique d’Alma. ATC l´entrainera dès qu´il en aura l´âge. Alma entrera en liaison psychique avec lui lorsqu’il sera enfant, c’est le synchronisme. ATC prendra alors conscience du danger et abandonnera le projet Origin (celui concernant l’étude de la télépathie d’Alma). Le laboratoire est condamné et l’alimentation générale maintenant en vie Alma est coupée. Elle mourra après quelques jours. Le projet Origin est expédié aux oubliettes, le projet Perseus est lancé, dans l’optique de créer des clones contrôlés télépathiquement.

Des années plus tard, Geneviève Aristide, présidente d’ATC décide de rouvrir le laboratoire souterrain d’Origin et de tout nettoyer. Une équipe est envoyée dans la chambre d’Alma et l’alimentation générale est relancée, ce qui a pour effet de réveiller Alma « psychiquement ». Toute l’équipe est exterminée et Alma entre à nouveau en liaison avec Fettel (deuxième synchronisme). Il prend le commandement des clones, et le jeu commence…

Le héros du jeu, membre du F.E.A.R., s’avèrera être le fils d’Alma, le premier prototype, qui n’avait pas les dons télépathiques de sa mère, expliquant pourquoi il n’est pas tué par Fettel lors de ses entrevues et les nombreuses apparitions d’Alma, comme pour le guider. Il aura également de nombreux flashbacks de l’accouchement d’Alma (et donc de sa propre naissance si vous suivez). Si, lors des apparitions d’Alma, celle-ci à l’apparence d’une petite fille de 8 ans, c’est sûrement parce qu’elle a l’âge mentale d’une petite fille de cet âge, ayant été placée dans le coma depuis ses 8 ans. Une fois dans le jeu, elle prend l’apparence d’une jeune fille de 15 ans, s’étant réveillée lors de son accouchement. Ambiance glaçante !

méchants wesker

Albert Wesker est un personnage-clé de l’univers Resident Evil. Albert fut enlevé très jeune par une équipe de scientifiques (les futurs fondateurs d’Umbrella) pour être sujet d’expérimentation dans le projet Wesker, du nom de la scientifique qui mène les expériences. On lui inocule une variante du virus Progenitor, capable de muter un ADN et de recombiner des gènes pour renforcer les caractéristiques d’un hôte, mais causant également des mutations nuisibles et même parfois la mort lorsque les cellules se développent anormalement. Albert Wesker sera le seul survivant de l’expérience avec Alex. Albert grandit et intègre le centre de formation d’Umbrella. Il travaille sur l’inoculation de différents virus mais finit par se détourner des recherches scientifiques afin de rejoindre les forces spéciales d’Umbrella. Il infiltrera les forces S.T.A.R.S. de Raccoon City pour le compte d’Umbrella afin de détourner l’attention de la police sur les activités illicites du groupe. Il deviendra même le chef des unités d’élite du S.T.A.R.S. sous la pression d’Umbrella sur le chef de la police locale.

Albert Wesker sera contraint de s’injecter le virus-T afin d’échapper au Tyran, un horrible monstre présent dans le manoir Arklay dans le premier Resident Evil. Sa force et sa vitesse seront alors décuplées. A partir de ce moment, ces yeux deviennent rouge. Il se fait passer pour mort pour fuir Umbrella et travaillera pour d’autres sociétés mystérieuses, l’Organisation ou encore TRICELL, pour lesquelles il récupère des virus dans les autres épisodes.

Albert Wesker, avec ses lunettes de soleil et ses cheveux plaqués, incarne la classe et est un personnage vraiment charismatique. Il arrive toujours à se dépêtrer des situations les plus dangereuses, sauf dans Resident Evil 5 où il meurt décapité par deux tirs de lance-roquettes.

Light&Wily

Si on étudie le cas du Dr Wily (dans les Megaman), c’est la jalousie envers son collègue le Dr Light (qui récoltait tous les mérites) qui le rongea peu à peu le poussant à se retirer sur une île lointaine pour concevoir un plan diabolique afin de conquérir le monde en reprogrammant les robots conçus par son ancien collègue. C’est là qu’on se rend compte du génie malhonnête qui compense un manque de talent créatif en allant voler ailleurs ce qu’il n’est pas capable de créer de lui même.

maxresdefault

Le Dr Andross, le méchant récurrent de la saga Starfox fut d’abord un brillant scientifique. Mais comme toutes les recherches qu’il menait ne furent jamais utilisées puisqu’il vivait sur une planète pacifique, il perdit peu à peu la raison. Il mit en danger les habitants de sa planète en testant sur eux une de ses dangereuses inventions et fut banni de sa planète. Il se réfugia sur une autre planète où il s’auto-proclama Empereur et leva une armée afin de conquérir le système Lylat. Bref, ce monsieur a un égo surdimensionné et ne se prend pas pour de la merde ! Ah le pouvoir ! Il fait chavirer les esprits même les plus émérites…

 

les robots

Dernière sorte de vilains boss dans nos Jeux Vidéo, ce sont les robots. Doté d’une intelligence artificielle, GLaDOS (Genetic Lifeform and Disk Operating System, Forme de Vie Génétique et Système d’Exploitation de Disque) des Portal est un ordinateur chargé des tests et de la maintenance du laboratoire Aperture Science, qui s’intéresse à la téléportation (et est en concurrence avec l’entreprise Black Mesa de Half Life). Elle administre également le Centre d’Enrichissement. Le projet GLaDOS a été porté par le scientifique Cave Johnson. Celui-ci, se sachant mourant à la suite de son exposition à un produit hautement toxique permettant de servir de conducteur à un portail de téléportation, avait pour projet de télécharger son esprit dans un ordinateur. Avant de mourir, il ordonnera à ses ingénieurs de télécharger sa secrétaire, Caroline, à sa place dans l’ordinateur.

GLaDOS a toujours eu un instinct meurtrier. Est-ce par esprit de vengeance envers la race humaine ? En effet, lors de son premier allumage, les techniciens l’éteignirent de suite car elle a tenté de les tuer et réessayèrent plus tard en lui branchant des circuits de moralité. Par feinte, il fit croire qu’elle avait besoin de neurotoxine pour un test sur des animaux. Mais elle s’en servit pour tuer tous les occupants du centre. Quelques personnes survécurent mais GLaDOS leur fit faire des tests et ils furent tuer un à un, sauf un programmeur schizophrène, Doug Rattman. La suite de l’histoire, vous la découvrirez en jouant à Portal 1 et 2 🙂

400px-GLaDOS_P2

Conclusion : Nous avons maintenant terminer notre tour d’horizon des plus grands méchants des jeux vidéo. Bien entendu, je vous ai présenté ceux qui me semblent les plus emblématiques et les plus charismatiques. Votre méchant préféré n’est peut-être pas dans ce listing, mais il fallait faire des choix. Je vous invite à noter votre (ou vos) plus grand(s) méchant(s) dans les commentaires.

Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Nana de 31 ans n'ayant plus quitté l'univers des jeux vidéo depuis son 7ème anniversaire, avec la réception d'un pack gameboy avec Tetris et Kirby ! Plutôt attirée par l'univers Nintendo au départ, par la suite a succombé aux charmes de la PS1 avec son lot de RPG. Genres de prédilection : la plateforme et les jeux de rythmes

3 commentaires

    • il fait parti des personnages que je connais bien trop peu pour ne pas risquer de dire des bêtises vu le nombre de jeux dans lesquels il apparaît, surtout qu’il y a eu un reboot de la série si j’ai bien compris avec un nouveau background…

Lâche un com' ou une insulte