Teenage Mutant Ninja Turtles: Turtles in Time

8

Devenu un phénomène aux USA dans les années 90, la licence TMNT s’est vue adaptée en dessin animé, en film et en divers produits dérivés comme des jouets, des jeux de sociétés, des cartes… Konami se lance alors dans l’adaptation de la licence en jeu vidéo. En 1989, le premier jeu d’arcade TMNT, un beat them all 4 joueurs, remporte un tel succès que le fabricant n’est pas en mesure d’honorer toutes les commandes. C’était l’âge d’or des Tortues Ninjas.

turtle in time

Je vous conseille vivement de lire le texte de cette publicité. Il est d’une débilité rarement égalé.

De tous les titres TMNT, le seul qui est resté dans les mémoires, avec le premier épisode de la NES, n’est autre que Teenage Mutant Ninja Turtles: Turtles in Time. Pour beaucoup de joueurs, Turtles in Time est le meilleur beat them up 16 bits. A travers ce test, nous allons voir si nos chevaliers d’écailles et de vinyles ont toujours autant de punch sur la bonne vieille Super Nintendo. Cowabunga !

Présentation

Teenage Mutant Ninja Turtles : Turtles in Time (Teenage Mutant Hero Turtles : Turtles in Time en Europe) est, à la base, un jeu vidéo d’arcade produit par Konami, datant de 1991. C’est un beat’em up qui tire son inspiration de la série animée de 1987, des comics et des films. Il fait suite à Teenage Mutant Ninja Turtles the arcade game.

9

Dans la version arcade, Bebop et Rocksteady ne sont pas présents.

Turtles in Time a été adapté sur Super Famicom en 1992. Pour coller à  Teenage Mutant Ninja Turtles III : The Manhattan Project (sorti uniquement aux États-Unis), il fut rebaptisé  Teenage Mutant Ninja Turtles IV. La même année, Teenage Mutant Ninja Turtles : The Hyperstone Heist sort sur Mega Drive. Comme pour  Turtles Tournament fighter, la version pour le mouton noir de Sega n’a rien avoir avec Turtles in Time et mérite son propre test. Konami voulait nous faire acheter plusieurs consoles!

6

Un des gros changements de la version Super Nintendo par rapport à la version Arcade.

Un dimanche après-midi, les tortues regardent le journal télévisé présenté par la belle April aux pieds de la Statue de la liberté. C’est alors que Krang vole la dame de béton et d’acier en utilisant une armure Exosuit géante déjà vue occasionnellement dans la série animée. Nos héros vont très vite partir en chasse et retrouver Shredder et sa bande, mais ces monstres les envoient à travers une faille spatio-temporelle. Elles combattront l’armée du clan des Foots à différentes époques et devront faire face à Shredder himself à la toute fin du jeu.

2

Baxter version mouche! Pour affronter la version humaine, c’est sur Megadrive que ça se passe.

Le soft comporte dix stages. Chacun d’entre eux a été très travaillé, avec des décors proches de la version arcade. Les niveaux proposent un grand nombre d’interactions avec les éléments du décor.

Voulez vous en savoir plus ? Voir

Dans chaque niveau, les joueurs font face à des ennemis à la fois de la bande dessinée, du dessin animé de 1987, mais aussi du film « Les Tortues Ninja 2 » (Teenage Mutant Ninja Turtles II : The Secret of the Ooze).

13

La grande question du jour : pourquoi Krang n’a pas mis son armure Exosuit géante pour écraser nos tortues ?

Dans la version d’origine, jusqu’à quatre joueurs pouvaient combattre le clan des Foots. Dans la version  SNES,  seulement deux joueurs  pourront choisir entre Leonardo, Michaelangelo, Donatello et Raphaël. La cartouche propose un mode Time Trial et un mode versus. Le mode option, très complet, propose même de jouer avec une version comic book de nos héros.

La version SNES a une animation, une bande son et des graphismes en dessous de la version arcade. Elle use et abuse du mode 7 pour nous en mettre plein les yeux. En contre-partie, elle propose des niveaux supplémentaires qui servent à merveille le scénario du jeu.

3

Dans la version arcade, il n’y a pas la bouche d’égout.

Une fois de plus, Konami nous en met plein la vueLe jeu est vraiment magnifique. La direction artistique a parfaitement respecté le thème en sublimant le tout avec une ambiance très cartoon/comic et une jouabilité parfaite.

Les tortues ont énormément de mimiques et bougent à la perfection.  Elles sont très expressives et combattent avec un nombre conséquent de techniques. Il est même possible d’envoyer valdinguer les ninjas du clan du foot dans l’écran ! La jouabilité est parfaite.

12

Krang qui combat dans sa dimension!

Comme la version arcade, chaque tortue a des attributs uniques dans des domaines tels que la vitesse et la force. Chacune a ses propres forces et faiblesses. Pour les professionnels du Pad, la plus efficace reste Raphaël.

Le recyclage des ennemis passe comme une lettre à la poste vu qu’ils ont tous le même costume, que ça soit dans le film, le dessin animé ou les comics. Cerise sur le gâteau, lorsque vous battez un membre du clan des Foots, celui-ci ne disparaît pas en clignotant, mais explose.

Tous ces détails sont des petits plus qui font la différence face à des jeux comme Super Double Dragon.

10

Leatherhead est un personnage culte de la franchise.

Les musiques de ce soft sont devenues des classiques de la période 16 bits. C’est Kazuhiko Uehara et Harumi Ueko, qui ont travaillé sur la bande son de la version SNES. La plupart des joueurs les ont en tête à force d’avoir joué à ce beat. Le thème du Technodrome (Technodrome Let’s kick Shell) et le morceau Sewer Surfin’ sont les plus appréciés des puristes. Pour l’introduction, je préfère le thème du dessin animé de la version SNES à celui de Pizza Power de la version arcade (nous en parlerons plus bas dans l’article). Les fans hardcore vouent un culte au titre Starbase, Where No Turtle Has Gone Before.

5

Le passage de l’ascenseur est sympathique.

Les bruitages servent à merveille l’action. Les cris de nos tortues sont très bien digitalisés, les impacts des coups font mal et les sons des chocs sont saisissants de réalisme.

Certains joueurs trouvent ce TMNT trop simple à finir. D’autres préfèrent la version Megadrive qui propose une meilleure animation et une durée de vie assez conséquente. Personnellement, après m’être cogné un jeu comme Iron Commando, il est clair que Turtles in Time fait plaisir aux doigts, aux yeux et aux oreilles.

Différences et critiques

Comme la version NES du premier jeu d’arcade, la version SNES  n’est pas un portage direct de la version originale. Elle comporte pas mal de variantes.

Dans la version SNES, nos tortues n’ont pas la même couleur et il est possible de jouer avec une version « comic » de vos héros.

En plus des ninjas foots, on trouve des Roadkill Rodneys (qui ont remplacé les robots boxeurs) et des Mousers.

comp7

Il y a le niveau du Technodrome en supplément. Dans la version Arcade, nos tortues sont éjectées dans le temps directement par les égouts.

comp1

Dans la version SNES, les turtles affronteront Rat king.

4

Dans la version arcade, c’est Cement Man qui vous attend à la fin du stage préhistorique,  alors que dans la version SNES, on affronte Slash.

comp3

Dans la version acarde,  Tokka et Rahzar dirigent le navire des pirates, alors que c’est Bebop et Rocksteady qui répondent à l’appel dans la version SNES. Ils ont même des costumes pour l’occasion (encore du peaufinage et du détail. Bravo!). Toujours sur SNES, Tokka et Rahzar sont présents dans la première partie du Technodrome.

comp4

Le stage Neon Night Riders avec un overboard se déroule de façon classique en Arcade. Sur SNES, le niveau utilise le mode 7 imitant F-Zero.

comp5

Sur SNES, Shredder a été remplacé par Super Shredder. Ce personnage est issu du film Les Tortues Ninja 2 (Teenage Mutant Ninja Turtles II : The Secret of the Ooze).

comp6

La bande originale, composée par Mutsuhiko Izumi propose des compositions originales, et une adaptation du titre « Pizza Power », issue du concert TMNT : the Coming Out of Their Shells Tour en guise d’introduction. Dans la version SNES, la page de présentation  « Pizza Power », a été remplacée par une version instrumentale de la musique du dessin animé de 1987.

Les magazines ont testé Turtles in Time en import entre juin 1992 et novembre 1992. Console + a été dur avec le jeuIls ont mis 50% à la bande son et Banana San raconte n’importe quoi dans son intervention. Super Power et Player One ont mis une note assez juste.

Si vous êtes curieux ou nostalgique, je vous invite à lire ces tests.

Voulez vous en savoir plus ? Voir

Conclusion

Turtles in Time est certainement l’un des jeux Super Nintendo qui a le mieux vieilli. En plus de toute ces qualités techniques, ce titre peut se targuer d’être l’emblème de toute une génération de joueurs qui ne jurent que par la Super Nintendo et les Tortues Ninjas. Remercions Konami pour ses réalisations qui se bonifient avec l’âge.

Teenage Mutant Ninja Turtles: Turtles in Time

90%
90%
  Classic Shit

Une grande réussite pour Konami.

Teenage Mutant Ninja Turtles: Turtles in Time est un classique!

  • Gameplay
    10
  • Graphismes
    10
  • Sound Design
    9
  • Intérêt général
    7
  • Notes des internautes (2 Votes)
    9.8
Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Collectionneur matérialiste, petit joueur, rageman ascendant crevardman, Lutador. Un pigeon parmi les vautours.

8 commentaires

  1. Shining Force IV le

    Super test ! Comme d’hab Ivan, tu relèves plein de détails croustillants et pertinents à propos du jeu et de ses différentes déclinaisons (versions Arcade et NES, évocation de la version MD).

    3 remarques rapides :

    – impatient de jouer contre toi à ce jeu, tu prendras Raphaël et moi…une autre tortue^^ Tu te prendras de ces tôles ! (comprendre par là qu’à mon sens c’est pas Raphaël la meilleure des 4 😉 )

    – il fut rebaptisé Teenage Mutant Ninja Turtles VI. –> gaffe, c’est IV pas VI 😉

    – Banana san : tu as parfaitement raison, après c’est un gars qui est coutumier à ne raconter que des conneries dans ses tests ! On en parlait pour d’autres jeux dans un topic crée récemment. Tu évoques à juste titre la note abominable de 50 % pour les musiques SFC, eh bien pour la MD il a noté les musiques 81 % ! Abusé, juste abusé. (je précise que j’aime bien ce testeur « spécial » import malgré ses avis parfois débiles).

    Bon Ivan, tu continues sur ta lancée avec le test d’Hyperstone Heist maintenant ? 😉

    • Raphaël c est la tortue qui a le plus gros DPS. Je pense pas que tu sois plus fort qui un speedrunner où au un mec qui fait du tas sur le jeu lol. Sinon là je suis sur super metroid.;-)

  2. Shining Force IV le

    J’oublais, en réponse à Ken :
    La version Super Nintendo explose littéralement la version Megadrive !

    (on est bien avancés maintenant hein^^) 😉

  3. collectionista le

    J’ai 36 ans et je n’ai jamais été fan des tortues ninja meme étant mome j’ai toujours préféré la japanimation au DA américain. J’ai eu ce jeu sur megadrive a l’époque et j’avais vraiment aimé, merci pour ce test 😉

  4. Pingback: Turtles In Time Retro Game Advert | Techmash

Lâche un com' ou une insulte