Mario Kart 8, sauveur de la Wii U ?

2

D’abord sorti en 1992 sur Super Nintendo comme simple spin-off de Mario, Mario Kart est depuis, devenu une franchise Nintendo à part entière grâce à son énorme succès !

Plus de 8 millions d’exemplaires vendus sur SNES, avec le summum pour la série atteint sur Wii : 34,49 millions d’exemplaires, ce qui en fait le 3ème jeu vidéo le plus vendu de toute l’histoire des jeux vidéo. Et depuis sa naissance sur SNES, la franchise « Mario Kart » a été présente sur toutes les consoles Nintendo, à l’exception du Game Boy (color inclus – sans doute à cause des limitations techniques) et du Virtual Boy (le plus gros échec de l’histoire de Nintendo).

mkkk

Les jeux Mario Kart se sont toujours relativement bien vendus, reste à savoir maintenant si le jeu en lui même fait vendre des consoles, cela reste à prouver.

Rien que pour cette première semaine depuis la sortie de Mario Kart 8, il y aurait eu, selon le site Computerandvideogames.com, un bond dans les ventes de consoles Wii U au Royaume Uni de 666% ! Quelle envolée diabolique !

Nintendo peut-il pour autant s’en réjouir ? Rien n’est certain car 666% de pas grand chose, ça ne fait pas non plus d’énormes chiffres. Au Japon, la Wii U s’est enfin mieux vendue (surtout que là-bas, le bundle Wii U + Mario Kart 8 n’est pas encore sorti). Nous pourrions éplucher plus en détail tous les chiffres de ventes de hardware sur chaque continent ou pays, partout nous trouverions une augmentation significative du nombre de console Wii U vendu depuis la sortie de Mario Kart 8.

→ C’est toujours un peu la folie au démarrage d’une course, on s’emballe facilement. Maintenant, il faut voir si le moteur tient le choc sur la durée et donc si les ventes de la Wii U continueront d’évoluer positivement ou si elles vont rapidement se stabiliser…

vente

Évolution de Mario Kart au fil des jeux !

Depuis le premier épisode sorti sur SNES en 1992 (début 1993 en Europe), le bousin a bien évolué. Déjà à l’époque qualifié de jeu révolutionnaire grâce à son gameplay, Super Mario Kart a su poser les bases qui feront le succès de la série : le choix des pilotes parmi les personnages phares de Nintendo (Mario, Luigi, Peach, Donkey Kong Jr, Yoshi, Toad, Bowser et Koopa Troopa), une difficulté croissante associée à la puissance des karts (50cc, 100cc ou 150cc), différents modes de jeu (championnat, course contre la montre, bataille de ballons) et l’utilisation d’items bonus permettant de pimenter les courses…

D’autres éléments comme les pièces à récolter pour augmenter la vitesse de son kart ne seront pas toujours repris dans les différents épisodes mais sont présents dans le dernier opus sur Wii U.

Super Mario Kart est un des jeux les plus connus sur SNES à avoir utilisé le fameux Mode 7, il y a aussi F-Zero, Final Fantasy VI, Super Probotector ou encore Super Castlevania IV…

Voulez vous en savoir plus ? Voir

 evolution

 

Nintendo ne « se mouille » donc pas trop pour faire évoluer sa licence Mario Kart. A chaque fois, les développeurs reprennent ce qui a bien fonctionné dans l’opus précédent et ajoutent quelques nouveautés. Mario Kart 8 ne fait pas exception à ce schéma. Rentrons maintenant dans le cœur du dernier-né sur Wii U.

 

Les nouveautés dans Mario Kart 8

Dans un Mario Kart, aucune course n’est jamais jouée d’avance. Nous savons très bien que ce n’est qu’une fois la ligne d’arrivée franchie que l’on peut savourer sa victoire car ce n’est pas un simple jeu de course : le florilège d’objets bonus récupérables permettant aux pilotes moins bien placés de faire des remontées fulgurantes.

Le cauchemar de tout bon premier est depuis Mario Kart 64 la fameuse carapace bleue qui, une fois lancée, remonte tout le circuit pour aller rentrer dans le chou du premier, déboulonnant au passage les éventuels malheureux sur sa trajectoire. Il y avait néanmoins une échappatoire à ce funeste destin, l’utilisation dans le bon timing d’un champignon. Bref, un truc demandant du skill, pas forcément à la portée de tous… Ce temps est révolu.

Car on le sait, chez Nintendo, le mot d’ordre est l’accessibilité de ses jeux. Nous avons donc parmi les nouveaux objets le Super Klaxon, qui permet de détruire tout ce qui est proche de votre personnage, aussi bien les carapaces que vos adversaires. L’avoir est vraiment un atout quand on est en première position, au front ! Parmi les nouveaux objets, on trouve une plante carnivore qui dévore tout sur son passage : peaux de banane, la pieuvre ou encore les fesses des adversaires. Donnez lui à manger et vous obtiendrez un petit boost !

Il y a aussi le boomerang qui fait son apparition. Vous avez le droit à 3 lancés pour désosser vos adversaires. Il peut même en toucher plusieurs. Pas forcément facile à utiliser, c’est en tout cas une arme très intéressante.

Enfin, il y a le bonus Grand Huit qui vous donne droit à l’utilisation de 8 objets bonus ! On pourrait croire que c’est un truc de fou ? Et nous aurions tord puisqu’on ne sait pas dans quel ordre les bonus seront utilisés, et les meilleurs objets comme la carapace bleue ou l’éclair n’en font pas partie. Ça permet de ne pas en faire un objet ultime qui casse tout l’équilibre du jeu, déjà bien entamé par la probabilité de tomber sur les meilleurs objets quand on truste les dernières positions.

0

Autre grosse nouveauté du jeu, c’est l’inclusion dans les circuits de zones anti-gravité, permettant aux karts de rouler sur les murs en défiant toute notion de gravité. Cette innovation, sensée faire découvrir de nouvelles sensations et voir les circuits d’une nouvelle façon me laisse totalement perplexe pour le coup. Ça aurait été génial si on pouvait le faire n’importe où, mais là, on sent qu’il ne faut pas s’écarter des chemins tracés pour nous.

mario-kart-8-wii-u-wiiu-1370972212-003

Contenu

  • 30 personnages jouables
  • 32 circuits (16 nouveaux et 16 anciens relookés)
  • Différents modes de jeu :
  1. Course contre la montre (avec échange de fantôme online)
  2. Bataille de ballons
  3. Course en vs
  4. Championnat (50cc, 100cc, 150cc puis miroir)
  5. Mode online

370px-Liste_Perso_MK8

Le mode de jeu le plus intéressant est sans conteste la course online. Les batailles de ballons manquent d’intérêt car elles ne se déroulent pas en arène et le mode solo n’est qu’une préparation au online au final.

Gameplay

Mario Kart 8 est un jeu de course dont les commandes se prennent relativement facilement en main. On peut y jouer avec le gamepad, la manette pro, la wiimote ou le volant. Inutile de préciser que le meilleur confort de jeu s’obtient avec la manette pro, d’autant plus que le gamepad n’apporte rien. D’ailleurs, en multi-local, il aurait été intéressant de pouvoir choisir d’avoir l’écran du gamepad pour le joueur utilisant le gamepad et l’écran de la télé pour les autres joueurs. Il n’en est rien. Impossible de paramétrer cela, c’est un peu dommage.

Mario Kart 8 est un jeu très technique. Pour truster les premières places des courses, il vous faudra sans cesse chercher à obtenir des boosts pour augmenter votre vitesse : obtenir des pièces, coller au train des adversaires pour obtenir un bonus d’aspiration, chercher les aspérités des circuits et sauter au « bon moment », déraper dans les virages… toute une panoplie d’actions réalisables par tous à tout moment… tout le contraire des bonus en quelque sorte, qui eux, jouent plus sur la corde stratégique (et aussi la chance…) !

Avant votre course, vous devrez choisir votre véhicule, puis vos roues, puis votre deltaplane, selon ce que vous avez débloqué avec vos pièces, mais surtout selon vos préférences de poids, de vitesse, d’accélération… Vous devrez donc assembler votre kart, votre moto ou votre quad à l’image de votre manière de piloter et non sur des critères de « jolitude » (oui je sais, ce mot n’existe pas, et alors?). Les véhicules ont été recalibrés, ainsi, les motos ne sont plus aussi cheatées comme dans les deux derniers épisodes, c’était quand même le comble pour un jeu de kart !

mario-kart-8-wii-u-wiiu-1400137698-075

Quelques changements ont été apportés au niveau des bonus. Déjà, il n’est plus possible de les stocker, on n’en a donc plus qu’un de disponible. La hitbox des véhicules a aussi été modifiée. Ainsi, si dans les précédents épisodes une triple carapace entourant votre kart vous protégeait bien des divers assauts de vos adversaires, ce n’est plus le cas dans Mario Kart 8. Héhé ! Il va falloir surveiller ses arrières !

On pourra toujours critiquer la relative facilité du mode solo, mais depuis toujours, l’intérêt du jeu réside dans les parties multi-joueurs, en local d’une part, mais surtout et depuis quelques épisodes, avec les parties en ligne.

Exit donc les concurrents avec une IA limitée à un haricot rouge se trimballant dans une salade mexicaine.

Technique

A ce jour, Mario Kart 8 est sans contexte le jeu le plus beau sur Wii U, visuellement parlant. Les circuits en HD fourmillent de détails et d’effets de lumière en tout genre. Les différentes textures sont soignées, on sent que Nintendo a bien fait son boulot ! Si certains circuits semblent un peu fades, à l’image du remake de « l’autoroute Toad », que dire de « la descente givrée » : un circuit vraiment superbe en tout point ! Une fois en course, c’est vraiment le pied ! Le seul bémol se trouve sur les menus, où les chipotemen décèleront un léger aliasing.

Test-Mario-Kart-8-10

Le jeu jouit d’une grande fluidité avec un framerate frôlant les 60 fps. Pour les sensations de vitesse, oubliez le 50cc ou le 100cc. Ça devient intéressant seulement en 150cc.

Côté musique, là encore, Nintendo a soigné son bébé avec des remix d’anciennes OST d’épisodes précédents présentes aux côtés de nouvelles pistes. Les bruitages sont aussi bien réalisés et on reconnaît les voix des différents personnages. Tout cela concoure à la bonne ambiance du titre.

 

Et le mode online dans tout ça ?

Le mode online est l’essence même de ce jeu ! Donc en gros, Nintendo joue sa (sur)vie là-dessus… Ça commence mal avec un temps d’attente, le temps de rejoindre un groupe. En effet, il faut se taper la vidéo de la course en cours – je suis vraiment pas fan – mais c’est sans doute mieux que de poireauter avec un p’tit gugus qui tourne indéfiniment en rond le temps que la prochaine course commence.

Je vous rassure quand même : en heures de pointe, on peut souvent intégrer directement un groupe.

mario-kart-8-wii-u-wiiu-1400137698-109

Il y a aussi un système de points, histoire de concourir avec des personnes ayant à peu près le même niveau que vous.

Vous commencerez avec 1000 points. En gros, quand vous êtes dans les 6 premiers, vous gagnez des points, si vous êtes dans les 6 derniers, vous en perdez. Ça dépend surtout du nombre de points de vos adversaires par rapport au vôtre et c’est pas mal comme système mais ça aurait pu être cool d’avoir un classement mondial, histoire de se la péter grave (ou pas).

Quoi qu’il en soit, avec jusqu’à 12 joueurs humains, le jeu prend carrément une autre dimension ! Le gros problème = les déconnexions intempestives ! C’est bien rageant de devoir se remettre en fil d’attente à cause de serveurs en carton, MERDE ALORS !

Si toutefois vous possédiez le jeu et que vous vouliez faire quelques parties en ligne en mode tournoi, je vous invite à découvrir le forum génération wiiU où des sessions de jeu sont organisées tous les soirs 😉

Conclusion

Vous l’aurez compris, on s’éclate sur Mario Kart 8 Wii U malgré la faiblesse des innovations. L’anti-gravité est quand même bien mal exploitée. Cet épisode en HD est toutefois fabuleux et les adeptes de la licence redécouvriront avec plaisir les remakes des circuits d’antan. Les courses procurent beaucoup de plaisir et les joutes multi-joueurs s’annoncent somptueuses et explosives !

mario-kart-8-wii-u-wiiu-1401354202-111

Nous terminerons par cette petite anecdote : Nintendo vient de s’allier à Mercedes pour le lancement de sa nouvelle voiture au Japon, la GLA. L’occasion d’offrir aux joueurs japonais un petit DLC courant Juin qui devrait être gratuit leur permettant d’obtenir en jeu une voiture miniature aux allures de la GLA. Rien n’est précisé pour une éventuelle arrivée de cette offre en Europe…

 

Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Nana de 33 ans n'ayant plus quitté l'univers des jeux vidéo depuis son 7ème anniversaire, avec la réception d'un pack gameboy avec Tetris et Kirby ! Plutôt attirée par l'univers Nintendo au départ, par la suite a succombé aux charmes de la PS1 avec son lot de RPG. Genres de prédilection : la plateforme et les jeux de rythme

2 commentaires

  1. Je trouve que c’est le meilleur Mario Kart pour du solo ou du online, les circuits son cools, le jeu est un peu moins sous l’emprise de l’aléatoire même si ça reste un élément à prendre en compte, c’est beau et les gens sont en train de montrer que le côté technique est là aussi pour perfer.

    Par contre un peu déçu du multi local avec une chute de framerate drastique pour un jeu pas si fou visuellement que ça non plus, déçu aussi du forcing sur le gamepad pour un jeu qui n’en a rien à branler, donc oui si on veut voir une carte il faut allumer le gamepad de daube, supeeeeer.

    Niveau gameplay j’attends de voir si le jeu sera compatible avec la manette GC mais le wii U pro controller est déjà très bien (c’est cette manette qui devrait être fourni par défaut avec une wii U, pas le gamepad de l’ennui).

  2. Pingback: [TEST] F-Zero - Gangeek Style

Lâche un com' ou une insulte