Les Goonies

5

Introduction

Connaissez-vous les Goonies ? Vous savez, c’est cette bande de jeunes qui part à l’aventure pour trouver le trésor du pirate Willy Le Borgne, histoire de sauver de la démolition imminente tout leur quartier en proie à devenir le nouveau terrain de golf du country club local. Dis comme ça, ça fait vraiment film pour gosses. Et c’est sûrement ce que c’est. Mais pour quelqu’un comme moi qui a grandi avec ce film, c’est beaucoup plus que ça. Le fait de le regarder à chaque repas de Noël chez mes cousins des années durant y est sans doute pour quelque chose. Ambiance nostalgique !!!

carte

Présentation du film

Les Goonies est une comédie d’aventure datant de 1985 qui a été réalisée et produite par Richard Donner (aussi papa de « Superman » et des « Arme Fatale »), d’après une histoire de Steven Spielberg (réalisateur des « Indiana Jones » entre autres). On n’a donc pas à faire à des novices !
Le nom de la bande viendrait du quartier modeste dans lequel les gamins habitent : The Goon Docks. En français, on pourrait le traduire par « les ringards ».
Alors que le cadet des frères Fratelli s’évade de prison, les Goonies trouvent par hasard dans le grenier de la maison de leur leader Mickey une vieille carte au trésor écrite en espagnol. La bande part alors à l’aventure afin de dénicher le fameux trésor de Willy le Borgne. Mais les gamins vont vite se heurter aux Fratelli, qui séjournent dans une cabane abandonnée qui renferme l’accès au trésor.

 

Les Acteurs/Les personnages 

Voulez vous en savoir plus ? Voir

En quoi « Les Goonies » est un film culte aux yeux de beaucoup de trentenaires ?

Il faut se remettre dans le contexte des années 80. Les films de l’époque sont « Superman » (1978), « James Bond » (les trois derniers opus à l’époque datent de 1979, 1981 et 1983), « Indiana Jones » (1981 et 1984),  « les Gremlins » (1984)… Dans les Goonies, on retrouvera de nombreux clins d’œil et hommages à ces films. Il y a pas mal d’autres références que je vous laisse découvrir ci-dessous.

Voulez vous en savoir plus ? Voir

01D300FA05413161-c1-photo-goonies

Les Goonies n’est sans doute pas l’un des meilleurs film d’aventure, mais jouant sur le registre comique, il nous apportera son lot de scènes inoubliables. On retiendra surtout les répliques cultes de Bagou et Choco comme l’incroyable « J’suis trop jeune ! Non ! J’veux jouer du violon ! » ou le « tu pues le gymnase ». Gangeek Style vous a sélectionné quelques scènes à voir ou à revoir :

Voulez vous en savoir plus ? Voir

Le thème des pirates est un thème très riche à exploiter dans l’imaginaire enfantin : les bateaux, les têtes de morts, les trésors, les cachettes… Pour en faire une aventure palpitante, il suffit d’y rajouter des cavernes souterraines à parcourir avec des cascades d’eau magnifiques, quelques pièges par ci par là, des bandits crétins aux trousses des gosses et le tour est joué !
Bon, à y regarder de plus près, on dirait que les Goonies n’ont parcouru que quelques mètres sous terre avant d’arriver au trésor en ayant déjoué seulement 3 ou 4 pièges (alors que l’explorateur expérimenté qui avait tenté l’aventure plusieurs années auparavant avait lui succombé assez rapidement). Ça fait plus une sorte de parcours de maison hantée qu’on trouve sur les fêtes foraines avec des décors en carton-pâte qu’une véritable aventure… Mais comme dirait mon frangin « De toute façon, c’est du film ! »…
Petite anecdote sur le tournage du film : le navire de Willy le Borgne a été dissimulé aux jeunes acteurs jusqu’au moment de jouer la scène de la grotte. Cette scène fut filmée en partie en temps réel afin que l’émerveillement des Goonies résulte véritablement de l’effet de surprise et soit d’une très grande intensité.
On notera aussi quelques coquilles dans le film dues au montage par la suppression de certaines scènes. Un bon exemple est quand Data parle d’une pieuvre géante à la fin du film alors qu’on n’en a pas vu une tentacule !

Côté bande originale du film, c’est Cyndi Lauper qui la supervise, à la demande de Steven Spielberg. Ça donnera le tube « The Goonies ’R’ Good Enough » (un caméo de la chanteuse est présent dans le film). Cyndi Lauper invitera ses copines du groupe The Bangles (qui assure la première partie de ses concerts à l’époque) sur la BO du film. Ce groupe, alors totalement inconnu, connaîtra un succès international dès 1986. Un bon tremplin! Dave Grusin est lui à l’origine du thème des Goonies.

Les adaptations vidéoludiques

– The Goonies (1985 – C64, CPC, 1986 – Famicom (uniquement au Japon)) édité par Konami

Jeu de plateformes en 6 niveaux. Vous incarnez Mickey, le leader des Goonies. Dans chaque niveau, il vous faut trouver 3 clés et délivrer un des Goonies (donc de grandes libertés ont été prises par rapport au film).

Côté décor, on retrouvera beaucoup de plates-formes, des échelles, des lierres… Côté ennemis , outre les frères Fratelli qui ne cesseront de vous poursuivre chacun leur tour dans les différents niveaux, vous aurez aussi à faire à des souris, des squelettes, des chauve-souris ou encore le fantôme de Willy le borgne.

Le jeu est très court et se termine en une dizaine de minutes !

– The Goonies II (1988 – NES) édité par Konami

Jeu proposant une alternance entre phases de plate-formes et phases de recherche avec un menu d’action (aller, frapper, prendre, outils). La encore, de très grandes libertés ont été prises par rapport au scénario du film puisque ce jeu vous propose d’aller délivrer vos amis les Goonies kidnappés par Mama Fratelli en représailles à l’arrestation de ses fils chéris dont elle vous tient pour responsable.
Le jeu se termine en une heure, ce qui est encore une fois trop court.

Conclusion

« Les Goonies » est un film culte où l’aventure et l’humour se mêlent à merveille. Ça respire la jeunesse insouciante avec une chasse au trésor qui nous mènera à bord d’un bateau pirate. Un film à voir et revoir ! « Sinokkkkkkkkkk !!! »

Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Nana de 31 ans n'ayant plus quitté l'univers des jeux vidéo depuis son 7ème anniversaire, avec la réception d'un pack gameboy avec Tetris et Kirby ! Plutôt attirée par l'univers Nintendo au départ, par la suite a succombé aux charmes de la PS1 avec son lot de RPG. Genres de prédilection : la plateforme et les jeux de rythmes

5 commentaires

  1. OMG, merci pour cet article.
    Je suis un grand fan des Goonies et tu sais quoi, j’avais jamais tilté que Mickey c’était l’insupportable Sam du Seigneur des anneaux O__o
    j’ai crié « NAAANNNNNNNN !!! » quand je t’ai lu !! 😀

    Merci donc pour ça.
    Et sinon, bah, vive Sinok et Cindy Lauper !

  2. tout le monde a vu ce film des centaines de fois j’ai l’impression, perso je ne l’ai vu qu’une fois étant gamin, j’ai l’impressioin qu’il passe pas souvent à la télé.

  3. Ce film est énorme, les heightie’s dans toute leur splendeur!
    Récemment je l’ai (re) maté avec mon fils de 9 ans qui a adoré.

    Kem en fait tu as 38 ans!!

Lâche un com' ou une insulte