Collection Laserdisc de Kementari

1

Je vous propose aujourd’hui de découvrir ma collection Laserdisc afin de faire un voyage dans la culture cinématographique des années 80 et 90, qui reste pour ma part l’âge d’or du cinéma.

200px-lddvdcomparison-mod

A gauche, un laserdisc, à droite, un DVD.

Le Laserdisc, ou LD, est l’ancêtre du DVD et a été commercialisé dans les années 80 et 90. Face aux VHS, format beaucoup plus démocratisé, il n’a pas pu faire face, pourtant, la qualité était bien au-dessus avec une meilleure qualité visuelle et sonore. Mais le Laserdisc est plutôt encombrant à stocker et fragile à manipuler. De plus, le lecteur ne permettait pas d’enregistrer la télévision comme pouvait le faire un magnétoscope. La commercialisation des premiers DVD en 1997 scellera le sort des Laserdiscs (abandon en 1999). Pour les trentenaires comme moi, Laserdisc rime donc avec nostalgie du cinéma, avec un support qui vieillit bien mieux que les nombreuses VHS qui ont fini au rebut avec des champignons sur leur bande.

lecteur-laserdic

Mon lecteur laserdisc

Le laserdisc est un disque optique simple ou double face mesurant 30cm de diamètre. On navigue à l’aide de chapitres, un peu comme pour les DVD, sauf qu’il n’y a pas de menu et donc pour reprendre à l’endroit où l’on s’était précédemment arrêté, on joue avec la télécommande pour avancer les pistes, comme sur un CD audio en fait. Au milieu du film, il faut retourner le laserdisc, sauf si l’on possède un lecteur double-face.

batman-laser-disc

Un beau coffret regroupant 3 films Batman

Tout à commencé il y a 4 ou 5 ans quand on a trouvé un lot vraiment intéressant en brocante. Une femme vendait le lecteur et les laserdiscs de son mari (plus de 70 films) pour 15€. Avec mon chéri, on a pas trop réfléchi, d’ailleurs, il s’en souvient bien, car c’est lui qui a porté la caisse contenant le lot jusqu’à la voiture, garée 1km plus loin (ça paraît peu comme ça, mais la caisse était super lourde). La nana était tellement contente de se débarrasser de ce lot encombrant qu’elle a tapé la bise à mon homme.

trilogie-indiana-jones-laser-disc

Coffret Trilogie Indiana Jones

Je n’ai pas vraiment de recherches particulières, je constitue ma collection au gré des trouvailles. Je possède quelques titres en double, comme la trilogie Star Wars par exemple, car j’ai les films en version normale et ceux en version spéciale, avec des scènes supplémentaires.

star-wars-laser-disc

Si j’ai d’autres titres en double, c’est parce que l’un est en version française et l’autre en VOST. Ce n’était pas possible à l’époque d’avoir deux pistes audio concomitantes. Pour connaître la version d’un laserdisc, soit c’est noté en bas de la pochette avant, soit il y a un sticker en plus, le visuel du film restant identique.

braveheart

heat

Ce qui est appréciable avec les laserdiscs, c’est que la pochette est en grand format et permet d’admirer les illustrations.

sous-marin

On peut voir des trucs marrants, comme par exemple ci-dessus, pour les films USS ALABAMA et A la poursuite d’Octobre rouge, deux films de sous-marins, la pochette est rouge, comme pour cristalliser la tension régnant dans cet espace confiné. Un peu plus bas, on admirera l’obscurité des pochettes des films de science-fiction (Aliens, Stargate, Rencontre du 3ème type, Dune…)

Les blockbusters américains

alien

Alors c’est sûr, comparé avec les blu-ray d’aujourd’hui, un laserdisc ne fait pas le poids, mais c’est un objet dans son jus, qui donne un certain cachet aux films de cette époque.

jurassic

Franchement, les laserdiscs prennent beaucoup de place, mais je ne me lasse pas de regarder les pochettes. On pourrait presque en accrocher certaines au mur pour décorer une pièce.

sc

Schwarzy au sommet de sa gloire, avant de devenir Governator…

governator

Les eighties et le nineties sont aussi les meilleures années de Bruce Willis, Sylvester Stallone et Tom Cruise. Demolition Man, un de mes films préféré ! D’après vous, comment utiliser les coquillages ? Si vous avez une théorie, n’hésitez pas à la laisser en commentaire 😉

a

C’est aussi la meilleure période de Mel Gibson, dont la trilogie l’Arme Fatale fait fureur. Oui, je sais, il y a un quatrième opus qui est sorti en 1998 (et qui existe également en version laserdisc) mais disons que son personnage n’est plus aussi mordant que dans les premiers épisodes et qu’un Riggs amoureux, ce n’est plus aussi drôle… Mention spéciale à la scène avec la bombe sous les chiottes !

mel

Les autres films

Ah ! Jumanji ! Toute ma jeunesse ! Robin Williams, acteur multi-facettes dont les mimiques dans Madame Doubtfire auront fait rire toute une génération !

robin

Petit arrêt sur Steven Seagal. Je n’ai pas encore récupéré tous ses films mais je les connais tous, mon frère était fan quand on était gamin, et il avait tous les DVD. Ce qui marque, c’est qu’à chaque fois pratiquement, sur la couverture, y’a sa face en gros plan, comme si c’était le seul argument de vente ! « Je suis dans ce film ! Achète ! » Faut dire, c’est jamais de grands scénarios, pif, paf, boum, j’t’ai mis la pâté tu recommenceras plus.

seagal

Parfois, en achetant des lots, tu découvres des films que tu n’aurais pas acheté seuls mais qui sont super. C’est le cas de Sacré Robin des bois, une comédie parodique avec son lot de sketchs plus fendant les uns que les autres. Glandiose !

1

Comme je l’ai déjà dit, je ne cherche pas de titre en particulier, par contre il est vrai que ça me ferait vachement plaisir de tomber sur un Blade Runner par exemple.

luc-besson

fr

fi

aa

img_0579

b

c

d

img_0571

v

z

gt

carrey

der

Ma collection laserdisc Disney et autres films/dessins animés pour enfant

disney-laserdisc-3

disney-laserdisc-2

disney-laserdisc-1

da

img_0549

Laserdiscs musicaux

Le Laserdisc, ce n’est pas simplement des films ou des dessins animés, c’est aussi des clips musicaux ou des concerts enregistrés. J’ai pu dénicher quelques perles.

laserdisc-musicaux

Voilà, le voyage dans les années 80-90 est à présent terminé, j’espère que vous avez apprécié.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Nana de 31 ans n'ayant plus quitté l'univers des jeux vidéo depuis son 7ème anniversaire, avec la réception d'un pack gameboy avec Tetris et Kirby ! Plutôt attirée par l'univers Nintendo au départ, par la suite a succombé aux charmes de la PS1 avec son lot de RPG. Genres de prédilection : la plateforme et les jeux de rythmes

Un commentaire

  1. Encore un article à mettre à la poubelle… Les derniers films sont sortis en 2001 et Pioneer ont produit des platines jusqu’en 2009… ça sert à rien de collectionner des films français avec 5 images en moins par seconde… Et cette trilogie star wars avec son thx pue vraiment la merde… Tous les vrais savent que c’est l’édition de 1993 qui a un son 10 fois meilleur que cette bouse THX… Pareil pour terminator 2, il faut prendre la 5ème version, celle de 1998, édition Japonaise pour avoir un son dts qui déchire tous les dvd! Tout ce que je vois, ce sont des ordures, pas des films!

Lâche un com' ou une insulte