Unholy Night: The Darkness Hunter

0

Unholy Night: The Darkness Hunter est-il un massacre ? Je ne peux pas vous répondre. Le pur caractère régressif de ce titre a dû me faire perdre toute logique tout en me berçant d’une délicieuse béatitude d’enfance. Par contre, si vous êtes un fan de jeu de baston moderne et que vous n’aimez pas la Super Famicom, vous pouvez passer votre chemin.

Que vaut Unholy Night: The Darkness Hunter ?

Unholy Night: The Darkness Hunter est un jeu de combat de chez Foxbat. C’est une compagnie qui édite des jeux pour mobile. Le projet est aussi soutenu par NU-GAIA et BLAZEPRO (une société d’import export). C’est un jeu chinois Super Famicom en somme. Il est sorti le 8 avril 2017 en Asie. Le projet est mené par une partie de l’équipe qui a crée Chaos Breaker (2004, en arcade), connu aussi sous le nom de Dark Awake: the king has no name. Une partie de cette team est composée d’ex-programmeur de chez SNK! Ce n’est pas forcément un gage de qualité, mais ça peut rassurer les fans de la Super Nintendo: ils auront le minimum syndical. C’est dans le cadre de la Hong Kong Retro Gaming Expo 2016 qu’était présentée une version jouable de Unholy Night: The Darkness Hunter. Il parait que c’est une cartouche Super Nintendo de 32 Mbits qui fait tourner le jeu. J’ai des doutes…

 

Un pur produit made in china !

Un conflit entre le Clan des Ténèbres et les Hunters a éclaté. Les Hunters doivent empêcher le Clan des Ténèbres de rompre un sceau sacré qui permettrait de libérer le vampire le plus puissant de l’Antiquité. Unholy Night vous propose de choisir entre six personnages jouables : Blaze un être mi-homme mi-vampire, Reinhardt un Holy Knight , Emily une hunter, Cronos un vampire vivant dans le monde des humains, Wurzel un loup garou, et Nightmare une succubus qui se délecte des désirs humains. Le boss de fin s’appelle Katatonia. Les designs sont cools, mais les sprites sont assez petits. On a déjà vu beaucoup mieux en fin de vie de la Super Famicom.

Désolé pour la qualité des captures, j’ai fait avec les moyens du bord.

Le jeu se joue avec 4 boutons. X est le coup fort, A et le coup moyen et B est le coup faible. Y sert à charger votre barre de furie. Elle se charge aussi lorsque vous cognez votre adversaire. Il y a un dash avant, un dash arrière, un grand saut, des choppes, des furies, des airs combos etc. Unholy Night est aussi complet qu’un jeu moderne.

Graphiquement, c’est assez propre pour de la Super Famicom. Par contre, les décors sont vides, les petits sprites ont peu de frames d’animation et le framerate n’est pas terrible. Mais pour de la Super Nintendo, ça passe. Les musiques sont passables, les bruitages aussi. C’est dommage qu’il y ait très peu de digitalisations vocales. On a vraiment le strict minimum.

La jouabilité est très bonne, mais elle n’a pas été pensée pour une manette Super Famicom. A la manette, je galère pour sortir les Dragon Punchs. En plus, comme les furies se font avec des deux quart-avants, lorsque vous voulez tenter un Dragon Punch, deux fois sur trois vous faites une furie. C’est très frustrant, surtout que les jeux de baston Super Famicom ne sont pas forcément assez fou pour investir dans le stick Capcom qui coûte une blinde. Alors en acheter un juste pour ce jeu, ça frôle la blague.

Unholy Night – The Darkness Hunter propose : un Story mode, un mode versus, un mode survival, un mode practice, un Ranking et un menu d’option. Il est possible de mettre le jeu en anglais avec la cartouche Super Famicom. Le mode practice est très complet et moderne. Les combos sortent bien, on s’amuse, malgré ce problème de Dragon Punch. Le boss de fin, Katatonia,  est imbattable. Il est assez bien animé. Je vous laisse la surprise.

Conclusion

Je ne sais pas quoi penser de Unholy Night: The Darkness Hunter. Il ne fait pas du tout le poids face à Street Fighter Zero 2 sur Super Famicom ou Gundam Wing Endless Duel. Par contre, il entre carrément dans les standards des jeux à l’ancienne comme Dead Dance, Ossu Karate Bu, les Yu Yu hakusho  etc. Si vous n’êtes pas un collectionneur Super Famicom, je pense que vous pouvez passer votre chemin. L’idéal serait de le tester avant de l’acheter.

Enregistrer

Unholy Night: The Darkness Hunter

60%
60%
 BOF BOF...

Un petit jeu sans prétention. Si vous avez une Neo Geo et que vous n'aimez pas les jeux old school Super Famicom, vous pouvez passer votre chemin.

  • Gameplay
    8
  • Graphismes
    6
  • Sound Design
    5
  • Intérêt général
    5
  • Notes des internautes (1 Votes)
    7.1
Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Collectionneur matérialiste, petit joueur, rageman ascendant crevardman, Lutador. Un pigeon parmi les vautours.

Lâche un com' ou une insulte