Smash Hit Combo – Playmore

1

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui nous vous proposons un sujet musical sur Gangeekstyle. Et si j’ai choisi de vous parler du groupe Smash Hit Combo, ce n’est pas un hasard.

Ce groupe français entre le metal et le rap (oui, ce mélange, pouvant laisser perplexe, est possible !!) nous vient d’Alsace. Les sonorités me rappellent quelques peu celles de Pleymo (et non pas Playmobil!) pour ceux qui connaissent. Smash Hit Combo se dit influencé par Limp Bizkit ou encore Pantera, entre autres. Bref, je vais pas vous faire une analyse musicale très poussée, je n’en ai pas les compétences. Je ne parlerai donc pas trop du son, par contre, je m’arrêterai sur les textes, fortement inspirés par l’univers geek et le rétrogaming.

L’album Playmore

Le titre porteur de cet album sorti en 2015 est sans conteste « In Game », dont le clip ci-dessous met en avant de nombreux cosplays issus de l’univers des jeux vidéo. On peut ainsi y voir entre autres Pyramid Head et Psycho Mantis (voir aussi mon dossier sur les plus grands méchants des Jeux Vidéo), Duke Nukem, Terry Bogard, Rikku…

Si on regarde les paroles, on retrouve de nombreuses références Jeux Vidéo et Univers Geek : Capcom, shoryuken, Cooking Mama, Jabba, Shenmue, Soul Calibur, Zelda, 32X, Dreamcast…

Les titres de l’album playmore sont : In game, Sous pression, Baka, Quart de siècle, Time Attack, B3T4, Animal nocturne, Dephase, Le vrai du faux, Irreversiable, 48H. Dans tous les titres du groupe, on retrouve des références JV et Geek. Mention spéciale à Quart de siècle, qui décrit parfaitement la vision d’un rétrogamer sur l’évolution actuelle des JV.

À croire que ce qu’on voit n’est pas assez réaliste
On a troqué nos cathodiques contre un Occulus Rift
On se perd dans les méandres des accessoires inutiles
Le prolongement de nos mains, c’est notre téléphone tactile
Des cyborgs 2.0 qui attendent la mise à jour
Y’a une appli pour tout, même pour crier au secours

extraits de « Quart de siècle », Smash Hit Combo

Les éditions cartouches de l’album Playmore

Trois versions sont disponibles sur le shop de Smash Hit Combo : Super Famicom, Super Nintendo et Megadrive et sont vendus entre 35 et 40€ selon la version (tout est sold out pour le moment, je ne sais pas s’il y aura du réappro). Outre les chansons de l’album au format .wav, on retrouve un documentaire Making of de 30min, des remix, une piste bonus, des partitions de guitare et quelques playthoughts.

Si on s’intéresse plus particulièrement au modèle SNES

img_0518

On se retrouve avec un packaging reprenant les standards des boites SNES occidentales. La cartouche est rangée dans une cale en carton. La boite est également en carton, mais on peut regretter un manque de soin pour le pliage des bords, ce qui donne un aspect dégingandé à la boite.

Si on ouvre la cartouche, on peut tout de suite contacter l’association locale de protection des vieilles cartouches de jeux vidéo, dont le numéro est le suivant : 01 666 666 00, pour maltraitance de PCB ayant entrainé la mort.

smash-hit-combo-snes

une véritable boucherie à l’intérieur !!!!

Conclusion

Comme pour les jeux vidéo, la musique est une histoire de goût. Autant on peut être allergique aux jeux de plates-formes et ne jurer que par les jeux de shoot, autant le metalcore et genres associés peuvent n’être que dissonance pour vos oreilles autant que le kiff total, quoi qu’il en soit, j’espère vous avoir permis de découvrir un groupe français parlant de jeux vidéo dans ses textes.

On ne peut que saluer l’initiative de proposer ce type d’objets, une alternative à la dématérialisation de plus en plus prépondérante de tout ce qui touche à la musique (même si j’ai lu récemment quelque part une remontée des ventes de vinyles). Pour un groupe tel que Smash Hit Combo qui s’inspire fortement des univers geek et du retrogaming, ce n’est nullement du mauvais marketing et si ça leur permet de vendre un peu plus d’albums, pourquoi pas !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Nana de 31 ans n'ayant plus quitté l'univers des jeux vidéo depuis son 7ème anniversaire, avec la réception d'un pack gameboy avec Tetris et Kirby ! Plutôt attirée par l'univers Nintendo au départ, par la suite a succombé aux charmes de la PS1 avec son lot de RPG. Genres de prédilection : la plateforme et les jeux de rythmes

Un commentaire

Lâche un com' ou une insulte