Jeux de cochon !

3

Un titre tout à la fois explicite et son contraire ! Allons-nous parler de jeux coquins ? Et bien non, nous nous intéresserons plutôt à l’espèce porcine dans l’univers des jeux vidéo : héros, personnages secondaires, ennemis, nous allons essayer de passer en revue une grande partie des jeux de cochon ! Bien sûr, ce dossier n’a pas pour ambition d’être exhaustif, mais n’hésitez pas à laisser un commentaire si vous connaissez des jeux de cochon qui n’auraient pas été cités.

Dans le cochon, tout est bon ?

Le porc est une espèce parente du sanglier mais contrairement à ce dernier, le porc est domestiqué, donc à la botte des humains. Le cochon est principalement élevé pour sa viande. C’est un être qui paraît sale et répugnant à cause de sa manière de se rouler dans la boue et de manger tout et n’importe quoi. On n’a pas trop envie de se frotter à un cochon. D’ailleurs, je ne sais pas si vous êtes déjà entrés dans une porcherie mais qu’est-ce que ça peut puer un cochon…

1994868111

Il existe plein de proverbes sur le cochon. Qualifier quelqu’un de cochon, c’est méprisant … de gros porc, c’est insultant. Bref, l’image du cochon n’est pas très belle. Pourtant, il y a quelques exemples de cochons qui apportent une vision positive au cochon, tel Babe, le cochon devenu berger, courageux et adorable.

Mais la plupart du temps, le cochon est utilisé de façon parodique pour mettre en avant un mauvais caractère, telle l’exubérante Peggy la cochonne, une des principales marionnettes des Muppets, qui fait souvent des crises d’hystérie. On voit bien dans ce cas que la « divatitude » de Peggy est en complet contraste avec sa « porcitude ».

2663402-peggy-la-cochonne-dans-le-clip-de-600x315-1

Et dire que j’ai failli oublier de vous parler de Porco Rosso, le film d’animation des Studios Ghibli réalisé par Hayo Miyazaki. Sur les côtes de la Mer Adriatique, dans les années 1920, Marco Pagot, alias Porco Rosso, un aviateur chasseur de primes à tête de cochon, lutte contre des pirates de l’air pour l’amour de Gina et le souvenir de ses compagnons d’armes. Si ce personnage a une allure porcine, il n’en a pas toujours été le cas. Porco Rosso était humain, avant que les horreurs de la guerre ne le rendent assez fou pour qu’il se jette lui même cette malédiction, bien que ce ne soit pas clairement expliqué dans le film. L’image du cochon renvoie ici à l’errance, au laisser-aller, à l’alcool et aux cigarettes à foison.

Il est intéressant aussi de s’interroger sur l’emblématique tirelire en forme de cochon. Ça date quand même du XVIIIème siècle où le cochon représentait dans les campagnes un bon investissement à moyen terme. Il fallait prendre soin de son cochon, bien le nourrir, pour que le jour où il serait tué, il rapporte gros. D’ailleurs, les premières tirelires, il fallait les casser pour récupérer les économies glissées à l’intérieur…

SAM_6251

Ma belle tirelire cochon !

Jeux de société

Avant d’aborder la partie jeux vidéo qui sera le cœur de ce dossier, intéressons-nous tout d’abord à quelques jeux de société, devenus pour certains traditionnels. Il y a tout d’abord l’incontournable « Cochon qui rit » où il faut reconstituer le plus vite possible son cochon. Les corps des cochons sont colorés et dans ce jeu, le cochon n’a pas du tout une mauvaise image. C’est le bon bougre ! Dans le même registre, mais pour un public un peu plus âgé, il y a le « Jeu des cochons » où on doit lancer 2 figurines de cochons et selon la position dans laquelle elles sont retombées, un nombre de points est attribué. Ici encore, le cochon n’est qu’accessoire au jeu.

jeux-cochon

Pour les plus jeunes, il y a aussi les jeux commerciaux (autrement dit qui n’ont aucun but ludique) comme « Cuisto Dingo » où il faut faire avaler des burgers au cochon jusqu’à ce qu’il explose sa ceinture. Belle vision de la malbouffe. Mais après tout, le cochon mange bien n’importe quoi. Et il y a aussi pas mal de jeux utilisant le cochon par rapport à son image de « gros porc », comme le nazissime « Prout cochons ». Bref; le cochon, sous sa bonne bouille souriante est utilisé pour son image d’être sale et gros.

Mon cochon, ce héros !

Quand j’ai commencé mes recherches sur le sujet, je ne m’attendais pas à trouver autant de jeux de cochon avec le porc comme héros, car quelle image véhicule t-il quand il est au cœur de l’action ? Alors tout de suite, j’ai pensé à l’excellent Hogs of War, où le cochon fait figure d’élément parodique.

Les cochons de guerre (Hogs of War) sur PC et PS1

Rien qu’en regardant la jaquette, on peut jauger du genre d’humour gras dont le jeu va faire preuve. La jaquette du jeu est une parodie de l’affiche du film Full Metal Jacket de Stanley Kubrick, film sorti en 1987 et racontant une bataille de la guerre du Vietnam : Born to Kill se transforme en Born to Grill, les cartouches deviennent des tubes de Moutarde et sauce Barbecue. Et surtout, on découvre que les textes ont été écrits par les auteurs des Guignols de l’info (les anciens, pas les imposteurs actuels hein !) avec la participation de l’emblématique Yves Lecoq (putain, s’il était appelé Leporc, ça aurait été dantesque !!!!).

cochons-de-guerre

L’histoire (issue de la notice du jeu, à une époque où il y en avait encore pour accompagner le joueur):

« Celui qui contrôle les truffes contrôle l’univers. C’est aussi simple que ça. Les scientifiques porcins ont découvert une mine de truffes inexploitée dans l’archipel désert de Poritanie, au beau milieu de l’Océan Porcifique Sud. Toutes les Nations porcines rêvent de se l’approprier. Vous n’auriez plus à renifler partout à la recherche d’une poignée de truffes puisque les 25 régions de Poritanie en regorgent. Le seul moyen de s’assurer que personne ne mettra ses sabots crottés sur ces délicieuses truffes est de déclarer la GUERRE.

Entre les très britanniques Porc Force, les GI Porc de l’autre côté de l’océan, les Banzaï Porc et les Porc Korps, c’est une guerre mondiale inédite : vous vous battrez jusqu’à la dernière truffe.

Mais ne sombrons pas dans le lyrisme, mes braves cochons. Il y aura des massacres, ce sera une vraie boucherie. Votre mission sera d’apporter la victoire au pays de votre choix, de sauver votre couenne et de ne faire qu’une bouchée de vos ennemis. Avec la victoire viennent les lauriers de la gloire et vos braves verrats seront aussi heureux que des cochons dans la … Bref, pas la peine de vous faire un dessin… Avec de la chance, on sera tous rentrés à temps pour Noël. Alors, qu’est-ce que vous attendez ? En avant, marche !« 

Hogs of War est une sorte de Worms-like mais en 3D. C’est un jeu tactique au tour par tour où il faut dégommer un à un les cochons ennemis. C’est un petit jeu certes répétitif mais son humour décalé ravira les troupes !

S.W.I.N.E sur PC

S.W.I.N.E (Strategic Warfare In a Nifty Environment) est un jeu de STR confrontant une armée de porcs à une armée de lapins. Ici, pas de construction de bâtiment ou récolte de ressources. Un nombre de points de stratégie est donné lors de l’accomplissement de chaque mission, permettant d’acheter de nouvelles unités ou d’activer des capacités spéciales.

swine-rd-logo

Cochon bien gras VS. Lapin peroxydé

Scénario du jeu : « C’est le 3 août que l’Armée Nationale Porcine a franchi les frontières du paisible pays des lapins, Carotland, sans aucune sommation. Sous les ordres du sanguinaire Général SteelFang, ils ont mis à feu et à sang le pays pendant deux semaines, le laissant au bord de l’anéantissement.
La capitale lapine subit un siège terrible. L’avenir s’assombrit pour ces pauvres lapins pacifistes, cernés de toutes parts. Leur armée est 10 fois plus petite, et les villages sont vides. Une attaque frontale n’arrêterait pas l’ennemi. Les lapins devront utiliser des tactiques subtiles de guérilla, légères et rapides.

En utilisant les restes d’unités et les quelques équipements valides dans Swine, ils restructurent une petite, mais rapide armée, capable de tenir tête à l’ennemi, en s’attaquant à ses ressources et à ses renforts.« 

Depuis 2005, il est possible de jouer gratuitement au mode solo de S.W.I.N.E, malheureusement, les serveurs multijoueurs ne sont plus actifs.

Barn Yard Blast le cochon des ténèbres sur DS

Voilà un titre un peu mystérieux. Dans la partie anglaise du titre, tu as blast, qui est une explosion, et que dire de la partie en français : le cochon des ténèbres… J’sais pas, ça fait classe et ça attire l’œil. Ma foi, on a envie d’en savoir un peu plus sur ce p’tit cochon aux allures de Cow Boy. C’est d’ailleurs uniquement pour ça que j’avais acheté ce jeu en brocante, il y a eu le petit déclic qui fait que tu te dis que c’est le genre de jeu qui a pu passer inaperçu alors que c’est une pépite… ou alors une grosse bouse porcine bien puante.

barn

Si l’on regarde la jaquette arrière du jeu, on peut y lire : « Blastez-les tous ! Armé de son courage, de ses bonnes blagues et de ses machines à déchiqueter (bâtons de dynamite, fouet, pistolet, mitraillette, rouleaux de papier toilette…), Robert Belmart, le célèbre, l’unique cochon des ténèbres, taille sa route parmi des hordes de morts vivants, afin de libérer ses chers cochonnets odieusement détenus dans le Château de la souffrance intolérable…« 

La lecture de ce scénario me laisse pantoise ! Ça à l’air poussif. Reste à insérer la cartouche dans la DS pour vérifier par soi-même, et là, c’est le drame ! Barn Yard Blast est un jeu d’action comprenant 6 levels mais on sent que les développeurs, pour augmenter la durée de puanteur de leur merde, ont élevé le niveau de difficulté au plus haut. Bref, ne faites pas comme moi, passez votre chemin !

barn_y10

Des dialogues d’un humour à en tomber par terre !

Butagee de iin Janai? sur PS1

Ce jeu là, je l’ai trouvé un peu par hasard en lisant l’Anthologie Playstation vol.2. J’aurais jamais pensé que ce genre de jeu existait, mais si, les japonais l’ont fait ! Il s’agit d’une simulation de courses de cochons. Tu entraînes ton cochon, tu t’occupes bien de lui (tu le promènes, tu lui fais écouter de la musique, regarder la télé, faire les boutiques…), tu le nourris, et hop, ses stats s’améliorent pour participer et gagner des courses. Tout un programme !

butagee de iin janai

Ils sont vraiment fous ces japonais !

Babe et ses amis sur Game Boy Color et Babe sur PS2

Et oui, après le grand écran, Babe, le cochon berger débarque sur console. Dans le premier jeu, un puzzle game assez rudimentaire composé de 40 tableaux, Babe doit guider son troupeau au travers de différents paysages. Le second jeu est assez similaire. C’est lui aussi un puzzle game où on guide son troupeau. Le mouton avance quand on le lui ordonne en ligne droite, jusqu’à ce qu’il rencontre un obstacle où une flèche de changement de direction.

babe

N’est-il pas mignon tout plein ce petit cochon tout rose qui dirige d’un groin de fer son troupeau ? A part ça, le gameplay de ces 2 jeux reste très limité.

Le petit monde de Charlotte sur PC, PS2, GBA, DS

On est là encore dans une adaptation en jeu vidéo d’un film, du même nom. Le petit monde de Charlotte est l’histoire d’un petit cochon, Wilbur, si frêle que le fermier veut l’abattre à la naissance. Sa fille s’y oppose et s’occupe du petit cochon, si bien qu’il retrouve la forme et devient rapidement un bon gros cochon, potentiellement transformable en saucisses et jambons aux yeux du fermier. Les animaux de la ferme, et plus particulièrement Charlotte l’araignée aide leur ami à se cacher dans un premier temps puis à se sauver de ce funeste festin destin.

pechds0f

A noter que ce jeu est édité par Sega Europe…

Porky Pig’s Haunted Holiday sur SNES

Vous connaissez certainement Porky, le cochonnet froussard et bègue de la série d’animation Looney Tunes ! Porky s’endort sur une brochure de vacances et se met à rêver, puis cauchemarder de différents lieux de vacances effrayants. On est au commande du petit cochon dans un jeu de plateforme à défilement horizontal plutôt médiocre où il faut traverser les niveaux en évitant les embuches. Pour se défaire des ennemis, rien de tel qu’un petit coup de cul en leur sautant dessus. Pas très fun.

porky

Power Piggs of the Dark Age sur SNES

On a du lourd là ! Power Piggs of the Dark Age est un jeu de plateforme-action où vous incarnez un cochon devant sauver son village des griffes des méchants loups dans un univers médiéval. Ici, la figure de cochon est utilisée parodiquement. On peut casser des caisses en faisant un saut péteur. Les ennemis, les loups sont habillés de façon très… bizarre. Et la musique, n’en parlons pas, je pense que c’est le genre de jeu, si tu es assez maso pour le faire, tu coupes le son !

power pig

Bloody Roar sur Arcade et PS1

Ce jeu de combat, développé par Raizing en Arcade puis adapté sur Playstation par Hudson Soft, a la particularité de faire se battre des combattants capable de se transformer chacun en un animal. Ils sont aussi appelés zoanthropes. Parmi eux, on retrouve Mitsuko, une femme pouvant se transformer en sanglier. Sa fille, Uriko, sera enlevée par l’organisation Tylon dans le but se procéder à des expériences pour monter leur propre armée de Zoanthropes.

MITSUKO

Autant d’habitude, les femmes combattantes sont jolies et ont de belles formes (voir aussi mon dossier boobs dans le jeu vidéo), autant Mitsuko est laide et arbore une musculature à faire pâlir les adeptes des salles de sport. Sa transformation en sanglier lui va finalement comme un gant.

Butasan sur Arcade, Playstation Store

Butasan (Mr Cochon) est un jeu développé par NMK et publié par Jaleco en 1987 en arcade. Ce jeu d’action à la sauce Bomberman vous propulse aux commandes d’un petit cochon tout mignon qui doit récupérer et lancer des bombes à retardement sur ses petits copains pour en faire du cochon grillé.

butasan

Le jeu est également sortis sur consoles et ordinausaures Amstrad CPC, Commodore 64, Genesis, MSX, Sharp X68000, ZX Spectrum sous le nom Psycho Pigs U.X.B et édité par US Gold.

jaquette-psycho-pigs-uxb-amstrad-cpc-cover-avant-g

Beaucoup moins kawaï ce cochon !

Cochons de seconde zone

Tout le monde ne peut pas être le héros de l’histoire, il faut aussi des personnages secondaires, dans cette partie, nous essaierons alors de voir les cochons n’étant pas au premier plan des titres à suivre.

Hotline Miami sur PC, MAC-OS, Linux, Androïd, PS3, PS4, PS Vita

Hotline Miami est un jeu d’action 2D en vue de dessus où le héros doit tuer des gens en utilisant des capacités spéciales selon le masque porté (d’animaux en tout genre). Si le masque de girafe apporte une plus longue vision, celui de cochon permet d’avoir plus d’armes dans le niveau, histoire de faire une vraie boucherie… Oui, j’avoue, elle était trop facile celle la…

Hotline-Miami-Vita

Un jeu ultra violent et bien barré à la sauce old-school ! Miam !

Wonder Boy III : The Dragon’s Trap sur Master System

Dans le 3ème épisode de Wonder Boy, le héros cherche à retrouver sa forme humaine. Durant son voyage, il aura l’occasion de rencontrer à plusieurs reprises un cochon pirate qui se fume une clope dans l’église du village (pour donner un code de sauvegarde de 8km) ou dans les différents shops se trouvant dans le jeu.

wb3_shop

Ce cochon n’est pas en costard, pourtant, il a la classe je trouve ! Sans doute la rebelle attitude !

Earthworm Jim 2 sur MD, SNES, PS1, GBA, Saturn, PC

A peine la princesse sauvée dans le premier opus qu’elle est kidnappée par le vilain Psycrow. Jim, le ver de terre aux supers pouvoirs, part à son secours. Dans le premier niveau du jeu, le héros se trouve sur une planète désertique spécialisée dans la production de mandarines et dans l’élevage de cochons. Pour résoudre certaines énigmes, Jim va devoir transporter des cochons d’un point A à un point B pour les jeter sur ses ennemis et dégager le passage par exemple.

Earthworm Jim 22

C’est une vision plus ou moins utilitaire qu’on peut avoir d’un cochon autre que de le manger. Bien joué Jim !

Beyond Good and Evil sur PC, XBox, Gamecube, PS2, Playstation Network et XBox Live Arcade

Ce jeu est un cocktail de genres : de l’action, de l’aventure, de l’infiltration,… Jade, l’héroïne du jeu, est une jeune journaliste cherchant à dévoiler une terrible conspiration gouvernementale pour sauver la planète entière. Elle est aidée dans son périple par l’espion Double H et l’homme-cochon Pey’j.

Orpheline, Jade a été recueillie et élevée par Pey’j, qui fait office de figure paternelle. Ce cochon s’avère être très ingénieux et travaille souvent dans son atelier à réparer et créer de nouveaux objets, pas toujours très fonctionnels à l’image de ses Jet-boots…

beyond-good-evil-hd-xbox-360-1298992664-036

Pei’j, un esprit sain dans un porc sain

Un cochon pour monture

Dans plusieurs jeux nous pouvons nous servir de cochons comme de montures. Il y a par exemple dans l’excellentissime Tearaway. Et comme il est dit sur le site officiel du jeu : « Le cochon n’est peut-être pas une monture traditionnelle, mais il n’y a rien de tel pour arriver à bon porc !« . Et bien sûr, vous vous rappelez tous des courses endiablées à dos de sanglier couinant comme si on l’égorgeait dans le premier Crash Bandicoot. L’association WWF a même porté plainte si bien que Naughty Dog a remplacé le sanglier par un ours dans l’épisode 2 (non, c’est pas vrai, mais ça aurait pu^^)

 

Les bons copains

On ne va pas tout redétailler les cochons faisant partie d’un groupe, mais on peut toujours les citer, ça ne fait pas de mal :
– Pumba le phacochère, souvent présent dans les jeux estampillés Le Roi Lion. Bon ok, ce n’est pas un petit cochon rose, mais Pumba est le représentant ultime de la caste des phacochères, cousine des porcs ! Il a du style et du bagou ! Hakuna Matata !
– Peggy la cochone, dans Le Muppet Show sur Game Boy Color.
– Porcinet, le petit cochon rose timide et craintif mais adorable dans les nombreuses aventures de son ami Winnie l’ourson.

Cochon bonus

Dans Chuck Rock, les bonus qui rapportent 10000 points sont de grosses têtes de cochon avec une pomme en bouche.

chuck-rock-cochon

Il y en a sûrement d’autres dans le même genre.

Les gros méchants

Le méchant cochon a une sale réputation. Si son personnage n’est pas parodique, il est au contraire violent, il crie sa colère sans vergogne dans des grognements suffocants de terreur.

Piggsy, dans Manhunt sur PS2, XBox, PC, Playstation Network

Manhunt (qui veut dire chasse à l’homme en français) est un jeu d’action-infiltration ultra violent où des détenus condamnés à mort s’entretuent sous les caméra pour les besoin d’un réalisateur de snuff movies un peu dérangé du ciboulot. Cash, le héros au passé plus que douteux, ne compte pas se laisser trucider sans rien faire. Il aura l’occasion d’être confronté lors de sa dernière mission à Piggsy, un mec obèse arborant une tête de cochon. On ne sait pas trop si cette tête est le résultat d’une expérience de greffe ou si c’est simplement un masque, ce qui est le plus probable, mais ce qu’on sait, c’est que Piggsy est un gros taré. Il semble avoir de gros soucis d’élocution. Il est armé d’une tronçonneuse qu’il utilise pour tuer sans pitié tous ceux qui croisent son chemin.

Piggsy est LA star du show, il aurait déjà trucidé plusieurs héros comme Cash dans des saisons antérieures de ce snuff movie. Le réalisateur le garderait enchaîné dans le grenier de sa propriété en le nourrissant de chair humaine.

Manhunt_2011-09-09_20-29-06-92

Ce n’est pas un saucisson qui pend…

« Piggsy énervé, Piggsy bouffer tes couilles ». Rassurez-vous, il n’en n’aura pas l’occasion, la suite sous spoiler, on ne sait jamais…

Voulez vous en savoir plus ? Voir

Si je devais résumer Manhunt en une phrase, je dirais que c’est un jeu ultra-violent dans lequel on est poursuivi par un mec portant une tête de cochon sur la tête et armé d’une tronçonneuse. Je pense avoir bien résumé, non ?

Professeur PYG dans Batman : Arkham Knight sur PS4, XBox, PC &co

Le justicier masqué traque un tueur en série, qui massacre ses victimes, leur met un masque sur la tronche et les suspend dans la ville comme des décorations de Noël. Après avoir rassemblé suffisamment d’éléments, il devine qui est l’auteur du carnage : le professeur PYG !

pyg-batman

Pyg est un ancien patron de cirque bas de gamme, aussi connu sous le nom de Lazlo Valentin, qui à la suite d’un traumatisme inconnu, ou par un sens du spectacle poussé jusqu’à son paroxysme, est devenu un trafiquant de narcotiques qui profite de son commerce pour définir ce qu’est la beauté. Pyg est schizophrène et obsédé par le fait de rendre les gens parfaits, via une transformation faisant d’eux des Dollotron, véritables poupées vivantes victime de lavage de cerveau et désormais à ses ordres.

Pigma Dengar dans les jeux Star Fox

Pigma Dengar était un cochon membre légendaire de la toute première équipe Star Fox, avec à sa tête James McCloud, le père de Fox. Après l’exil du Docteur Andross (voir aussi mon dossier sur Les génies scientifiques : méchants VS. gentils) sur la planète Venom, l’équipe Star Fox est envoyée sur place pour enquêter sur une activité anormale émanant de la planète. Pigma, qui avait entre-temps rejoint le clan adverse, mène ses anciens coéquipiers droit dans un piège dont seul Peppy Hare parviendra à s’échapper.

Pigma-Dengar

Pigma Dengar est donc à l’origine de la mort de James McCloud. Ce cochon n’aime pas la rivalité, il n’aura de cesse de s’attaquer à son ancien coéquipier, Peppy, et de le narguer. En plus d’être un traître, c’est un être cupide puisqu’il n’hésitera pas à quitter sa nouvelle équipe pour rejoindre les Apparoïdes contre du cash.

Vix_FanArt_Games_StarFox_PigmaDengar

Le rêve de Pigma : se réincarner en tirelire !

Ganon sous l’une de ses formes bestiales dans les jeux The Legend of Zelda

Ganondorf est le Seigneur du Mal. C’est un homme intelligent, habile tacticien. Il excelle dans l’art de la tromperie et de la manipulation. Je vais éviter de détailler tout son CV, ce qui nous intéresse dans ce dossier, c’est son pouvoir de se transformer en Ganon sous la forme de cochon grâce à la Triforce.

zelda-nes

The Legend of Zelda – Nes

Le premier jeu dans lequel apparait Ganon sous forme de cochon est The Legend of Zelda sur Nes. Ganon est alors représenté par un cochon bleu habillé d’une cape rouge. Il n’est pas au casting de The Adventure of Link, on le voit toutefois apparaitre sur l’écran de Game Over. Ganondorf n’ayant un rôle prépondérant dans les jeux Zelda que sur consoles de salon, il ne fera que de brèves apparitions dans les opus sur consoles portables. Ainsi, dans Link’s Awakening, l’une des apparences du boss final ressemble à celle de Ganon, mais ce n’est pas lui.

return_of_ganon

écran Game Over de The Adventure of Link – Nes

Ganon sous sa forme porcine (voire sanglière) apparaîtra aussi dans A Link to the Past (SNES), Oracle of Ages/Seasons (GB Color), Ocarina of Time (N64), A link between worlds (3DS), Four Swords Adventures (Gamecube), Twilight Princess (Gamecube/Wii).

L’Alter Ganon est le boss précédant Ganondorf dans Wind Waker. Alter Ganon est une sorte de marionnette contrôlée par Ganondorf qui apparaît sous 3 formes distinctes : marionnette géante d’un sanglier, araignée et serpent.

ganon-cochon

Les cochons flics dans les Duke Nukem

Duke Nukem pourrait être qualifié lui-même de cochon vu sa vision machiste de la femme. Mais là n’est pas la question. Duke est confronté à d’envahissants aliens cherchant à envahir la planète et réduire les humains à l’esclavage.

Parmi les ennemis rencontrés par le grand blond, on retrouve les fameux cochons flics (Pig Cops, ou porcoflics en VF) qui sont des aliens transformés en phacochères humanoïdes afin de supprimer les opposants humains. Ces cochons flics sont armés de fusils à pompe et portent l’uniforme du LAPD, rebaptisé LARD pour l’occasion.

jeux de cochon

Il y a beaucoup d’éléments se rapportant aux cochons (dans tous les sens du terme) dans les Duke Nukem. Si on prend l’opus Time to Kill, sorti sur PS1, il y a un niveau nommé « Usine à cochons » et un autre « Le paradis des cochons ». Dans Duke Nukem Forever, un des trophée, « On fera pas mieux » vous demande pour l’obtenir de trouver toutes les améliorations d’ego, dont une s’effectue en trouvant un magasin cochon -_-‘

Petite anecdote amusante : George Broussard, le co-fondateur de 3D Realms, à l’origine des Duke Nukem, au sujet de la sortie du jeu Duke Nukem Forever, avait indiqué lors d’une interview en 2006 pour le site 1up : « je pense que le jeu sortira quand les cochons pourront voler ». Pour rappel, le développement de ce jeu avait commencé en 1997 (suite au succès de Duke Nukem 3D) et traînait en longueur. Le studio 3D Realms a été déclaré en faillite et a fermé ses portes en 2009. Le développement du jeu sera par la suite repris par le studio Gearbox Software. Duke Nukem Forever sortira finalement en 2011, après plus de dix années de développement semées d’embûches. George Broussard annonça cette sortira ironiquement sur son compte Twitter simplement en postant le dessin suivant.

George-Broussard-Cochons-Volants-Twitter

Les vilains cochons dans Tombi! 1 et 2

« Il existe au milieu de l’océan un continent qui n’apparaît sur aucune carte. Les habitants de ce continent, composé de ports au nord et d’îles au sud, vécurent en paix pendant très longtemps. Mais un jour, sept vilains cochons apparurent et transformèrent ce monde tranquille grâce à leurs pouvoirs magiques extraordinaires. Les fleurs se flétrirent et les oiseaux disparurent du ciel. Ils furent remplacés par d’étranges plantes et animaux que personne n’avait jamais vus. Des subordonnés des vilains cochons (appelés les cochons Koma) apparurent alors et commencèrent à jouer des tours odieux aux habitants terrifiés.

Tombi est un garçon plein de vie qui a grandi au royaume des vilains cochons. Ce n’est pas un héros, et il ne souhaite pas non plus renverser les cochons. Depuis tout petit, il grandit en toute liberté dans la Mère Nature. Après la mort de son grand-père, il a vécu une vie très monotone sur la terre, jouant ça et là tout en protégeant la tombe de son aïeul. Un jour, un cochon Koma déroba à Tombi un bracelet, souvenir de son grand-père. Tombi se lança à la poursuite du cochon et se retrouva bientôt sur le continent inconnu. » (extraits du prologue de la notice du jeu Tombi !)

tombi

Un jeu de plateforme bien sympa !

Mais qui sont ces vilains cochons ? On sait qu’il existe sept vilains cochons et qu’ils possèdent des pouvoirs magiques. Chacun est représenté par une couleur et est responsable d’une altération physique de l’île. Néanmoins, il existe une manière de les contrer avec des sacs d’enfermement. Mais les cochons sont au courant et ont caché ces sacs dans des zones protégées par de puissants sortilèges. Vous devrez donc trouver ces sacs et enfermer un à un les sept vilains cochons. Cela permettra de conjurer le mauvais sort porté sur l’ile.

Concernant les cochons Koma, ils pullulent dans les niveaux. Pour s’en débarrasser, il suffit de s’en saisir et de les balancer.

Dans Tombi 2, on prend les mêmes et on recommence !

Bebop de l’univers TMNT

Qui ne se rappelle pas de Bebop, un sanglier, toujours accompagné de son acolyte Rocksteady dans les comics/dessins animés/jeux vidéo/films TMNT? Pour re-citer Ivankaiser : « Crées pour le dessin animé de 1987, ces deux mutants d’une stupidité absolue sont les hommes de main de Shredder. Ils sont d’une rare nullité, c’est à se demander pourquoi Shredder s’encombre d’eux.« 

bebop-turtles-games

On voit apparaître Bebop dans les jeux vidéo suivants : Teenage Mutant Ninja Turtles (Nes), TMNT 2 : the arcade game (Nes), TMNT 3 : Manhattan Project (Nes), Turtles in Time (SNES), Fall of the Foot Clan (Game Boy).

Les cochons-sumo dans Dynamite Düx sur Arcade, Amiga, CPC, Atari ST, C64, ZX Spectrum, Master System

Dynamite Düx est un beat’em all initialement développé pour l’arcade par le studio AM2 de Sega sous la houlette du grand Yu Suzuki.

Le terrible Achacha vous a transformé en canard et a kidnappé votre amie Lucy. Parti à sa rescousse, vous affronterez les cochons-sumo, les chiens-hargneux, les crocodiles boxeurs et les chats à roulette. On est dans une ambiance cartoon à la Tex Avery.

DDUX--Dynamite Dux set 2 FD1094 3170096_Dec7 19_41_30

L’armée porcine dans Rocket Knight Adventures sur Megadrive

La princesse Sherry vient d’être enlevée par un gros porc, l’empereur Devligus Devotindos et son armée de porcidés. Dans ce jeu d’action signé Konami, le chevalier Sparkster, armé d’un glaive et équipé d’un jetpack, part à sa recherche. Mais c’est sans compter sur la trahison du chevalier noir Axel Gear.

jeux-de-cochon

Les cochons à dégommer dans Angry Birds

Je ne commenterai pas ce jeu, n’y ayant jamais joué !! Mais c’est un succès auprès des jeunes. Dans Angry Birds, il faut dégommer des cochons verts.

thumbs_cochons-verts

Les sangliers dans les Astérix

Oui, le sanglier est le plat préféré des Gaulois alors quand il en croise un, il n’a pas forcément envie de se laisser trucider sans rien dire. Le sanglier est un ennemi récurrent dans les jeux vidéo Astérix. C’est donc sans stupeur qu’on remarquera qu’un sanglier fait office de premier boss face à Astérix dans le jeu éponyme sur MS.

 

asterox

conclusion

L’image du cochon n’a pas fière allure dans les jeux vidéo. Souvent utilisé de façon parodique pour faire ressortir un trait de caractère, le cochon est perçu comme un être malsain (Piggsy), psychopathe (Pyg), cupide (Pigma Dengar), violent (Hotline Miami), froussard (Porky Pig) et bien d’autres choses encore…, bien loin de l’image toute policée du petit Babe.

Merci à Guryushika, Shining Force IV, OBowser, PsyleZ, Mad Mads, Onels4, Earnest Evans et Chô Aniki pour leur aide dans la recherche des titres composant ce dossier.

Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Nana de 31 ans n'ayant plus quitté l'univers des jeux vidéo depuis son 7ème anniversaire, avec la réception d'un pack gameboy avec Tetris et Kirby ! Plutôt attirée par l'univers Nintendo au départ, par la suite a succombé aux charmes de la PS1 avec son lot de RPG. Genres de prédilection : la plateforme et les jeux de rythmes

3 commentaires

  1. Ah, et les jeux de cochons sur Atari VCS 2600 ??
    « Pigs in Space » (avec les Muppets), et « Oink ! » (Activision), et « Miss Piggy’s Wedding » (prototype, jamais sorti), et « Pooyan » (Konami) (en arcade aussi).
    Etc…

  2. Shining Force IV le

    Un dossier non seulement excellent, mais en plus très original !
    Toutes mes félicitations. J’suis sûr qu’il y aura encore moyen de le compléter ceci dit…
    Après avoir vu les formes de Ganon dont ses formes cochons/humanoïdes,
    ça m’a fait beaucoup penser à d’autres ennemis croisés dans des JV, mais sans
    me souvenir exactement desquels…va falloir que je me creuse la tête pour retrouver 😉

    See you later 😉

Lâche un com' ou une insulte