Les jeux Dreamcast promotionnels (white disc et compagnie)

1

Qui n’est jamais tombé sur une version NOT FOR RESALE parmi d’autres jeux commerciaux au détour d’un magasin d’occaz ou sur un stand de brocante ? Si les joueurs n’en ont rien à carrer de cette mention à partir du moment où le jeu est jouable, une petite partie de collectionneurs recherchent ardemment ces vestiges promotionnels autrefois distribués à la presse vidéo-ludique ou aux magasins.

White Discs

Le terme White disc est employé tout simplement car une grande majorité des jeux promotionnels dreamcast étaient pressés sur un GD-rom blanc. Tous étaient présentés de la même manière : en haut du GD-rom le titre en bleu (sauf Dead or Alive 2 qui existe en 2 versions : titre bleu ou titre argenté), le nom de l’éditeur du jeu sous le titre, sur les côtés du GD-rom les différentes mentions d’échantillons dans les différentes langues (on y apprend soit que le jeu est identique à la version commerciale = pre-production, soit que le jeu n’a pas été entièrement testé et donc qu’il peut subsister des bugs = not fully tested ou alors si le jeu est en phase de beta).

La plupart de ces White disc étaient fournis aux journalistes ou en démonstration dans les magasins en loose, donc sans boitier spécifique. Toutefois, les jeux de l’éditeur Acclaim (Bust a Move 4, Dave Mirra Freestyle BMX, Dead or Alive 2, Ducati World, ECW Anarchy Rulz, ECW Hardcore Revolution, F355 Challenge, Fur Fighters, Jeremy McGrath Supercross 2000, South Park Rally, Spirit of Speed 1937, Tee off, Vanishing Point) étaient fournis avec jaquette et notice dans une petite boite noire.

white-disc-dreamcast-acclaim

Les jeux Acclaim version promo avaient une boite et une notice.

Retrouvez en spoiler la liste des White Label connus

Voulez vous en savoir plus ? Voir
Voilà ! Bien sûr, je ne garantis pas l’exhaustivité de cette liste car si on s’intéresse aux codes 950- inscrits sur les disques, on se rend compte qu’il y a des trous dans notre liste ^^. Si vous vous intéressez à la signification de ces codes, je vous invite à nous rejoindre sur le forum.

Certains de ces disques blancs se trouvent assez facilement pour quelques €, d’autres sont très rares, comme le white disc vidéo de Half Life, jeu dont la sortie sera finalement annulée sur dreamcast (le jeu était pourtant développé à plus de 95% mais l’annonce terrible de la fin de production de la dreamcast par Sega a fait fuir un grand nombre de développeurs) ou encore celui de Flintstones in Viva rock Vegas, lui aussi annulé sur dreamcast suite aux mauvaises évaluations de la presse (maniabilité à chier, décors vides, bugs de collision … bref, jeu fini à la pisse quoi !).

flintstones dreamcast

ah ouais… ça pique pour de la chiasse ! mais c’est rare !

D’autres white disc sont appréciés pour leur caractère spécial car associés à la promotion d’une marque pour un événement particulier. Il y a F1 World Grand Prix « Redbull Demo », Metropolis Street Racer Opel Challenge ou encore Sega Extreme Sports – Milka.

metropolis-street-racer-opel-edition-dreamcast-white-disc

MSR Opel challenge

Je n’ai pas trouvé d’infos sur le F1 World Grand Prix « Redbull Demo » à part la photo du white disc. Concernant le Metropolis Street Racer Opel Défi, c’est une version spéciale du jeu Metropolis Street Racer, alors en cours de développement. Ce white disc était jouable uniquement avec la nouvelle voiture de sport d’Opel, la Speedster. Si une autre voiture est proposée, la Vauxhall VX 220, c’est en réalité parce que c’est sous cette marque que l’Opel Speedster était vendu au Royaume-Uni. Il y a très peu de différence entre ces 2 véhicules.

Quant à Sega Extreme Sports – Milka, c’est une version spéciale du jeu Sega Extreme Sports, alors encore en développement, conçue pour un concours de la firme allemande spécialiste du chocolat. Des bornes de jeu étaient installées dans différents magasins. Il y avait un voyage à gagner et d’autres lots sponsorisés par la marque. Si vous regardez bien la galette de cette version Milka, on ne voit pas qu’il s’agit d’une version spéciale du premier coup d’œil, il faudra donc vérifier le code (ici 833- au lieu de 950-), c’est bon à savoir, des fois que… Sinon, petite anecdote par rapport au choix du jeu par Milka : la firme sponsorisait à l’époque le sauteur à ski allemand Martin Schmitt (champion olympique 2002 !). On peut aussi trouver quelques dreamcasts avec un autocollant Milka (sûrement pour les employés). Voilà, tout est dit !

sega-extreme-sport-dreamcast-milka-white-disc-label

Copies promotionnelles

Il existe un autre format pour les versions promotionnels autres que les white discs. Ces copies promotionnelles prennent une forme plus traditionnelle puisqu’on pourrait presque les confondre avec les versions commercialisées vu qu’elles sont en boîte avec notice standard. Mais si on prête un peu plus d’attention, il y a deux choses qui nous montrent que c’est une version promo : une étiquette blanche collée sur la jaquette avant où il est écrit « PROMOTIONNAL COPY – NOT FOR RESALE ».

dreamcast-street-fighter-3rd-strike-promotional-copy-not-for-resaleLa seconde information qui nous apprend que c’est une version promotionnelle se trouve sur le GD-rom avec les mentions « PROMOTIONAL COPY – NOT FOR RESALE » écrites sur l’anneau intérieur du disque. On note aussi une différence du numéro de brevet qui commence pour les jeux commerciaux par 820 (pour les jeux européens) alors que les jeux promotionnels ont un code commençant par la lettre P.

disque-promotionnel-dreamcast-not-for-resale

Retrouvez en spoiler la liste des jeux sortis en version copie promotionnelle

Voulez vous en savoir plus ? Voir

A cette liste, on peut également ajouter une version promotionnelle du jeu Shadow man, Acclaim ne fait décidément rien comme les autres, puisque ce jeu est dans une petite boîte noire (sur la jaquette, à la place du code barre, il y a la mention PROMO ONLY – NOT FOR RESALE) et avec notice, comme ses frères en white disc, mais il a la particularité d’avoir un GD-rom semblable à la version commerciale, sans la moindre inscription sur le disque, et avec un numéro de brevet identique à la version commerciale.

Il existe aussi un grand nombre de cd de démonstration sur dreamcast, mais là n’est pas le sujet, j’espère déjà vous avoir éclairé sur le sujet des versions promotionnelles des jeux dreamcast, vestiges d’un temps où les journalistes attendaient avec impatience la réception de leurs galettes pour pouvoir tester les nouveaux jeux.

Ce dossier se veut être évolutif et des corrections pourront être apportées avec votre aide 😉

Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Nana de 31 ans n'ayant plus quitté l'univers des jeux vidéo depuis son 7ème anniversaire, avec la réception d'un pack gameboy avec Tetris et Kirby ! Plutôt attirée par l'univers Nintendo au départ, par la suite a succombé aux charmes de la PS1 avec son lot de RPG. Genres de prédilection : la plateforme et les jeux de rythmes

Un commentaire

  1. Shining Force IV le

    Super dossier, fourni et intéressant, qui appelle à être complété comme tu le dis si bien. 😉

    Par contre, la Dream n’étant pas mon 1er support de prédilection, je ne vois pour le moment pas d’autres éléments à rajouter à ton dossier, il faudrait mener des recherches complémentaires auprès d’autres gros collectionneurs Sega.

    Je veux juste corriger un petit point, tu as tendance à dire que l’époque des journalistes qui attendent leur galette Not for resale semble révolue, eh bien pas tant que ça en fait (et même pas du tout !), car 15 ans après la Dream c’est une pratique des éditeurs qui existe encore dans le secteur des JV 😉

    A+

Lâche un com' ou une insulte