Comment obtenir un Amiibo collector !

3

La redoutable stratégie marketing de Nintendo a véritablement bien fonctionné. Après avoir mis en vente, vague après vague, un nombre de figurines interactives Amiibo peu élevé, la folie s’est emparée des collectionneurs puis des crevardmen flairant la bonne affaire, ce qui a déclenché une rapide razzia des stocks d’Amiibos disponibles, mettant en scène une certaine « rareté » de certains gugus.

C’est donc la bousculade virtuelle sur les sites internet de la fnac, amazon et cie à chaque mise en ligne de précommandes. On nous annonce pourtant un renforcement des stocks (plus de pièces pour chaque personnage) pour les nouvelles vagues, mais là encore, nous ne savons pas comment ce stock est géré car pas vu la bouille du Dr Mario ou de ses acolytes Bowser Jr et Olimar en ayant fait 5 grandes enseignes de la région. Bref, j’ai bien l’impression que Nintendo a plus d’un tour dans son sac pour gérer l’offre et la demande…

2015-07-29-13.37.40

Quelques amiibos encore introuvables au prix d’origine il y a encore quelques semaines…

Oui, Nintendo a le vent en poupe ! Ses amiibos se vendent comme des petits pains. Il s’en fou royalement si c’est un joueur lambda qui va utiliser l’amiibo pour débloquer quelque chose dans son jeu, un collectionneur qui va exposer son amiibo en vitrine ou un crevard qui va remettre en vente le bousin le double ou le triple sur leboncon.fr. L’important, c’est que le stock s’écoule vite ! Et hop, d’anciens « rares » sont remis en vente un peu partout, il y a du restock ! Hourra ! Tout le monde peut compléter sa collection et merde aux spéculateurs qui n’ont plus que les yeux pour pleurer…

Aux États-Unis, Nintendo a proposé des versions or de l’Amiibo Mario. Inutile de vous dire qu’on en a pas vu la queue d’un en France (c’est une exclu US Walmart), alors je vous propose aujourd’hui un petit tuto à la sauce GGS pour vous procurer un Amiibo ultra collector pour moins de 15€ !

mario-or

Ce que je vous propose, c’est de « recycler » un de vos anciens Amiibos, à savoir la sulfureuse Princess Peach, collection Super Smash Bros.

Pour « collectoriser » votre amiibo Peach, il vous faut tout d’abord un amiibo de la Princesse, non ouvert, c’est important ! Il vous faut aussi un cutter, indispensable, rose de préférence, et peut-être une boite de pansements…

2015-07-29-19.16.03On va délicatement découper le fond de la boite. Le but étant de pouvoir sortir tout le contenu sans (trop) l’endommager.

2015-07-29-19.16.59Le plus délicat à retirer, c’est le petit carton blanc où il y a écrit Amiibo, il se déchire assez facilement donc attention. Ensuite, il y a un petit livret à enlever et enfin, l’insert plastique où se tient l’amiibo de la Princesse Peach.

2015-07-29-19.19.14Il suffit maintenant de laisser la place de Peach à Pitch. Pour une manipulation plus aisée, notez que vous pouvez ouvrir le blister de la brioche sur le dessus afin de faire sortir l’air, à moins que votre collectionnite vous interdise le déblistage, sauf que deux digressions valent mieux qu’une.

2015-07-29-19.19.55Voilà, le plus dur est fait, il n’y a plus qu’à enfourner le plastoque dans la boite, de remettre les documentations à leur place, la petite cartonnette Amiibo et le tour est joué !

2015-07-29-19.24.17

Qu’elle est belle Pitch à côté de ces autres princesses !

2015-07-29-18.58.29

Sachant qu’un amiibo Peach coûte normalement 12,90€, même en rajoutant un paquet entier de Pitch, on est en dessous des 15€ !!!

 

Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Nana de 31 ans n'ayant plus quitté l'univers des jeux vidéo depuis son 7ème anniversaire, avec la réception d'un pack gameboy avec Tetris et Kirby ! Plutôt attirée par l'univers Nintendo au départ, par la suite a succombé aux charmes de la PS1 avec son lot de RPG. Genres de prédilection : la plateforme et les jeux de rythmes

3 commentaires

  1. Après franchement tu aurais retiré la puce NFC de l’amiibo peach pour la mettre en mode fève dans la brioche je t’aurai respecté ! là tu peux pas joué avec ta pitch, dommage !

Lâche un com' ou une insulte