Le Zapper Nes

7

Le zapper, ce pistolet mythique de la Nes, a bercé l’enfance de la plupart d’entre nous, couplé au cultissime jeu Duck Hunt. La version pour Famicom sortie en 1984 était une représentation plutôt réaliste d’un revolver à 6 coups. La version pour Nes sortie en 1985 est quant à elle très différente de la version japonaise…

zapper-famicom

Le Famicom Light Gun avec le jeu Duck Hunt

* Dans ce dossier, nous ne parlerons que du zapper dans sa configuration US/Pal, pour éviter les ambiguïtés avec la version Jap, différente à bien des égards.

Le Zapper, un jouet

Notre Zapper Nes doit son aspect de pistolet laser aux Américains, très friands de Science-Fiction. Ce design futuriste était surement plus vendeur sur les terres d’Oncle Sam que la vulgaire reproduction d’un revolver. Faut dire que chez les Ricains, des armes réelles, il y en a à la pelle !

NES_Zapper_gris

Lors de sa sortie en 1985, le zapper reprenait le code couleur de la Nes, à savoir différents tons de gris. Une seconde version présentant le zapper habillé d’orange verra le jour en 1989, suite à la mise en application d’une nouvelle loi fédérale américaine interdisant aux jouets de ressembler à une arme réelle. Oui, vous avez bien lu ! Notre zapper gris ressemblait trop à une vraie arme !

Voulez vous en savoir plus ? Voir

zapper-orange

Packaging

Le zapper a été vendu dès la sortie de la nes dans le pack Deluxe Set avec ROB, le super robot de la mort qui tue les mouches, dans sa version grise (le pack avec zapper orange n’existe pas), puis dans le pack Action Set (existe avec les deux coloris de zapper, le pack avec le gris étant bien entendu beaucoup moins courant que celui avec le orange puisque non sorti en Europe) et enfin seul (existe avec les deux coloris).

Il est à noter qu’il existe un blister non officiel regroupant un zapper orange et une cartouche de jeux Super Mario Bros/Duck Hunt suite à un reconditionnement pratiqué par un magasin espagnol.

Comme pour les jeux et le matos nes, le zapper est sorti en différentes versions en France selon le distributeur : Gris ASD, Gris Bandai, Orange Bandai.

zapper-nes

Fonctionnement

Le zapper fonctionne grâce à la technologie opto-électronique. Il est donc le digne héritier de plusieurs années de recherche et de fabrication de jouets Nintendo comme les pistolets Kôsenju qui ont fait leur apparition au début des années 1970. Il faut tout de même savoir que les premiers jeux de tirs au pigeon ont vu le jour dans les années 30 (comme le Seeburg Ray-O-Lite en 1936).

Voulez vous en savoir plus ? Voir

Pour vous expliquer le fonctionnement du zapper, je vais simplifier car de 1, je ne suis pas Einstein, et de 2, vous non plus, héhé. Le zapper est équipé d’une photodiode qui détecte s’il y a ou non de la lumière. Dès qu’on actionne la gâchette du pistolet, un flash se produit à l’écran, du moins, c’est ce que notre œil détecte à vitesse normale. Pourtant, si on décortique ce qu’il se passe image par image, nous découvrons d’autres choses.

Prenons exemple avec le jeu Hogan’s Alley. Avant de tirer avec votre zapper, voici votre écran (les lettres A, B et C ainsi que le viseur ont été ajoutés afin de faciliter la compréhension). Il y a 3 personnages : 2 gansters en A et en C et 1 bonne mère de famille en B. Admettons que vous visiez le gangster présent en C. Je vous rappelle que le viseur a été ajouté sur l’image pour la compréhension, la Nintendo est incapable d’afficher directement l’endroit où vous visez. Mais alors, comment la console sait où vous avez visé ?

hogans-alley-zapper-viseur

Dès que vous pressez la gâchette de votre zapper, une suite d’images va apparaître très furtivement (de l’ordre de quelques millisecondes), de sorte que vous ne constaterez qu’un flash ou un clignotement de l’écran à l’œil nu. Il y a tout d’abord un écran noir, puis une succession d’écrans noirs avec à chaque fois un rectangle blanc matérialisant chaque cible.

écran-noir

Image 1 : écran tout noir

L’écran est tout noir afin d’accentuer les changements d’intensité lumineuse. Puis vont apparaître un à un les rectangles représentant les différentes cibles.

zapper-image-1-viseur

Image 2 : rectangle blanc pour cible A

zapper-image-2-viseur

Image 3 : rectangle blanc pour cible B

Sur les images 2 et 3, la photodiode de notre zapper ne captera pas la lumière de l’écran vu que nous visons la cible C qui pour le moment se situe dans la partie noire de l’écran. Aucun signal n’est envoyé par le zapper pour le moment.

zapper-image-3-viseur

Image 4 : rectangle blanc pour cible C

Sur l’image 4, par contre, la photodiode captera la lumière du rectangle blanc affiché à l’écran puisque vous le ciblez, un signal électrique sera envoyé à la console par le biais du câble du zapper. La Nintendo sera donc capable de déterminer que c’est la cible C que vous visiez en calculant combien de temps s’est écoulé entre le premier écran noir (image 1) et la réception du signal électrique du zapper (image 4).

Notre vue est incapable de percevoir tous ces changements d’écrans à cause de la persistance rétinienne de nos yeux. Ça va beaucoup trop vite ! On se fait berner ! On pourra toutefois percevoir quelques rectangles blancs si on est attentif. Ce système possède des limites au niveau de la précision et évidemment au niveau de la quantité de cibles à afficher simultanément.

Pour utiliser de façon optimale le zapper, il faut utiliser un écran de télévision cathodique avec une fréquence de 50 ou 60 Hz. Malheureusement, le zapper ne fonctionne pas avec les générations de télé à écran LCD, LED ou plasma. Ces écrans embarquent une tonne d’électronique et de traitement d’image, il en découle un temps de réponse notable entre le moment où on leur demande d’afficher quelque chose et où il s’affiche réellement à l’écran, l’imput lag. Le mode d’affichage de ces écrans est aussi très différent de celui des écrans à tube cathodique, ce n’est plus un balayage ligne par ligne mais une sorte de fondu entre chaque image.

Tous les jeux utilisant le zapper

Nous allons commencer par répertorier les jeux utilisant essentiellement le zapper comme contrôleur de jeu :

3 IN 1 SUPERGUN

Région :  Cartouche non licenciée, Asia

Cette cartouche non officielle propose 3 jeux jouables avec le zapper de la Nintendo. Dans Clown, il faut tirer dans les bouteilles lancées par le clown. Dans Shooter, il faut viser tous les méchants sans toucher les gentilles madames et dans Snake Charmer, il faut tirer sur les serpents qui sortent des paniers. Rien de bien transcendant donc !

3in1

BABY BOOMER

Région : jeu non licencié, Color Dreams (US)

Le jeu se joue au zapper ou à la manette. Il y a également un mode 2 joueurs. Le but du jeu est de tirer sur tout ce qui pourrait empêcher le bébé héros du jeu de retrouver sa maman. Il faut donc dézinguer les ennemis potentiels (les chats, les oiseaux…), les obstacles, faire tomber les bouteilles de lait posées sur les nuages pour nourrir bébé mais aussi tirer sur certaines cibles pour permettre d’agir sur l’environnement (comme shooter un nuage pour qu’il se transforme en pont de glace au dessus d’un trou, rien que ça !). Il y a 9 niveaux, mais on s’en fout un peu, car comme tous les jeux Color Dreams, Baby Boomer est une véritable daube !

baby-boomer-nes-zapper

BARKER BILL’S TRICK SHOOTING

Région : US et Pal B (exclusivité Espagne -ESP et Suède -SCN)

C’est une compilation de 4 mini-jeux basés sur la précision et la spontanéité. C’est du made in Nintendo, on retrouve d’ailleurs quelques clins d’œil à d’autres jeux Big N.

Dans Balloon Saloon, il vous faudra éclater tous les ballons avant qu’ils n’atteignent le haut de l’écran sous peine de perdre une vie. On retrouvera notre cher ami le chien de Duck Hunt qui sera toujours là pour vous narguer quand vous laissez filer un ballon et vous rire au nez lorsque vous êtes Game Over.

Dans Flying Saucers, Barker Bill (quelques traits de similitude avec Mario) et sa bunny girl Tricksie lancent des assiettes qu’il vous faut shooter en l’air.Il faut faire attention de ne pas tirer sur les oiseaux. On peut tirer sur des bonus, les diamants, qui rapportent une vie. Si vous loupez une assiette, Monsieur Bill n’est pas très content et vous le fait bien comprendre. Ouh là la ! Si vous êtes une fine gâchette, vous arriverez à péter deux assiettes d’un coup et obtiendrez plus de points.

Dans Window Pains, il faut tirer dans les objets qui dégringolent, mais attention, on ne peut les toucher que si les fenêtres sont ouvertes.

Fun Follies combine les 3 mini-jeux précédant.

bzrkerbill

CHILLER

Région : jeu non licencié, US et Australie

Chiller est à la base un jeu sorti en arcade. Il est jouable à la manette ou au zapper. Je trouve la jaquette du jeu splendide, le jeu, bizarrement beaucoup moins… En effet, dans la version arcade (c’est la première que j’ai mattée sur youtube) vous incarnez un tortionnaire sans scrupule, mutilant et assassinant froidement des victimes sans défense. Dans la salle de torture, par exemple, on peut tirer sur la guillotine pour actionner la lame et trancher la tête d’un prisonnier. On peut aussi s’acharner sur les membres d’un mec enchaîné. On voit la chair voltiger…Pour convaincre la veuve et l’orphelin (et pourquoi pas aussi Familles de France mais version Us et Aus), la version nes a été légèrement censurée : la femme nue dans le cimetière a été habillée, des membres décharnés ne sont plus exposés au sol et d’autres petits ajustements. Concernant le scénario, non, vous n’êtes pas un tueur sans pitié ! Vous n’avez pas le choix ! Si vous ne le faites pas, le mal va faire revenir tous les morts de la ville à la vie et ça va être le gros bordel… Bref, de la belle merde !

Le jeu a fait un bide en arcade aux US car aucun propriétaire de salle d’arcade ne voulait acheter un jeu aussi violent. Bizarrement, le jeu a fait un carton dans les pays du Tiers-monde…

Sans-titre-1

DUCK HUNT

Région : US/Pal/Jap

Qui ne connaît pas Duck Hunt, le premier jeu à utiliser le zapper… Sale cabot !

duck-hunt-zapper

Voulez vous en savoir plus ? Voir

FREEDOM FORCE

Région : US

Dans ce jeu développé par Sunsoft (il existe aussi en arcade), il vous faut neutraliser des terroristes sans tuer d’otages (enfin, c’est vite dit, on vous autorise à en buter 5 par erreur, par contre le 6ème, outch !). Il est jouable à 2, mais chacun son tour, donc bof. Le jeu défile vers la droite ou vers la gauche. Les ennemis (qui portent un bas sur la tête, ou peut être même un sac en toile de jute, enfin on s’en fout en fait) et les otages se mettent régulièrement à découvert dans les encadrements de portes ou de fenêtres ou sortent de derrière des arbres. Il n’y a que 5 niveaux (d’un aéroport et ses environs aux quartiers ghettos) mais lorsqu’ils sont bouclés, le jeu recommence en mode plus difficile. Tous les deux niveaux, il y a un intermède où il faut tirer sur des lettres pour trouver le mot de passe, un peu comme dans un jeu de pendu. Bien sûr, moins vous faites d’erreurs, plus gros sera votre bonus.Vous avez une barre de vie, qui descendra rapidement si vous n’éliminez pas rapidement les terroristes (équipés de flingues, mais aussi de lance-roquettes par la suite). Il y a également une barre de munitions. Bref, ça change des canards !

freedom-force-nes-zapper

GOTCHA ! THE SPORT !

Région : US

Jeu sorti en 1987 et inspiré du film Gotcha ! (où un étudiant américain, passionné par un jeu de tir, devient un agent de la CIA). C’est une sorte de jeu de capture de drapeau : vous devez parcourir le niveau pour aller capturer le drapeau dans le camp des adversaires et le ramener dans le votre sans vous faire tuer, être à court de munition ou dépasser le temps imparti. La particularité de ce jeu est qu’il se joue au zapper ET à la manette en même temps : le pistolet pour tirer, le pad pour faire déplacer l’écran sur la gauche ou sur la droite. Il y a 3 niveaux qui tournent en boucle.

gotcha-nes-zapper

GUMSHOE

Région : US et Pal

Stevenson est un ancien agent du FBI reconvertit en détective. Votre fille vient d’être enlevée et pour la récupérer, il vous faudra livrer 5 diamants aux kidnappeurs, à récupérer au travers de 4 niveaux. Gumshoe est un jeu assez original : Stevenson court automatiquement vers la droite alors que l’écran défile, vous l’aidez grâce au zapper en détruisant les obstacles mobiles ou en lui tirant dessus pour le faire sauter. Gumshoe est un jeu assez difficile du fait de l’imprécision du zapper.

gumshoe-nes-zapper

HOGAN’S ALLEY

Région : US/Pal/Jap

Hogan’s Alley est un jeu d’entraînement au tir. Vous êtes un policier dans un stand de tir, vous devez viser les gansters et bien entendu éviter vos collègues et les civils. Il y a 3 modes de jeu : un entraînement en statique avec 3 panneaux se retournant en même temps, un entraînement en situation avec des panneaux apparaissant dans un décor et un jeu de jongle avec des canettes de soda périmés.

hogans-alleyMECHANIZED ATTACK

Région : US

Jeu de tir jouable à la manette ou au zapper. C’est l’adaptation d’un jeu sorti sur borne d’arcade. Le héros part à l’assaut d’une île tropicale, refuge d’une armée de cyborgs.

Voulez vous en savoir plus ? Voir

mechanised-nes

OPERATION WOLF

Région : US/Pal/Jap

Jeu de tir compatible zapper ou jouable à la manette. Si vous n’avez pas relevé la nuance, je vais vous le dire cash : Operation Wolf est tout simplement injouable au zapper. La version Nes est en plus bâclée techniquement, avec des graphismes faisant pale figure devant ceux de la Master System et de l’Amstrad CPC.

operation-wolf-nes

SHOOTING RANGE

Région : US

Rien que de voir la jaquette du jeu, je m’attends au pire et effectivement, ça ne vole pas très haut les coquelicots ! Le jeu se déroulant sur 3 niveaux  (désert indien, maison hantée, paysage lunaire) dans lesquels vous devez tirer sur un certain nombre des cibles mouvantes. Il y a également un niveau bonus se déroulant dans un saloon.

Un autre mode de jeu plus party game vous permet de jouer à 4 alternativement dans un jeu de scoring style fête foraine.

Bref, le jeu aurait plutôt dû s’appeler Shooting Strange ! Un jeu pour gamins, ils aiment la malbouffe, ils aimeront cette merde !

shooting-range-nes-zapper

TO THE EARTH

Région : US/Pal

To the earth vous propulse en 2050 dans un shoot spatial bien hard ! Oui, ça va vite, vaisseaux ennemis modélisés en petits sprites, imprécision du zapper,  vos réflexes (et votre santé mentale) seront mis à rude épreuve !

to-the-earth-nes-zapper

WILD GUNMAN

Région : US/Pal/Jap

Jeu de tir proposant des duels dans l’univers du Far-West. Il y a 3 modes de jeu : dans le premier, il faut dégainer avant le bandit. Lorsque ce dernier crie « Fire », il sort le pistolet et tire. Pour remporter le duel, vous devez tirer avec un meilleur temps de réaction que lui. Dans le game B, vous affrontez deux bandits à la fois. Les règles sont identiques au game A, sauf que parfois, un seul bandit peut crier « Fire » et donc dans ce cas il ne faudra pas abattre l’autre bandit tout de suite. Il suffit de jeter un coup d’œil sur le temps de réaction affiché au dessus de chaque personnage pour savoir lequel est le plus rapide. Le game C nous fait quitter le désert pour nous amener aux portes d’un saloon pas très bien fréquenté. Les bandits apparaissent les uns après les autres aux fenêtres et à la porte de l’édifice, le but étant bien sûr toujours d’être plus rapide qu’eux pour tirer.

Le jeu aura de l’intérêt uniquement si vous la jouez réglo, c’est-à-dire en mettant le pistolet dans votre poche ou en bandoulière (d’ailleurs, nintendo aurait pu penser à sortir un accessoire pour cela !) et de ne pas le tenir en main, à la manière d’un vrai duel de cow-boy (valable pour les 2 premiers modes de jeu)!

Vous pouvez quasiment jouer les yeux bandés tellement la zone de tir pour toucher le bandit est grande (tout l’écran dans le game A tout de même). Même pas besoin de viser, un tir approximatif suffit ! Surtout que la cible est fixe !

Voulez vous en savoir plus ? Voir

wild-gunman-nes

Les jeux utilisant le zapper momentanément comme contrôleur de jeu :

ADVENTURES OF BAYOU BILLY

Région : US/Pal/Jap (titre japonais : Mad City)

Jeu d’action se déroulant en 10 niveaux alternant entre action façon beat them all avec gros coups de latte dans la tête, tir et course poursuite en jeep, dans lesquels le héros tente de libérer sa petite amie Annabelle qui a été kidnappée par un méchant monsieur.

Les phases de tir sont jouables au zapper ou à la manette, et il faut buter les ennemis avant qu’ils ne vous tirent dessus.

Les versions occidentales du jeu sont réputées très difficile. En effet, la difficulté a été relevée par rapport à la version japonaise : les ennemis sont plus rapides et disposent d’une vie 3x supérieur par exemple.

On note que le personnage principal a des traits se rapprochant de ceux du héros des films Crocodile Dundee.

adventures-of-bayou-billy-nes

LASER INVASION

Région : US/Jap (titre japonais : Gun Sight)

Jeu se déroulant en différentes phases, entièrement jouable à la manette, et en partie avec le zapper et même le Laser Scope, accessoire de Konami, développeur du jeu. La première phase est aérienne, on est aux commandes d’un hélicoptère de combat. On doit infiltrer la base ennemie. Vient ensuite la phase de shoot au sol, assez basique, puis une dernière phase d’exploration à la recherche de munitions, rations de survie ou autres matériels.

laser-invasion-nesTHE LONE RANGERS

Région : US

Jeu basé sur la série TV américaine du même nom. Le jeu propose une partie aventure, avec déplacement à la manette afin d’explorer les villes et leurs environs à la recherche d’objets ou d’informations et une partie action, jouable au zapper ou à la manette où bien entendu, il faut tuer les ennemis apparaissant dans les couloirs.

the-lone-ranger-nes

TRACK & FIELD 2

Région : US/Pal/Jap (titre japonais : Konami Sports in Seoul)

15 épreuves au programme : lancer de marteau, taekwondo, barre fixe, bras de fer, escrime, natation, plongeon, deltaplane, canoë, triple saut, saut à la perche, tir à l’arc, course d’obstacles, tir aux pigeons d’argile, entraînement au pistolet. Seule cette dernière épreuve, simulant un entraînement du FBI, est jouable au zapper (ou à la manette). (Et non, on ne peut pas utiliser le pistolet pour le tir aux pigeons!)

Les épreuves de vitesse ne sont généralement pas appréciées de nos doigts, on se demande bien pourquoi…

track-&-field-II-nes

Pop Culture

Le zapper a marqué toute une génération. Il n’est donc pas anormal de retrouver cet objet dans d’autres œuvres culturelles :

Captain N: The Game Master

C’est un dessin animé américain/canadien composé de 34 épisodes de 22 minutes. Il a été diffusé originalement entre 1989 et 1991 sur la chaine NBC. En France, on a pu apercevoir la série en 1990 sur Canal + et en 1992 sur TF1 dans le Club Dorothée.

captain-n-zapper

Kevin Keene, un ado jouant à sa Nes, est aspiré dans sa console avec son chien. Ils se retrouvent dans le monde caché de Videoland, en péril car Mother Brain cherche à obtenir le pouvoir. Kevin est l’élu qui pourra sauver ce royaume. Armé de son pistolet zapper et de sa ceinture Nes (la boucle de ceinture n’est autre qu’une manette Nintendo), Kevin sera aidé dans son périple par d’autres personnages Made in Nintendo comme Megaman, Simon Belmont (Castlevania) ou Pit (Kid Icarus).

Il y a également eu un comics, apparu avant le dessin animé, et beaucoup plus riche scénaristiquement, mettant en scène encore plus de personnages de Nintendo : Samus Aran par exemple.

WarioWare : Smooth Moves

Dans ce jeu Wii, on retrouve le zapper entre de bonnes mains puisque c’est ROB qui fait mumuse avec le pistolet. ROB est le boss final de la catégorie 9 Volts et 18 Volts. Il faut le vaincre avec l’Arwing de Fox McCloud de la série Star Fox.

warioware-smooth-moves-rob-zapper

Splatoon

Petit moment nostalgique dans ce jeu Wii U de Nintendo qui propose entre autres rouleaux ou pinceaux de s’équiper du célèbre zapper de la Nes sous le nom de N-Zap 85 (gris) et N-Zap 89 (orange).

Splatoon-NES-Zapper

Conclusion

La technologie du zapper est certes devenue obsolète aujourd’hui, tant que nos écrans cathodiques survivront, nous pourrons continuer à jouer avec Duck Hunt et les autres jeux compatibles. Certes, ce ne sont peut être pas des jeux oufissimes, mais certains resteront à jamais indémodables.

La technologie a évolué. La Wii avec ses multiples capteurs a révolutionné le truc. Et demain, comment jouerons-nous aux jeux de tir ?

Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Nana de 31 ans n'ayant plus quitté l'univers des jeux vidéo depuis son 7ème anniversaire, avec la réception d'un pack gameboy avec Tetris et Kirby ! Plutôt attirée par l'univers Nintendo au départ, par la suite a succombé aux charmes de la PS1 avec son lot de RPG. Genres de prédilection : la plateforme et les jeux de rythmes

7 commentaires

  1. Sympa cet article, bien expliqué le fonctionnement du Zapper. Aahhh et Duck Hunt, que de souvenirs.
    Un article a ne pas zapper 🙂

    Ps : Laser Invasion a un quelconque rapport avec les allemands ? Car les S ressemblent à la typo des SS allemands.

  2. Pingback: Zapper NES gris - Nintendo Museum

Lâche un com' ou une insulte