Gitaroo man Lives – PSP

0

Les jeux de rythme sur console ne sont pas légion sur notre territoire. Il faut avouer que ça reste un jeu de niche chez nous, européens. Par contre, au Japon, c’est un genre très apprécié. Alors quand un jeu passe la frontière, les fans du genre sautent dessus.

Aujourd’hui, je vais vous parler de Gitaroo Man Lives, sorti sur PSP en 2006. Malheureusement, ce n’est qu’un simple portage de Gitaroo Man, sortit 5 ans plus tôt sur PS2. Pas de bol pour moi, je m’étais déjà englouti ce dernier il y a quelques mois et les nouveautés se comptent sur le doigt d’une main (un mode duo qui vient compléter le mode multijoueur… et qui donc, ne concerne pas grand monde)… Je me suis tout de même laissée tenter par une nouvelle partie sur PSP afin de redécouvrir ce jeu que j’avais bien apprécié sur la grande soeur PS2. Pour savoir quelle version préférer, c’est sur GGS que ça se passe.

Qui est Gitaroo Man ?

U-1, le héros du jeu, est un looser de première. Amoureux de la belle Pico, il n’en manque pas une de passer pour la risée de ses camarades dès qu’il croise son regard. Un jour, son chien, Puma, lui révèle qu’il est le dernier de la lignée légendaire des Gitaroo Man et qu’il doit sauver sa planète à l’aide de sa guitare électrique ! … Pas si facile d’être un guitar hero quand tu es un froussard… Heureusement, avec son Gitaroo en main, U-1 est transcendé !

U-1_Gitaroo_Man

Gitaroo Man Lives propose 10 niveaux durant lesquels U-1 affronte d’autres musiciens, larbins des Gravillians, famille qui tente de récupérer la dernière guitare magique en possession d’U-1 afin de conquérir le monde (oui, rien que ça ! De toutes façons, vous aurez bien compris qu’un jeu de rythme ne peut sereinement proposer un scénario qui tient la route, c’est tout bonnement impossible, à l’image de Parappa the rapper où vous devez sauver votre planète d’une invasion de spaghettis !)

Gameplay

Un gameplay intéressant
Les musiques sont décomposées en différentes phases auxquelles correspond un gameplay dédié. Quand vous débutez un niveau, votre barre d’énergie n’est remplie qu’au tiers. Vous pourrez augmenter votre niveau d’énergie grâce aux phases de CHARGE. Pour cela, il suffit de suivre au mieux les manœuvres demandées à l’écran : orienter le stick gauche du côté de la ligne qui part du centre de l’écran (pour l’aspect chorégraphique) et appuyer sur la touche « rond » en rythme (pour la gratte de la guitare).

gitaroo-man-lives-psp

Gameplay correspondant aux phases de Charge, Attaque et Finale

La phase BATTLE se décompose en 2 parties : l’ATTAQUE et la DÉFENSE. En attaque, c’est le même gameplay que pour la charge, sauf qu’au lieu d’augmenter votre barre d’énergie, mieux vous jouez, plus vous causez de dégâts à votre adversaire ! En cas d’erreur, vous subissez des dégâts donc attention aux couacs, ils sont dévastateurs ! En défense, le gameplay est très différent puisqu’il faut appuyer sur les touches « rond », « carré », « triangle » et « croix » quand ces symboles atteignent le centre de l’écran. Effectuer ces enchaînements en rythme et sans erreur vous permettra d’éviter les attaques de l’adversaire. Bien entendu, en cas de faute(s), vous subirez des dégâts et perdrez donc de l’énergie !

Quand votre adversaire est affaibli, vous passez en phase finale où le premier qui n’a plus de force perd la partie.

Une difficulté accrue
En jouant à Gitaroo Man, il ne faut pas s’attendre à faire de longs solo à la Guitar Hero, on se rapproche plutôt d’un véritable combat (tiens, le scénario n’est peut être pas si à la ramasse que ça!) à coups de riffs puissants, où l’on lutte pour parvenir à la fin de la musique, particulièrement dans les phases de DÉFENSE où les enchaînements demandés sont parfois à la limite du réalisable (en tout cas pour nous, européens, les japonais ont des mains plus fines et je pense qu’ils ont une meilleure dextérité et vitesse d’exécution).

gitaroo-man-defense

En pleine phase de Défense… Chaud devant !

De plus, la difficulté des niveaux n’est pas du tout progressive. On s’arrache les cheveux dès le niveau 4 où on se retrouve véritablement dans de la survie, avec aucune phase de charge alors que le niveau 6 est beaucoup plus facile !

C’est vraiment rageant d’atteindre la phase finale d’une musique et d’avoir son téléphone qui sonne au même moment… héhé… YOU LOSE !

Le côté scoring
Quand vous grattez votre Gitaroo, il y a 4 paliers (super, bien, ok et raté) qui vous permettent d’avoir plus ou moins de points selon la justesse dont vous faites preuve. A la fin de la musique, un tableau récapitule le % de notes dans chaque palier et vous donne une note allant de S pour les meilleurs à C pour les moins bons. Atteindre un score de A ou S permet de débloquer des images supplémentaires pour votre collection, une bonne idée pour les adeptes de collectionnite aïgue !

Technique

Côté graphisme, on retrouve les dessins de l’artiste japonais 326 (de son vrai nom Mitsuru Nakamura) qui nous a livré un univers riche en couleurs et a accompagné chaque niveau d’une maxime guidant le héros vers des jours meilleurs. Le design est très orienté cartoon et le décor est assez simpliste.

gitaroo-man-lives-326

A la fin de chaque séquence de jeu, 326 nous propose une petite maxime…

Côté musical, les développeurs se sont attachés les services du groupe japonais COIL (Sadayoshi Okamoto, Yosuke Sato) qui a composé et enregistré toutes les musiques du jeu. On retrouve différents univers musicaux : reggae, rock, hip-hop, techno, métal symphonique, latino… c’est vraiment très rythmé, sauf la version acoustique de « The Legendary Theme ».

Conclusion

La meilleure version (PS2 ou PSP)?

J’ai été un peu mauvaise langue en préambule du test en disant qu’il n’y avait qu’une nouveauté (l’ajout du mode duo qui vient compléter le mode multijoueur proposant jusqu’à maintenant uniquement la confrontation, d’ailleurs, ce mode propose 2 nouvelles musiques, mais bon, on y a accès qu’à 2 joueurs, alors que comme moi, la majorité des joueurs de ce jeu font uniquement le mode solo…), il y a tout de même eu quelques petites retouches, comme le fait de ne pas être obligé de recommencer le niveau quand on met le jeu en pause, ce qui est loin d’être négligeable pour le confort de jeu. Autre petite nouveauté, un mode facile qui vient s’ajouter aux modes normal et maestro, afin d’avoir un titre plus accessible aux joueurs débutants. Il y a aussi un Jukebox pour écouter les musiques des niveaux terminés. Et c’est tout ! Je vous avais prévenu !

Gitaroo Man Lives a reçu en 2006 la récompense de Meilleur Jeu de Musique sur PSP en 2006 par le site IGN

gitaroo-man-lives-psp-ps2

Niveau maniabilité, j’ai trouvé l’usage du stick gauche un peu rude avec la manette de PS2 car je devais souvent replacer mon pouce au centre, ça glissait pas mal et ce n’était pas du tout confortable, surtout les moments où il y a des rotations à plus de 90°. Sur PSP, je n’ai pas eu ce genre de problème car le stick est rugueux et a donc une meilleure adhérence, bien que le placement du stick soit un peu bas. Par contre, pour les boutons « rond », « triangle », « carré », « croix », c’est un peu plus compliqué. La manette PS2 a une bonne prise en main. C’est différent pour la PSP… Pour éviter d’avoir un son pourri, tu branches des écouteurs, du coup, tu changes un peu ta manière de tenir ta console du côté gauche. Si en plus, tu branches la batterie de peur de voir ta console s’éteindre juste au moment où tu réussis ce dernier de putain de niveau… bref, c’est galère la prise en main de la PSP, ce n’est qu’après plusieurs heures d’entraînement que je suis parvenue à trouver la position adéquate ! Du côté des temps de chargement, ils sont un peu moins longs sur PS2.

Alors à l’heure de faire les comptes, le choix est vite fait. S’il est vrai que c’est bien sympa de pouvoir jouer à Gitaroo Man partout avec la PSP, la prise en main de la console nous ramène vite à la réalité. Il faut être confortablement installé pour pouvoir y jouer, donc adios les parties dans le bus. Vous l’aurez donc compris, je conseille aux personnes souhaitant découvrir cet excellent jeu de rythme de se le prendre sur PS2 !

Gitaroo man Lives - PSP

83%
83%
Bon poulet

Malgré sa difficulté, Gitaroo Man est un jeu de rythme extraordinaire !
Différents univers musicaux sont explorés et cela d’une très bonne manière ! On peut regretter un nombre de musiques insuffisant mais le jeu dispose d’une durée de vie plus élevée que d'autres titres du même genre (par ex Parappa the rapper) grâce aux objets à collectionner via le scoring.

  • Scénario / Ambiance
    7
  • Gameplay
    8
  • Graphismes
    8.8
  • Musiques / Sons
    9.6
  • Intérêt général
    8
  • Notes des internautes (0 Votes)
    0
Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Nana de 31 ans n'ayant plus quitté l'univers des jeux vidéo depuis son 7ème anniversaire, avec la réception d'un pack gameboy avec Tetris et Kirby ! Plutôt attirée par l'univers Nintendo au départ, par la suite a succombé aux charmes de la PS1 avec son lot de RPG. Genres de prédilection : la plateforme et les jeux de rythmes

Lâche un com' ou une insulte