SWITCH party !

1

L’équipe de GGS n’a pas suivi la conférence de Nintendo et n’a pas testé la Switch mais vous dit tout sur la prochaine console de Nintendo ! Nous ne sommes pas là pour troller (hum, l’article est pourtant dans la rubrique Bitching…) mais pour rigoler un peu (ah ok alors)…

Nintendo, ses fanboys, ses détracteurs, ses succès, ses échecs, où se positionne la Switch dans tout ça ? En tout cas, le nom est cool : Nintendo a assimilé l’erreur commise sur la Wii U qui se serait vendue par palettes si elle s’était nommée Tiger500 ou Super Wii. Par contre, Nintendo n’a peut être pas pensé aux mamies voulant commander la console pour ses petits-enfants…

Concept

Nintendo est connu pour sortir des machines proposant toujours une innovation technique, pas forcément en termes de tuerie technologique mais justement, en proposant des machines abordables avec le petit plus que n’a pas la concurrence. On ne va pas refaire l’historique des machines de Nintendo. Alors la Switch, qu’est-ce qu’elle a dans le ventre ?

La Switch offre, sur le papier en tout cas, un fabuleux concept puisque c’est une sorte de console hybride, entre la console de salon où l’on joue sur la télé et la console portable qu’on emmène partout. Nous attendrons d’avoir la machine entre les mains (si un de nous craque son slip en l’achetant à la sortie) pour vous parler des spécifications techniques de la Switch, on n’est pas là pour troller, non ? On ne va tout de même pas aller jusqu’à dire que la Switch est le plus gros coup du siècle de Nintendo faisant passer comme génialissime l’idée de brancher une simple console portable sur une télé pour profiter de graphismes dépassés sur une télé HD. Non, nous ne mangeons pas de ce pain, nous, Monsieur Nintendo…

Concernant le design de la machine, notre ami PstyleZ le trouve classe: « La ménagère de moins de 50 ans est directement ciblée, et retrouvera les codes des produits technologiques avec lesquels elle cohabite depuis que son mari Vivien, technico-commercial pour une entreprise de BTP, a compris qu’équiper la maison en produits Apple et Samsung était une preuve de réussite.« 

un mode grille pain est intégré si vous achetez la Switch Day One chez Boulanger !

 

Les jeux

J’ai toujours entendu dire que le plus important, ce n’est pas une machine, mais les jeux dont elle dispose et ma foi, c’est bien vrai. A quoi bon avoir une belle console avec de bonnes capacités techniques (hum, là, tout de suite, je pense à la PS Vita…) mais sans un bon catalogue proposant des jeux variés, ba bof quoi…

Je voulais vous parler de The Legend of Zelda : Breath of the Wild, mais PstyleZ le fera mieux que moi : « Zelda ? : et oui Zelda, même si les japonais savent depuis longtemps que cette franchise pue de tous les orifices, en Occident, on est un peu con, et on continue d’acheter des jeux de qualités médiocres uniquement parce que la pochette brille. » Super Bomberman R peut être vraiment mortel, que ce soit en multi online ou en profitant du multi local à 8 joueurs. Mario Kart 8 Deluxe ou comment berner tout le monde en proposant juste quelques options supplémentaires. Splatoon 2, pourquoi pas…

1-2 Switch (line-up de lancement) : ouais ok, les Party games ont leur public, c’est cool 5 minutes, mais clairement, à 50€, ce jeu a un goût de chiotte ! Arms (Printemps 2017), un jeu de boxe rappelant le Punch Out de la Wii, profitant des capacités de caméra et de reconnaissance des mouvements des JoyCon. Mais à 60 balles, heu… Des amuses-gueules quoi.

Xenoblade Chronicles 2 ou Fire emblems Warriors ne me font pas rêver, loin de là. Allez, je dois avouer que le Project Octopath Traveler de Square Enix me fait de l’œil, j’aime bien l’approche old-school des graphismes, mais on n’en sait encore trop peu sur ce jeu et il n’y a pour le moment aucune date de sortie.

Super Mario Odyssey (Fin 2017) : Ah Mario, le sauveur de Nintendo ! Le jeu que tu ne peux qu’aimer ou détester, il n’y a pas de juste milieu. J’ai toujours attendu un digne successeur à Mario Galaxy que j’avais saigné à l’époque. Alors pour ma part, c’est clair que la Switch, ce ne sera pas Day One. On verra en fin d’année.

Il est à noter que la Switch sera Region Free, c’est à dire que tous les jeux Switch fonctionneront dessus, peu importe le lieu d’achat, ça peut être cool pour les nombreux jeux sympas qui n’arrivent jamais sur le territoire européen en localisation.

Prix

Enculage de mouches en Europe ?  29 980 yens au Japon, $299,99 aux States, 329,99€ en Europe. Une histoire de TVA ? Bon, passons. Les jeux seront eux vendus aux alentours de. Mais ce qui nous fait surtout grincer des dents, c’est le prix des accessoires : 80 € la paire de JoyCon (forcément, ces conneries sont bourrées de fonctionnalités comme détection d’amiibos, infrarouge, vibrations, reconnaissance des mouvements…), manette Pro à 70€ (tarifs vus sur Cdiscount). Vive les party de Bomberman à 8 ! Ah ba non, ça coûte un bras, et sans bras, difficile de jouer. Avec les pieds me direz-vous ? (lourdeur de ma blague, j’avoue, mais je me devais de la placer).

Online

Comme dirait PstyleZ : « Le online payant à la playstation + c’est cool, ça filtre un peu les gamins, il y a des jeux gratos tous les mois, au final tu t’y retrouves.
Le online payant à la Nintendo par contre, ça fait peur vu tous leurs précédents stores, déjà rien que pour passer d’une 3DS à une autre 3DS, je n’ai jamais réussi à récupérer les trucs que j’avais pris sur leur store, faut être réaliste, ils sont à la rue à ce niveau là par rapport aux autres constructeurs donc j’attends de voir.« 

Conclusion

Fangirl de Nintendo, ça c’est sûr ! Mais lassée et déçue. Ouais, la Wii U, je l’avais pris Day One, et pour la Switch, c’est mort pour le Day One. Déjà, je sens les calculs de Nintendo pour provoquer une rupture de stock (merci les crevards de spéculateurs).

Je vous donne les arguments de l’ami PstyleZ pour la prendre Day One si je ne vous ai pas convaincu d’attendre :
– pour la revendre day 2 en se faisant un bifton de 150 euros, politique de rupture de stock de Nintendo spotted.
– pour Bomberman : attention, là c’est un vrai argument mais je préviens tout de suite qu’il faut un gros budget, à 70 boules la manettes, pour profiter du multi local à 8 joueurs il faudra débourser dans les 900 euros pour se faire mousser en organisant une soirée Bomberman avec ses amis.
– pour faire partie des connards qui vont nous casser les couilles sur les réseaux sociaux avec leur photo de la console : hashtag nintendoswitch ma gueule, je fais partie du club sisi la famille dédicace à mes frères en prison.
– ça fera une bonne excuse pour dégager la Mini NES de merde et la foutre au placard : vous avez fait un foin auprès de votre copine ou de votre gentille maman pour avoir cet obscur artefact, vous avez suivi @hamsterhoueur pendant des semaines pour trouver une opportunité d’achat et voilà maintenant vous êtes coincé avec un objet faisant passer malaise TV pour une société vendant de la bonne ambiance, et vous allez faire quoi ? vous allez quand même pas jouer à cette merde à 30 cm d’un écran non conçu pour ce genre de jeu, alors voilà l’occasion rêvée pour discrètement la foutre à la poubelle ou dans un random placard à coté d’un sachet de lavande qu’elle ne mérite même pas. La Nintendo Switch a été conçue pour prendre la poussière à sa place à côté de votre télé.

Voilà, à maintenant, à vous de nous dire si vous allez succomber ou non aux charmes de la Switch en commentaire 😉

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Nana de 31 ans n'ayant plus quitté l'univers des jeux vidéo depuis son 7ème anniversaire, avec la réception d'un pack gameboy avec Tetris et Kirby ! Plutôt attirée par l'univers Nintendo au départ, par la suite a succombé aux charmes de la PS1 avec son lot de RPG. Genres de prédilection : la plateforme et les jeux de rythmes

Un commentaire

  1. Tellement vrai…… J étais pour la switch mais la pas de days one. Ca sens mauvais pour big N je pense que c’est leurs dernière console de salon…

Lâche un com' ou une insulte