Lego Star Wars : Imperial Star Destroyer

0

A l’origine, je voulais acquérir le Super Star Destroyer (set 10221) à 400 boules et des brouettes, sauf que je m’y suis prise bien trop tard, rupture de stock sur le shop Lego, et impossible de mettre la main sur ce splendide set à moins de se saigner comme un goret et laisser les boutiques spécialisées (ou pas) se gaver comme des oies. Je me suis donc rabattue sur l’Imperial Star Destroyer, beaucoup moins imposant, mais aussi beaucoup plus abordable, et franchement, je ne suis pas déçue…

boite-arrière

présentation du set

1 poster double face, 3 notices de montage, 10 sachets, 53cm de long, 1359 pièces…bref, il est conseillé de réserver totalement un après-midi pour monter la bête ! J’ai mis environ 5h pour le montage du vaisseau, sans compter les pauses entre les sachets.

sachets

les figurines

6 figurines Lego Star Wars sont incluses dans ce set. Il y a 2 soldats Stormtroopers, 1 membre d’équipage de la flotte impériale, 1 officier de la garde impériale, Dark Vador et 1 soldat.

figurines

dark-vador-lego-star-wars

… ou comment excuser une photo floue !

Il y a également un droïde souris et un hologramme de l’Empereur Palpatine.

palpÇa nous fait donc un bon paquet de figurines pour jouer, c’est vraiment bien pour un tel set !

montage

Comme dit précédemment, j’ai mis environ 5h pour le montage du vaisseau.

stickersOn commence avec les choses qui fâchent : les stickers ! Comme à son habitude, Lego ne s’est pas trop foulé et aurait pu sérigraphier toutes les pièces du set, mise à part peut être l’écran de radar.

étape-1Le premier sachet a permis de monter la base du vaisseau. Elle m’a paru petite par rapport à l’idée que je m’en faisais initialement et effectivement, il s’avèrera que par la suite, l’intérieur du vaisseau sera assez étroit.

étape-2Avec le second sachet, une structure sur laquelle sera posée toute la carlingue du vaisseau est montée, dépassant de quelques centimètres la base du vaisseau.

étape-3Le troisième sachet nous permet d’aménager un peu l’intérieur du vaisseau avec deux sièges rotatifs devant des ordinateurs de bord pour la conduite du vaisseau, une petite armurerie, un hologramme rotatif de Palpatine ainsi qu’un écran de contrôle. Mais le plus gros du sachet sert au montage de la poignée de transport du vaisseau.

étape-4Le quatrième sachet nous dévoile la mini-figurine de Dark Vador tant attendue et s’attache à la construction de la partie satellitaire du vaisseau.

étape-5Du cinquième au huitième sachet, on s’occupe de la partie du fuselage du vaisseau qui s’ouvre afin de permettre le jeu à l’intérieur. Le sachet 5 permet le montage de la partie basse droite.

étape-6Sachet 6 = partie supérieure droite

étape-7Sachet 7 = partie basse gauche

étape-8Sachet 8 = partie supérieure gauche

étape-9Les deux derniers sachets sont dédiés à la construction du toit amovible sur lequel sont situées deux rampes de canons mobiles synchronisés.

imperial-star-destroyer-lego-star-wars

 

rendu et fonctionnalités du vaisseau

vaisseau-ouvert

Vaisseau en position complètement ouverte

Je vous avais déjà parlé de mon impression d’étroitesse dans la partie montage, je vous laisse constater en images. L’espace est néanmoins suffisant pour jouer et inclure différents éléments : salle de contrôle, armurerie et salle stratégique.

palpatine

L’hologramme de l’Empereur Palpatine est rotatif !

 

bord

Salle de contrôle

 

dark-vador

Point stratégique

On ne peut que constater que le moindre espace est tout de même bien équipé afin d’avoir de nombreuses fonctionnalités.

rampe-canonsSi on s’attache maintenant à étudier l’extérieur du vaisseau, on peut voir une rampe de 4 canons mobiles synchronisés qui se trouve de chaque côté du vaisseau et s’actionne grâce à un levier à tirer ou pousser alternativement. TATATATATATATATA !

vue-devantLe destroyer a aussi 2 gros missiles (visibles en vert sur la photo ci-dessus) assez puissant grâce à un système à ressorts intégré, attention les yeux ! Il y a 2 missiles de rechange dans une trappe à l’arrière du vaisseau.

vue-de-derrièreLe vaisseau est propulsé par 3 immenses moteurs, aidés de 4 réacteurs secondaires pour fluidifier les changements de cap.

 poignéeLa poignée a vraiment été bien pensée car si on ne tient le vaisseau que par là, il est vraiment bien équilibré. On peut aussi mettre une main sous le vaisseau en complément car c’est quand même lourd. Je pense qu’il doit être possible d’accrocher le vaisseau par la poignée pour l’exposition.

 conclusion

L’Imperial Star Destroyer est vendu sur le shop Lego au prix de 142,99€ (il est sorti courant 2014). Ce n’est pas cher payé vu la qualité du set. Le design est quand même terrible (dans le bon sens du terme, hein !). Le vaisseau est vraiment grandiose !

miam

 

bite-lego

86%
86%
 GRANDIOSE !

Un set vraiment sympa, avec un design très proche du vaisseau du film avec une très bon rapport qualité/prix.

  • Montage
    8
  • Design
    9
  • Fonctionnalités
    8
  • Coolness Factor
    10
  • Minifigurines
    8.5
  • Prix
    8
  • Notes des internautes (0 Votes)
    0
Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Nana de 31 ans n'ayant plus quitté l'univers des jeux vidéo depuis son 7ème anniversaire, avec la réception d'un pack gameboy avec Tetris et Kirby ! Plutôt attirée par l'univers Nintendo au départ, par la suite a succombé aux charmes de la PS1 avec son lot de RPG. Genres de prédilection : la plateforme et les jeux de rythmes

Comments are closed.