Nightmare Busters-Super Nintendo

16

1995, Nightmare Busters est annulé! Mais tout le monde s’en fiche vu que la Playstation arrive à grands coups de 3D. En 2008 une PCB du jeu est retrouvée, la ROM est alors dumpée et distribuée sur le Net. Une fois de plus l’émulation nous a permis de découvrir un jeu oublié, qui méritait une sortie officielle.  Grâce à la Super Fighter Team, le rêve est devenu réalité.

Consoles+ 035 - Page 080 (1994-09)

Voici la preview de septembre 1994

Nightmare Busters est un run and gun commandé par le studio Arcade Zone. Nous devons le jeu à Christophe Gayraud (paix à son âme), Jean-Christophe Alessandri, Michel Golgevit et Olivier Rabat. Carlo Perconti et Lyes Belaidouni ont filé un coup de main. Le premier a codé la musique et le second a créé quelques éléments graphiques. Ce jeu a été annoncé en exclusivité dans le Console + de Juin 1994, dans un dossier sur le jeu Legend, puis une preview dans le console + de septembre 1994, avant de disparaître de la circulation.

12

Une version du jeu devait sortir sur Game Boy Color. Il y a eu une démo du jeu, mais le projet fut abandonné.

iron night

En 2012 la Super Fighter Team acquiert les droits du jeu. Ils nous ont sorti une cartouche Super NES dézonée de très bonne qualité pour la modique somme de 56€. Le jeu est sorti à 1200 exemplaires.

Voici le message de son président: « N’abandonnez jamais vos rêves! »  Voici Nightmare Busters! Je suis tombé amoureux de ce jeu depuis le premier aperçu. Maintenant nous y sommes, notre premier jeu pour SNES / Super Famicom, et l’incroyable énergie sur laquelle notre société a été fondée continue de s’écouler 9 ans après.  Nous l’avons fait! Et nous allons continuer parce que c’est notre rêve. Ce beau produit est dédié à Christophe Gayraud : l’homme derrière cette magie. Nightmare Busters était sa conception, sa vision, sa passion. C’était un homme bon, qui va nous manquer. Rest in peace my friend. +

Brandon Cobb, président de la Super Fighter Team. 

Alors la grande question est: vaut-il le coup? Nous allons passer une nuit délicieusement cauchemardesque pour vous répondre.

Présentation du jeu

Un carnaval de ténèbres a vu le jour… En s’alignant avec la longueur d’onde des rêves, l’affreux Tyrant a découvert un moyen d’y entrer et de perturber ce que les enfants voient, entendent et ressentent pendant qu’ils dorment, tout ça au bénéfice d’un divertissement tordu. Flynn et son frère jumeau Floyd entrent en scène: ce sont deux leprechauns vertueux qui refusent de s’asseoir paresseusement pendant que Tyrant tisse de terrifiantes illusions. Allez-y messieurs! Il n’y a pas de temps à perdre!

8Satanas et Diabolo sont certainement parmi les sprites les plus beaux du jeu.

Nightmare Busters est un jeu d’une difficulté affolante, mais contrairement à Iron Commando, il n’est pas impossible. Il faut connaître le jeu par cœur et se servir de toutes les options qu’il propose. Le bouton Y permet de tirer. Le bouton X permet de charger le dash.  Le bouton B permet de sauter. Le bouton A permet d’utiliser les attaques spéciales.  Si vous appuyez sur bas et B en même temps, notre héros effectue une glissade. Faites-vous toucher deux fois et vous perdez une vie. Vous avez quatre « continues » pour finir le jeu.

11

La cartouche vous propose différents tirs:

-La fire card permet d’occasionner de gros dégâts face aux ennemis sur une longue portée.

-L’energy axe augmente l’attaque de Flynn en augmentant le niveau de puissance de son arme.

-Le twin shot permet d’attaquer simultanément vers le haut et le bas.

-Le side shot permet à Flynn d’attaquer devant et derrière lui.

-Le thunder burst est un peu plus lent que les autres tirs, mais il fait beaucoup de dégât.

-La shock sphere électrocute les ennemis.

Vous avez différentes super attaques:

-Le power disc permet de toucher tous les ennemis à l’écran.

-Le whirlwind enclenche une tornade qui traverse l’écran.

-L’atomic power est une explosion dévastatrice qui tue les ennemis proches de l’onde de choc.

Diverses options sont à votre disposition pendant le jeu.  Des dominos permettent de gagner une vie à chaque fois que vous en ramassez 100.

La fiole rouge vous permet de regagner un point de vie (très rageant lorsque l’on perd une vie et qu’on se retrouve devant une fiole juste après…). D’autres options vous permettent de gagner des points. La sphère enflammée augmente la résistance de Flynn face aux attaques.

Il existe un cheat-code pour avoir l’autofire et choisir son niveau, pour cela entrez la manip’ suivante : Y, R, L, Bas, Bas, Droite à l’écran titre avant que le logo du jeu apparaisse. Un son confirmera le code.

Le jeu se compose de cinq stages qui ne sont pas découpés de manière classique. Le jeu s’enchaîne un peu n’importe comment.

Voulez vous en savoir plus ? Voir

Vous ne pouvez pas courir et tirer en même temps, c’est ce qui rend le jeu difficile. Il faut absolument maîtriser Flynn pour venir à bout de ce cauchemar. L’écran d’option vous propose de mettre le jeu en easy, normal ou hard. Pour le test nous avons commencé le jeu en easy. Et bien nous pouvons vous certifier une chose : vous allez en chier pour le finir en normal et en hard. Vous pouvez aussi choisir de mettre le son en mono ou en stéréo.

9

Le jeu à deux joueurs ne ralentit pas. Par contre il faut que les deux players connaissent le déroulement des niveaux part cœur et soient en mesure de s’aider. Pour le finir vous disposez de 4 continues mais si vous êtes deux, et bien il faudra les partager.

Technique

Attention! Nightmare Busters a mis la barre très haut. Malgré le fait que le jeu n’utilise aucun artifice de la Super Nintendo (zoom, distorsion, transparence etc.), il en met plein la vue avec une direction artistique et des graphismes d’une qualité rarement vus sur la console de Big N.  L’animation est presque parfaite, il n’y a pas de ralentissement alors que les sprites sont énormes.

10

Les musiques sont sympathiques et mettent bien dans l’ambiance, par contre certains bruitages sont ratés (comme les sons utilisées pour annoncer un versus contre un boss, ou le cri/miaulement du Weretomcat). Mais c’est quand même correct.

Inspiration

Le jeu est inspiré de Midnight Wanderers qui se trouve dans la compilation 3 Wonders (Capcom 1991).

13

 Il y aussi quelques hommages à certains jeux (Ghouls and Ghost, Contra Spirit).

14

La Super Fighter Team vs le Cartmod

Pour que le test soit complet nous-nous devions de le comparer aux cartmods qui circulent sous le manteau.  La première chose qui m’a choqué sont les personnes qui ont osé comparer un jeu non-officiel avec la cartouche officielle de la Super Fighter Team. Ceux qui vendent ces cartmods sont dans l’illégalité la plus totale.

DSC04713

Pour les histoires de logos et de la forme de la cartouche, sachez que les producteurs du jeu n’ont pas eu l’autorisation pour créer un produit officiel Nintendo (mettre les anciens logos sur la boite du jeu faire une cartouche avec le moule d’origine etc.), à moins de payer quelques dollars à Nintendo USA. Alors plutôt que de faire raquer les acheteurs potentiels autant réaliser un produit avec les moyens du bord.

DSC04714

La boite se base sur le design USA des jeux Super Nes. Elle est réussie mais n’a pas les logos officiels Nintendo. La cartouche dézonée propose un plastique qui fait un peu cheap, mais sa forme est très réussie. Elle fusionne la forme d’une cartouche pal à une cartouche US. La notice est de qualité. Nous avons trouvé quelques fautes d’orthographe dans les textes, mais rien de bien méchant comparé à la notice du cartmod français (par exemple : « tirer vert le haut » WTF!).

Lorsqu’on lance le jeu nous avons le droit au logo de la Super Fighter Team qui est assez moyen.

DSC04716

Les programmeurs n’ont pas touché aux écrans de présentation, j’avoue que je m’attendais à avoir l’histoire écrite sous les artworks 2D. Par-contre, manette en main, nous nous rendons compte que le jeu est différent de la rom qui se trouve dans les cartmods. Le jeu est plus rapide et un peu plus nerveux. La résolution des graphismes est plus haute. Les timers sont différents et le sprite est positionné différemment sur l’écran au début du jeu.

screen rom

Voici une photo de l’écran du début de jeu. Le compteur démarre à 8 minutes et le sprite est proche de la porte.

screen jeu

Voici l’écran de la cartouche officielle. Le compteur démarre à 9 minutes et le sprite est plus proche de la porte. (Les couleurs sont bien plus vives sur l’écran)

dif

Voici une superposition des deux pour que vous voyez bien la différence.

Ces petits détails font la différence pour les gros joueurs qui voudront venir à bout de ce cauchemar made in Arcade Zone.

Suite à une discussion sur Facebook, nous avons contacté la Super Fighter Team, concernant le contenu de la cartouche. Voici la réponse: Our product contains a unique version of the game, which we received directly from the developer. It was created especially for the European market.

Darkchris de la PGR nous a confirmé  les dires de la Super Fighter Team:  » Pour la jolie anecdote que vous avez citée, Crisse ne souhaitait pas donner la rom finie à 100% sans qu’un contrat ne soit signé, il a donc envoyé à l’époque des PCB finies à 97 %« 

Le jeu est donc bien différent de la rom qui se balade sur le net.

Sur le PCB de la cartouche, la Super Fighter Team a gravé une dédicace pour Christophe Gayraud.

pcb

DSC08930

Conclusion

Nightmare Busters est une bonne surprise pour le fan de Oldies. Le jeu est court, mais très difficile. Vous pouvez y jouer à deux, mais pas avec n’importe qui. Vous avez un produit de qualité, mais il n’y a pas écrit Nintendo (et je sais que ça en dérange certains). Vous avez à faire à une réalisation exemplaire, mais d’après les programmeurs du jeu, ils ont effectué les tests pour la difficulté à l’arrache avec l’équipe d’Arcade Zone. Franchement, pour 56 euros, ceux qui l’ont acheté ont fait une très bonne affaire.  Si vous êtes un hardcore gamer vous allez passer un bon moment.

Nightmare Busters - Super Nintendo

78%
78%

Un jeu difficile qui en met pleins la vue. Il vaut le coup et ravira les fans de run and gun.

  • Gameplay
    7
  • Graphismes
    9
  • Sound Design
    7
  • Intérêt général
    8
  • Notes des internautes (1 Votes)
    4.5
Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Collectionneur matérialiste, petit joueur, rageman ascendant crevardman, Lutador. Un pigeon parmi les vautours.

16 commentaires

  1. Je faisais partie des personnes qui crachaient sur le jeu, notamment à cause de la boite que je trouve « vide » et la forme de cette cartouche hybride… Mais après l’avoir eu entre les mains, je peux vous dire que c’est un produit de qualité.
    bon je n’aime toujours pas la forme de la cartouche mais quand j’ai commencé à y jouer j’ai senti tout de suite que ouais : on joue à un vrai jeu super nintendo !! La maniabilité est optimale, le perso est nerveux, il répond au doigt et à l’œil, il faut vraiment y jouer pour comprendre la différence.

  2. Je fais parti de ceux qui sont vraiment gênés par l’absence des logos Nintendo…

    J’ai failli le pré commander mais vu les innombrables reports je ne l’ai pas fait de peur qu’il soit une fois de plus retardé voir annulé. Finalement il est sorti et lorsque j’ai vu les premiers visuels j’ai été très déçu et je me suis dit que j’avais bien fait de ne pas le prendre.

    L’absence des logos (et particulièrement du logo Super Nintendo), ça fait un peu contrefaçon/jeux pirate mais aussi le fait qu’ils aient choisi de s’inspirer des (horribles) boites US m’a profondément déçu. Pourquoi n’ont ils pas fait une boite dans le style PAL? D’autant plus que c’est un jeu français à la base…

    Mais maintenant après quelques retours et la lecture de ce test, j’ai quand même un peu envie de le prendre. Le fait qu’ils aient retouché la rom est une très bonne chose. J’hésite…

    Par contre même si ils ont du produire un nouveau type de cartouche et même si la rom a été retouchée je ne comprend pas pourquoi ils ont mis autant de temps pour le sortir, ça fait depuis 2011 ou même 2010 qu’on en parle, je ne sais pas ce qui a pris aussi longtemps.

  3. Pour les délais je sais qu’ils ont perdu pas mal de temps pour des questions de droits, autant SEGA est très cool concernant les projets sur ses vieilles machines autant Nintendo ne rigole pas trop avec ça et la Super Fighter Team ne voulait pas se trouver dans une situation où Nintendo refuserait la sortie du jeu purement et simplement.
    Du coup oué pas moyen d’avoir le moindre logo nintendo sur la boite / notice, pas moyen d’utiliser la forme d’une cartouche snes qui a sans doute du être déposée, sinon apparemment ça aurait été procés direct !

    Moi je suis assez choqué quand même par le nombre de commentaires négatifs dus uniquement à ce qui pour moi est un détail, bordel mais on s’en branle de ça on a quand même un jeu super nintendo qui sort en 2014 quoi, et en plus réalisé par des Français et de très bonne facture !
    Il est essentiel de soutenir ce genre de projet quand on aime un support, il faut que la SNES continue à vivre et pas uniquement par le biais des amateurs de vieilles pierres.

    Nightmare Busters est une réussite et j’espère qu’il entraînera derrière lui de nombreux autres projets sur la Super Nintendo.

    Pour ceux qui préfère les boites PAL il y a l’édition collector réalisée par la PGR, il me semble que les précos sont bouclées mais qu’ils en auront à vendre lors de leur convention cet été.

  4. Stylée la dédicace à Christophe sur le PCB.
    Merci pour le test Ivan, ça donne assez envie !
    @PstyleZ : et ouais, je suis tellement d’accord avec toi. Internet c’est vraiment l’endroit ou tout ceux qui n’osent pas donner leur avis dans la vie s’en donne à cœur joie pour déverser leur haine et leur frustration. Un BON jeu SNES qui sort en 2014 produit par des Français, et ça trouve le moyen de pas être content…

  5. Le truc c’est que si le jeu avait été le même que la rom qui circule, j’aurais mis une note genre 2.5 voir 3 maximum, parce qu’il manquait un truc. Là franchement le jeu est bien. Mise à part le fait qu’il n’y a pas les textes dans les présentations, le reste est bien géré.

    Après la boite, c’est une boite us pour le marché us. Le artwork il pète bien, il est dans l’esprit de ce qu’il se faisait à l’époque. Après les logos etc, c’est vrai que c’est un manque, mais c’est comme ça, Nintendo n’a pas voulu, ils y peuvent rien. Au pire le mec se refait une boite et une notice avec hedg.fr, démonte une cartouche snes asterix et met le pcb dans la cartouche et bim bam boum, il a sa version perfect.

    Pour les cartmods, depuis que j’ai discuté avec notre ami Tatsui, qui est un passionné de la bidouille et pas des dollars, j’ai bien vu que ça l’emmerde les mecs qui vendent des cartmods. Là les mecs ont acheté les droits du jeu etc. C’est pas un truc de barbare qui s’en bat les couilles des droits d’auteurs. En plus pour 56 euros FDP inclus moi je dis ça va. Après on verra avec le temps si la cartouche tient le choc.

    Après les mauvaises langues y en a partout, je vais pas m’embrouiller pour du jeu vidéo, j’ai plus 20 ans 🙂

  6. Intéressant ça !!!
    La rom issu du net serait donc différente de celle de la SFT.

    J’aimerais bien connaître les autres différences entre les deux version hormis celle que tu a cité.

    Ca se trouve, il y’a des ennemis qui ont été rajouté dans cette version car j’ai vue que Chris avait dû retirer quelques élément du jeu par manque de place et quand on sait que l’eprom utilisé et plus grande que la Rom d’origine (ça laisse de place pour rajouter d’autres éléments).

    ps: bien vue pour la faute sur la notice, je vais de ce pas corriger ça 🙂

    • On est arrivé à la fin en Easy, c’était pareil. Je vais essayer de le retourner…Mais à mon avis, il n’y a pas d’ajout.

      Ps: ta notice est pétée de fautes, faut que tu la fasses relire par un correcteur.

  7. Bah merde… pourtant c’est ce que j’avais fais à l’époque.
    Le gars devait pas être aussi bon qu’il le prétendait.

    Dommage pour les rajouts car pas mal de sprites ont été supprimé par manque de place et dire qu’un NB2 était envisagé si le 1er marché bien sniff.

  8. Par contre je ne sais pas si on peut vraiment parler de jeu « officiel ». Il y a le pour et le contre selon moi et je ne sais pas de quel côté pencher.

    – On peut considérer le jeu comme « officiel » car c’est bien les créateurs de celui ci qui se sont impliqués dans cette sortie et qui ont vendu les droits à la SFT.

    – On peut considérer que le jeu n’est pas officiel car il n’a pas reçu l’accord de Nintendo.

  9. J’ai lu vraiment en diagonale pour ne pas me gacher le plaisir (il attend sagement chez mes parents) et ca n’a pas arrangé mon impatience d’y jouer!

    Je m’attendais à une boite « à l’ancienne » et de type PAL mais ce n’est pas très grave, le visuel rend quand même bien. J’espere que la fermeté du carton est similaire au jeux « officiels ».

    De toute façon cela reste un jeu à part alors personnelement, le manque de logo je m’en fiche, et je suis surtout heureux d’avoir en quelque sorte soutenu le projet de la super fighter team en précommandant ce jeu en …quoi…fevrier 2012?

    Allez dans moins d’un mois il sera fiché dans ma SFC, vivement février!

  10. Voilà un super test, d’ailleurs pour moi je trouve que c’est le meilleurs sur nightmare busters ! Du très bon bouleau !!! Bravo ivankaiser 😉

  11. Super test, comme d’habitude avec Ivankaiser (beau boulot mec, sur chacun de tes test, un plaisir de te lire).
    Je dois avouer que la 1er fois que j’ai inséré la cartouche dans ma console, j’ai était refroidi par la difficulté (et les ennemis qui « respawn » a l’infini). Et puis je m’y suis recollé, parce que c’est un bon gros challenge a l’ancienne et que c’est un bon jeu, solide.
    Je m’en tiens a la version officielle. Après, chacun est libre de faire comme il veut ou peut (cartmod, émulation…).

  12. Pingback: Nightmare Busters SNES - Nintendo Museum

Lâche un com' ou une insulte