Préparation des Samoussa : petits triangles de la mort.

0

Nous vous dévoilons les secrets d’une recette délicieuse, et encore une fois plus facile à préparer qu’on ne l’imaginerait.

Originaire du Moyen-Orient, son nom viendrait du perse Sanbosag (qu’on pourrait littéralement traduire par « adorables petits triangles »). Bien que certains écrits situent sa création avant le Xe siècle, il n’a commencé à s’expatrier en Inde du nord qu’à partir du XIIle ou XIVe siècle, importé par les marchands désireux de commercer avec le sous-continent voisin. Puis, au XIXe, il s’exporte sur tous les rivages occidentaux de l’océan indien, suivant le mouvement d’expatriation des travailleurs. Bientôt, la Réunion, l’île Maurice, l’Afrique du Sud, Madagascar, les Comores, la Somalie en ont tous une version locale. D’habitude triangulaire, parfois tétraédrique, il a donné son nom à diverses formes de dumplings similaires (tels le samushak, le samsa kazakh, le chamuça portugais ou le sambousek libanais).

Non ceci n'est pas un samoussa, mais du Lembas, le pain elfique très nutritionnel utilisé par les héros de l'histoire du "Seigneur des anneaux" (J. R.R. Tolkien) lors de leur périple.En des temps plus reculés,même la culture elfique disposait de sa propre recette de samoussa, le :

elfe

 

 

 

Bien que la recette ne comporte pas de difficulté majeure, il y assurément un coup de main à prendre pour le pliage de ces créatures. En fin de parcours, nous vous expliquerons également comment contenter tous vos convives s’il se trouvent dans l’assemblée des gens qui ne tolèrent pas le piment.

Plusieurs écoles existent concernant la cuisson de nos triangles … on va les préparer au four plutôt qu’en friture, ceci afin de limiter l’apport de lipides dans la recette.

Ingrédients (pour 30 pièces) :

-un paquet de feuilles de brick (très faciles à trouver de nos jours grâce aux rayons « produits du monde » présents dans toutes nos grandes surfaces).

-300g de boeuf haché

-2 carottes, 2 pommes de terre, 2 oignons, 2 gousses d’ail, 1 blanc de poireau

-1/2 boîte de petits pois

-sel, poivre, 1/2 cuiller à café de cumin, 1/4 cuiller à café de coriandre en poudre.

-1 cuiller à café de curry en poudre, si l’on veut un arôme léger. Alternativement, on peut utiliser un bloc de préparation de curry japonais pour un goût plus prononcé (un bloc, hein ? Pas une tablette entière. Pas de blagues !).

81brnrGuINL._SX425_

-un peu de beurre fondu.

– un piment. Selon sa sensibilité, on choisira du piment oiseau (léger) ou Habanero (autrement plus corsé).

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

On commence par débiter consciencieusement en petits morceaux nos carottes et nos pommes de terre. On fait bouillir tout ça une dizaine de minutes.

 

02

En parallèle, les oignons et le blanc de poireau vont subir un sort identique avant d’être poêlés. Comme toujours, on rajoute l’ail (plus susceptible de carboniser rapidement) en dernier.

 

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

On fait revenir la viande dans une large poêle (ou mieux : un wok), et l’on incorpore les ingrédients préparés plus haut, en y rajoutant les petits pois, la coriandre, et le curry que vous aurez retenu.  Vous devrez aussi décider à ce stade si vous voulez pimenter toute votre production ou seulement une partie (auquel cas le piment ne sera rajouté que plus tard).

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Ah, le moment est venu de déballer nos feuilles de brick. Elles se conserveront très mal une fois le sachet ouvert (elles ont tendance à se dessécher et deviennent impossibles à plier), alors ne les déballez qu’au dernier moment.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

On coupe une feuille en deux et on dépose un peu de beurre fondu du côté courbe, pour souder les parois entre elles …

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Et on plie notre demi-cercle en deux, comme ceci. Le beurre devrait à peu près maintenir l’ensemble en place pendant l’étape qui va suivre.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

On dépose une louchée de farce sur un coin de notre feuille (vous apprendrez avec l’expérience à trouver la quantité idéale pour que votre samoussa ne déborde pas de partout). Alors nous y voilà, la seule petite difficulté de l’exercice réside dans le pliage, qui se fait en 5 coups. Pendant l’opération, exercez une légère pression sur la partie contenant la préparation, pour éviter que la farce ne se débine. Sur le dernier rabat, passez une autre lichette de beurre au plat du couteau pour sceller le triangle.

pliages_samoussas

Cet autre diagramme sera peut-être plus parlant :

pliage-brick

En situation, ça donne ça :

gif

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Après avoir préparé un nombre honorable de samoussas, il est temps de penser à nos amis férus de piment. On commence par en hacher un comme il faut …

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Et on incorpore notre purée de piments au reste de la préparation.

 

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

L’astuce pour distinguer les différentes variétés consiste à utiliser du colorant alimentaire pour marquer les triangles piégés : rouge est le code pour capsaïcine (le composé chimique responsable de l’effet pimenté), mais on pourrait tout aussi bien apposer une tache verte pour reconnaitre une recette végétarienne.

Plus qu’à enfourner les bestioles une vingtaine de minutes à thermostat 5 (passez régulièrement voir comment elles se comportent durant la cuisson).

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Et voilà vos samoussas maison, à peine sortis du four ! Les quantités d’ingrédients indiquées vous permettront d’en confectionner 20 … ou était-ce 30 ? Je ne sais plus, ils ont été engloutis trop rapidement pour être recensés.

le-dernier-samoussa-Food-Cine-Tumblr

 

 

 

 

Partage moi ça ma gueule !

A propos du gangeekeur

Lâche un com' ou une insulte